Résultats

Aussie breakfast #8 – Raonic sort Zverev en huitièmes, Osaka et Svitolina rallient les quarts

Après la folle journée que nous avons vécue ce dimanche à Melbourne, les choses se sont un petit peu calmées et la logique a été plutôt respectée en ce lundi, chez les dames en tout cas. Pourtant, si elles sont passées, Naomi Osaka et Elina Svitolina auraient pu prendre la porte de sortie. Contrairement à Karolina Pliskova, qui a connu une journée des plus tranquilles. Chez les messieurs, en revanche, cet Australian Open un peu fou se poursuit ! Ce lundi, c’était au tour d’Alexander Zverev de disparaître un peu prématurément sous les coups de Milos Raonic. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette huitième journée de compétition, en attendant Lucas Pouille qui est en train de jouer face à Borna Coric, sans oublier la rencontre de Novak Djokovic !

dxa357hwsaa4dcb


Svitolina et Osaka s’en sortent encore en trois sets

Ce lundi, l’Ukrainienne Elina Svitolina (n°6) a franchi les huitièmes en dominant l’Américaine Madison Keys (n°17) en trois sets 6-2, 1-6, 6-1. Mais une fois de plus, ce ne fut pas un match facile pour la lauréate des derniers WTA Finals. Dans le deuxième set, elle a dû laisser passer l’orage pour pouvoir reprendre l’avantage dans l’ultime manche. C’est le très long troisième jeu de la dernière manche, à 1-1, riche de onze égalités qui a fait basculer la rencontre du côté de l’Ukrainienne, malgré les ampoules au pied gauche qui l’avait contrainte à faire appel au soigneur, en fin de premier set. Au final, elle aura commis deux fois moins de fautes directes que l’Américaine (16 contre 34). « Je pense que j’ai bien servi », a déclaré Svitolina après la rencontre. « Je reviens solide. J’essaie toujours de faire pression sur l’adversaire. C’est pourquoi je je suis en quart de finale. Parce que j’ai été solide dans tous les matchs. Cela a vraiment bien fonctionné. À certaines étapes de ma carrière, certaines choses ont fonctionné, certaines non. J’essaie toujours de trouver la motivation. Ma famille m’aide beaucoup pour toujours me pousser à aller plus loin. Le tennis est ce genre de sport qui vous met toujours au défi presque chaque semaine, chaque tournoi, chaque match. Donc, vous devez être prêt à donner à 100% sur chaque match. Bien sûr, si ce n’est pas votre jour, vous risquez de perdre, mais au final, vous avez tout donné. »

DxazdXMXgAAgttN.jpg

Au prochain tour, l’Ukrainienne affrontera la Japonaise Naomi Osaka (n°4), qui a rejoint les quarts de finale  après avoir difficilement battu la Lettonne Anastasija Sevastova (n°13) en trois sets 4-6, 6-4, 6-3. Osaka a longtemps tremblé face Sevastova. Fragile sur son service (7 doubles fautes), multipliant les erreurs dans les échanges (43 fautes non forcées contre 21 pour la Lettonne), la Japonaise, comme au tour précédent, a concédé la première manche (4-6). Mais elle a su se révolter et élever son niveau de jeu pour aller chercher la victoire. « Comme à Brisbane, j’ai joué le même genre de match », a déclaré la Japonaise en conférence de presse. « J’ai perdu le premier set et j’ai réussi à gagner à nouveau. Et c’était contre la même joueuse. Donc, je pense juste avoir cette expérience. Je pense que la plus grande chose pour moi est la croyance. Je pense que je crois en moi plus cette année que l’année dernière. » Avant de s’exprimer à propos de sa prochaine adversaire en quarts :  » Je sais qu’elle a bien joué à la fin de l’année, elle a remporté les WTA Finals. Personnellement, j’étais vraiment contente pour elle, car je savais que tout le monde l’écoutait en quelque sorte, parce qu’elle ne s’en sortait pas bien. Je sais qu’elle joue bien à nouveau ici, parce que je vais la jouer et elle est toujours là. Je l’ai déjà jouée plusieurs fois, et je sais qu’elle est une joueuse très cohérente et quand elle a la chance de le faire, elle aime attaquer. Je pense que ça va être très difficile pour moi. »

DxazbgBW0AAhkPO.jpg

Karolina Pliskova rejoint facilement les quarts de finale

La journée fut bien plus tranquille pour la Tchèque Karolina Pliskova (n°7), qui a rallié les quarts à son tour en battant aisément l’Espagnole Garbiñe Muguruza (n°18) en deux sets 6-3, 6-1. En une heure de jeu tout juste, Pliskova a balayé Muguruza, remportant quinze des seize derniers points de la rencontre. La Tchèque a été impeccable au service (78 % de premières balles, cinq aces, sept points perdus au total) et elle a su profiter des vingt fautes directes de son adversaire. Elle a bien fait d’expédier cette rencontre puisqu’au prochain tour, une autre adversaire la rejoindra : la n°1 mondiale Simona Halep ou l’Américaine Serena Williams (n°16). Confiante en elle, Pliskova a déclaré au après le match : « Je me sens bien à chaque match que je joue ici. Je suis heureuse d’avoir gagné. J’ai bien joué, le premier set était important, on a eu des jeux très serrés et on était toutes les deux nerveuses. Les conditions sont parfois un peu piégeuses avec l’ombre sur le court mais je suis contente de m’en être sortie. Tout fonctionne bien. »

Dxa0IGCXQAA5QAH.jpg

La surprise du jour : Milos Raonic élimine Alexander Zverev

Chez les hommes, un seul match est arrivé à son terme avant le début de la night session. Le Canadien Milos Raonic (n°17) a surpris l’Allemand Alexander Zverev (n°4) dès les huitièmes de finale, sur la Rod Laver Arena, en trois sets 6-1, 6-1, 7-6 (5). Une défaite surprenante au vu du bon début de tournoi de Zverev, mais Raonic avait enclenché le rouleau compresseur. Rapidement mené dans les deux premières manches, l’Allemand n’a rien pu faire face à la puissance de frappe du Canadien. À 4-1 dans le deuxième set, il a même fracassé sa raquette. Ce qui lui a peut-être fait du bien puisque la troisième manche a été bien plus serrée, mais cela n’a pas été suffisant pour Zverev. Raonic n’a pas eu un parcours facile jusque-là, faisant face à des adversaires comme Nick Kyrgios, Stan Wawrinka ou encore Pierre-Hugues Herbert avant ce match face à Zverev. Mais comme il l’a déclaré en conférence de presse : « Je pense qu’il y a évidemment des avantages (à avoir un tableau difficile). Ce n’est pas forcément amusant avant que le tournoi ne commence quand on regarde le tableau et qu’on se dit : ‘Hé, vous jouez Nick, probablement contre Stan lors des deux premiers tours.’ Vous espérez avoir un peu plus de temps pour vous familiariser avec les choses. Mais d’un autre côté, j’ai vraiment bien géré ces défis. En ce moment, je joue ici un tennis de très bonne qualité, je crois. J’espère que je peux faire en sorte que cela compte. » Avant d’ajouter sur sa performance du jour : « J’ai joué incroyablement bien aujourd’hui, j’ai fait énormément de choses et j’en suis très fier. C’était dur. J’avais les points du match à 4-5 et j’aurais aimé les jouer différemment. Mais j’ai continué à penser en avant, en me concentrant sur mes jeux de service. Je devais juste essayer de rester calme, tout fonctionnait bien pour moi aujourd’hui et je suis heureux de l’avoir terminé comme ça. » Le Canadien affrontera le vainqueur du match entre Borna Coric (n°12) et Lucas Pouille (n°30) en quarts.

Dxa0GC3XgAAsyNL.jpg

Les Frenchies avancent en double

En double, Kristina Mladenovic, associée à la Hongroise Timea Babos, ont passé ce lundi le troisième tour de l’ Tenantes du titre et têtes de série n°2, elles ont battu la Belge Kirsten Flipkens et la Suédoise Johanna Larsson en deux sets 6-1, 6-4.  De son côté, Alizé Cornet, associée à la Croate Petra Martic, a perdu contre l’Australienne Samantha Stosur et la Chinoise Shuai Zhang en deux sets 7-5, 6-3. Du côté des hommes, ce fut plus dur pour les têtes de série n°5, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut, qui poursuivent tout de même leur parcours après leur victoire ce lundi au troisième tour face à l’Américain Rajeev Ram et le Britannique Joe Salisbury (n°11) en trois sets 4-6, 7-6 (5), 6-4.

L’image du jour

C’est la raquette fracassée par Alexander Zverev ce lundi, en huitièmes de finale de l’Australian Open, sur la Rod Laver Arena. Pas une belle image à montrer aux enfants ! Mené 6-1, 4-1, l’Allemand avait besoin d’extérioriser sa frustration, lui qui n’arrivait pas à trouver la faille dans le jeu de Milos Raonic.

Crédit photos : @AustralianOpen, @WTA, @ATP_Tour

À LIRE AUSSI :

Les 4 faits marquants de Cecitennis : la première semaine de l’Australian Open

 

La surprise de la soirée à l’Australian Open : Stefanos Tsitsipas se paie Roger Federer

Publicités

2 réflexions au sujet de “Aussie breakfast #8 – Raonic sort Zverev en huitièmes, Osaka et Svitolina rallient les quarts”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s