Analyses

Comment expliquer la domination de Novak Djokovic sur Lucas Pouille en demies de l’Australian Open ?

Ce vendredi, Novak Djokovic (n°1) a été sans pitié pour son adversaire en demi-finales de l’Australian Open. Pour rejoindre la finale pour la septième fois de sa carrière à Melbourne, le Serbe a étrillé Lucas Pouille (n°31) en trois sets 6-0, 6-2, 6-2 en seulement… 83 minutes de jeu ! Le Français n’a rien pu faire, il n’a jamais vu le jour durant cette partie… Pourtant, il avait très bien joué durant tout le tournoi et n’en est pas arrivé là par hasard. Alors, comment expliquer l’ultra domination du n°1 mondial, qui a certainement réalisé là sa meilleure performance depuis le début du tournoi ?

dxv-sgjwkaa-aj_


Djokovic impérial, Pouille impuissant

Dès le début du match, Novak Djokovic s’est montré concentré et il a tout de suite joué dans la zone, comme on dit. Le premier set a ainsi filé à tout allure : vingt-trois minutes pour vingt-huit points remporté par le Serbe (contre seulement 12 pour Lucas Pouille). De son côté, le Nordiste ramassait les miettes : trois sur seize en retour, trois sur treize sur sa deuxième balle de service, cinq points gagnants pour dix fautes directes. Le Serbe a même remporté les sept premiers jeux du match, puisqu’il a fallu attendre le huitième pour que Pouille en remporte enfin un. « C’est définitivement l’un des meilleurs matches de ma vie sur ce terrain », a confié le n°1 mondial après la rencontre. « Tout a fonctionné comme je l’imaginais, et plus encore. C’est dur pour Lucas, mais il a eu un très bon tournoi. Il a définitivement les qualités pour être un joueur du Top 10. C’était sa première demi-finale et l’occasion est différente, il y a plus de poids dans le match. Il va avoir plus de matches de ce type dans les derniers tours en Grand Chelem. » Djokovic n’avait jamais perdu en demi-finales à Melbourne, statistique toujours en cours. Même chose pour les finales : en six tentatives, il s’est imposé six fois. Rafael Nadal (n°2) est donc prévenu, mais nous y reviendrons !

Dxv-txLWsAAZGf-.jpg

À cours de solutions ce vendredi sur la Rod Laver Arena, le Français n’aura marqué que quatre jeux sur l’ensemble du match, ne parvenant à gagner qu’un seul point sur le service de son adversaire dans la troisième manche. « J’essayais de trouver une solution, mais je n’ai pas pu en trouver », a de son côté constaté Pouille. « Sa première erreur est survenue après peut-être un set, je ne sais pas. Si je voulais me rapprocher, je devais servir 90% ou 100% de premières balles. Même avec cela, je n’étais pas sûr de me approcher de lui. Je pense qu’il a juste été incroyable. Il était trop bon aujourd’hui. » Pourtant, le Tricolore avait joué un superbe tournoi jusque-là. Et il avait bien une stratégie en tête à l’heure d’affronter Djokovic, comme il l’a déclaré en conférence de presse d’après-match : « Je n’ai pas eu le temps de mettre une stratégie en place durant le match. La stratégie consistait à être agressif, à essayez d’être celui qui mène le bal. Mais quand il joue si près de la ligne de fond, à dix centimètres, c’est difficile à faire. Comme je l’ai dit, je ne pouvais pas mettre en place de stratégie. » Constat amer mais juste…

Dxv-uvrW0AA9FwJ.jpg

Le n°1 mondial était-il déjà tourné vers la finale ?

À l’issue de cette demi-finale à sens unique, nous avons pensé à l’hypothèse suivante : et si le n°1 mondial était déjà tourné vers la finale avant de rentrer sur la Rod Laver Arena ? En effet, Novak Djokovic connaissait déjà le nom de l’autre finaliste, son éternel rival Rafael Nadal (n°2). Il savait que l’Espagnol aurait une journée de récupération supplémentaire, puisqu’il a joué sa demie face à Stefanos Tsitsipas (n°15) jeudi. Il savait enfin qu’il n’avait pas passé beaucoup de temps sur les courts depuis le début du tournoi et que le Majorquin est en pleine forme, puisqu’il n’a pas perdu le moindre set. Alors, on peut se demander si le Serbe n’a pas préparé ce match face à Lucas Pouille en se disant qu’il devait commencer pied au plancher et élever son niveau de jeu pour passer le moins de temps possible sur la Rod Laver Arena ce vendredi.

Dxv-s6LX0AAD96M.jpg

Pourtant, Djokovic n’avait jamais joué face au Français. Il aurait pu être surpris par son niveau de jeu. On se rappelle qu’avant ce match, Djokovic avait perdu deux sets face à des joueurs qu’il avait moins l’habitude d’affronter (un set lâché contre Denis Shapovalov au troisième tour et un autre contre Daniil Medvedev en huitièmes de finale). De ce fait, comment le n°1 mondial a-t-il préparé cette demie ? « J’ai dû faire des devoirs supplémentaires et des recherches sur son jeu », a-t-il déclaré en conférence de presse. « De toute évidence, j’ai dû parler à certains des joueurs qui l’ont déjà joué. J’y suis allé en essayant de me concentrer sur l’exécution du plan de match. De toute évidence, le match d’aujourd’hui a été parfait pour moi du premier au dernier point. J’ai exécuté tout ce que j’avais l’intention de faire et même plus que ce à quoi je m’attendais. » Et s’il a pu faire plus que ce qu’il pensait, c’est qu’il était très concentré, dans sa routine et qu’il n’a jamais dévié de son plan de jeu. Djokovic a tout de suite enfoncé la tête du Tricolore sous l’eau, pour ne jamais le laisser s’en sortir. C’est sur ce point qu’il a été très fort. Il n’a ainsi pas perdu d’énergie et à ce jour, il a passé moins de temps sur les courts que son futur adversaire pour le titre : 11 heures et 59 minutes pour le Djoker contre 12 heures et onze minutes pour le taureau de Manacor. Cela nous promet une finale idyllique !

Crédit photos : @AustralianOpen

À LIRE AUSSI :

Lucas Pouille est-il capable de dominer Novak Djokovic en demi-finales de l’Australian Open ?

 

Qui pourra arrêter Rafael Nadal à l’Australian Open ?

Publicités

3 réflexions au sujet de “Comment expliquer la domination de Novak Djokovic sur Lucas Pouille en demies de l’Australian Open ?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s