Résultats

Australian Open – Night session #8 : Lucas Pouille revit, Djokovic, Nishikori et Serena Williams en quarts

Après l’élimination d’Alexander Zverev ce lundi en journée, trois rencontres des huitièmes de finale de l’Australian Open restaient à jouer dans le tableau masculin. Ainsi, ce lundi soir à Melbourne, toutes les affiches des quarts de finale sont connues après les qualifications de Novak Djokovic, Kei Nishikori (au bout de l’effort) et du Français Lucas Pouille (cocorico !). Du côté des dames, l’affiche entre la n°1 mondiale Simona Halep et Serena Williams a tenu toutes ses promesses, avec une victoire finale de l’Américaine, qui pourrait aller chercher, plus que jamais, le record de titres en Grand Chelem de Margaret Court. Retour sur une night session où les émotions ont continué à fuser « Down Under »…

DxbWpF5W0AAGQaE.jpg


Lucas Pouille en quarts de finale

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le Français Lucas Pouille (n°30) est en quarts de finale de l’Australian Open, pour la première fois de sa carrière ! Une petite éclaircie dans l’hécatombe du tennis français à Melbourne. Ce lundi, il a réaliser un match solide pour dominer le Croate Borna Coric (n°12) en quatre sets 6-7 (4), 6-4, 7-5, 7-6 (2) en huitièmes de finale. Le Nordiste a par ailleurs laissé une belle impression au terme de ce match. Par moments, il a retrouvé de sa superbe, celle qui lui avait permis de réaliser un très beau parcours à l’US Open en 2016, quand il avait battu Rafael Nadal. Après un premier set serré, Coric s’en sortait au jeu décisif pour l’emporter mais ensuite, Pouille allait montrer toutes ses capacités de rébellion. En augmentant son pourcentage de premiers services (88 % sur l’ensemble de la deuxième manche), il s’est permis de mettre la pression en retour sur celui du Croate. Un effort qui lui a valu de faire le break à 3-3 dans le deuxième set. Il a ensuite réussi à enchaîner, même si son taux de réussite en premières balles est descendu à 59% dans le troisième set et malgré un baroud d’honneur de Coric, revenu d’un break de retard dans la quatrième manche, le Nordiste est parvenu à conclure au terme d’un jeu décisif parfaitement bien géré. « C’est génial », a-t-il déclaré juste après le match sur le court. « C’était un match difficile contre Borna, il est l’un des meilleurs au monde. La dernière fois que je l’avais affronté, j’avais perdu 6-4 au troisième set et je savais à quoi m’attendre. Maintenant, je suis juste très heureux d’être en quarts. L’atmosphère est géniale ici. Au tour précédent, je jouais Popyrin, un Australien, et l’atmosphère était électrique. »

Pour son troisième quart de finale en Grand Chelem après Wimbledon et l’US Open en 2016, le Français affrontera le Canadien Milos Raonic (n°17) au prochain match. Un adversaire en forme, qui a battu d’excellents joueurs, mais contre qui le Tricolore sait à quoi s’attendre, comme il l’a déclaré quand il a ajouté : « Il joue bien. J’ai vu son match contre Zverev. Je vais être prêt pour ça et essayer d’atteindre ma première demi-finale ici. »

DxbNTa0WoAAZaaH.jpg

Serena Williams s’offre Simona Halep

L’Américaine Serena Williams (n°16) est toujours en quête de son 24ème titre du Grand Chelem, qui lui permettrait d’égaler le record de Margaret Court ! Ce lundi, elle a éliminé la n°1 mondiale Simona Halep (n°1) en huitièmes de finale, au terme d’un beau combat conclu en trois sets 6-1, 4-6, 6-4. « Elle est la première joueuse au monde et il y a une raison à cela », disait-elle une fois la victoire acquise. « Elle élève son jeu, elle joue bien, elle est juste une excellente joueuse. Donc, pour que je reste ici, je devais jouer comme je savais que je pouvais, et je l’ai fait, et je pense que c’est, espérons-le, ce qui a fait la différence. »

DxbWCbqX4AEKw6Z.jpg

Dans le premier set, la cadette des sœurs Williams a démarrée comme une fusée, ne laissant qu’un petit jeu à son adversaire. Mais Halep n’est pas la meilleure joueuse au monde pour rien, comme l’Américaine l’a dit. Elle ne lâche jamais. Ainsi, dans la deuxième manche, la Roumaine s’est mise à mieux tenir la cadence au fond du court, profitant au passage d’une petite baisse de régime chez son adversaire pour recoller au score. Dans le troisième set, Halep a eu trois fois l’occasion de mener 4-2 mais deux services gagnant de Serena Williams et une faute bête de la Roumaine en coup droit ont gâché tous ses efforts. Il n’en fallait pas plus pour regonfler à bloc l’Américaine, qui a fait le break dans la foulée pour conclure le match après une heure et quarante-sept minutes de jeu. « C’était un match vraiment intense et il y avait des points incroyables », a réagi Williams après la rencontre. « Je suis une telle combattante, je n’abandonne jamais… c’est définitivement quelque chose d’inné. Je travaille tellement dur pour gagner chaque point. Et je sens juste que c’est un miracle que je sois ici, je peux faire quelque chose qui me plaît. J’aime jouer au tennis, j’aime être ici et j’aime ce court. C’est vraiment cool d’être de retour et de rejouer sur ce court. »  Qui pourra désormais arrêter Serena Williams ? Son adversaire en quarts de finale, la Tchèque Karolina Pliskova (n°7) ? Possible, les deux joueuses en étant à 2-2 dans leur face-à-face (Williams ayant tout de même remporté leur dernier duel à l’US Open en septembre dernier…).

DxbWCFEW0AAVxOy.jpg

Novak Djokovic passe une nouvelle fois en quatre sets

Le Serbe Novak Djokovic (n°1) aura été le dernier à se qualifier pour les quarts de finale  de l’Australian Open ce lundi. En huitièmes de finale, il a dominé le Russe Daniil Medvedev (n°16) en quatre sets 6-4, 6-7 (5), 6-2, 6-3 en fin de programme sur la Rod Laver Arena. Mis à part la perte du deuxième set, le score peut paraître facile pour le Serbe, qui a tout de même dû s’employer pour battre le jeune joueur russe. Entre deux hommes qui avaient opté pour la tactique d’usure, il a fallu des courses, des rallyes et de la sueur pour désigner le vainqueur après 3h16 de jeu. Menant 6-4, 4-1, Djokovic s’est compliqué la tâche en laissant son adversaire recoller à une manche partout. Mais il en faut plus pour déstabiliser le Serbe. À partir de 1-2 dans le troisième set, il n’a plus perdu aucun jeu dans cette manche, avant de s’octroyer un break très tôt dans le quatrième set. Il a terminé en roue libre pour se qualifier pour son dixième quart de finale à Melbourne. « C’était définitivement une bataille physique », a déclaré Djokovic après la rencontre. « Daniil a joué du très bon tennis ces six derniers mois, il fait peu de fautes directes côté revers. Il peut venir au filet, il peut bien défendre du fond du court, c’était difficile de jouer face à lui. J’ai eu de la chance de pouvoir sauver plusieurs balles de break. Dans ce genre de match, vous devez attendre que les opportunités viennent. »

DxcIe1PWwAAKiij.jpg

Le Serbe affrontera le Japonais Kei Nishikori (n°9) au prochain match, contre lequel il partira grand favori, menant 15-2 dans leur face-à-face. Il lui a d’ailleurs – à ne pas prendre au premier degré bien sûr – envoyé un signe fort en déclarant au micro de Jim Courier juste après le match : « Je suppose que mon adversaire est en train de regarder, je me sens fantastiquement bien… Je n’ai jamais été aussi frais de toute ma vie ! » Le Japonais est prévenu…

DxcIeNOX4AA5mO8.jpg

Kei Nishikori, le marathonien

Quel match incroyable encore une fois du Japonais Kei Nishikori (n°9) ce lundi en huitièmes de finale à Melbourne ! Mené deux sets à zéro sur la Margaret Court Arena, il s’en est sorti sur le fil face à l’Esapgnol Pablo Carreño Busta (n°23) en cinq sets 6-7 (8), 4-6, 7-6 (4) 6-4, 7-6 (10-8 au super tie break) après plus de cinq heures de jeu (5h05 pour être précis). Après avoir déjà été poussé aux cinq sets lors de ses deux premiers tours, le Japonais reste ainsi invaincu en 2019. À elle seule, la dernière manche de ce match a été époustouflante. Après avoir fait la course en tête cinq jeux à trois, Nishikori s’est retrouvé mené huit points à cinq au super tie-break. Mais Carreño Busta a ensuite perdu ses nerfs à la suite d’un litige avec l’arbitre et le Japonais en a profité pour marquer les cinq derniers points, concluant la partie par un ace extérieur. Le voilà à 76 % de réussite au cinquième set depuis le début de sa carrière, avec dix-neuf succès en vingt-cinq rencontres ! « Je ne sais pas quoi dire, c’était le match le plus difficile », a déclaré un Nishikori exténué après le match. « Je n’ai aucune idée de la façon dont je me suis cassé le dos et me suis battu. C’était un très bon match. Je sens que je n’ai pas assez bien joué. Cela n’a pas été facile, surtout aujourd’hui. C’était difficile contre Karlovic avec un super tie break, mais les rallyes ont été plus longs aujourd’hui. Bien sûr, j’ai été déçu de perdre les deux premiers sets, mais j’ai essayé d’être positif et de jouer point par point. Dans les troisième et quatrième manches, j’ai beaucoup mieux joué et dans la cinquième, nous avons tous les deux joué un excellent tennis. » Le Japonais retrouvera une vieille connaissance en quarts de finale, puisqu’il affrontera le Serbe Novak Djokovic (n°1). Restera-t-il invaincu ? Réponse mercredi !

dxb1ksxx4aeljcp.jpg

L’image de la soirée

C’est la colère de Pablo Carreño Busta, très mécontent d’un litige avec l’arbitre survenu alors qu’il menait 8 points à 5 dans le super tie break du cinquième set face à Kei Nishikori. Il n’a ensuite plus marqué un seul point, perdant ce match au couteau ! À la place de l’Espagnol, qui a joué une superbe rencontre, nous aurions certainement été autant en colère… Défaite cruelle et difficile, d’autant plus qu’il aurait pu être le premier à battre le Japonais en 2019. Les joies du tennis…

Crédit photos : @AustralianOpen, @FFTennis, @WTA, @ATP_Tour

À LIRE AUSSI :

Le Français de la semaine : Leny Mitjana s’impose au tournoi ITF de Bressuire

 

Aussie breakfast #8 – Raonic sort Zverev en huitièmes, Osaka et Svitolina rallient les quarts

2 réflexions au sujet de “Australian Open – Night session #8 : Lucas Pouille revit, Djokovic, Nishikori et Serena Williams en quarts”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s