Analyses

Les 4 faits marquants de Cecitennis : la première semaine de l’Australian Open

Cette année, « Jeu, Set Et Match » a décidé de progresser et va vous proposer de nouveaux rendez-vous. Parmi ceux-là, vous pourrez retrouver chaque lundi (ou le dimanche soir, selon les exigences de l’actualité du tennis) la chronique de Cecitennis, qui tient de son côté un blog où elle parle de sa passion, le tennis, et que nous vous invitons vivement à visiter. Dans sa chronique hebdomadaire, Cecitennis reviendra sur les quelques faits marquants – pour elle et en toute subjectivité – de la semaine sur la planète tennis. Voici donc les quatre faits marquants de la première semaine de l’Australian Open !


La première semaine à l’Open d’Australie vient de s’écouler. C’est toujours très excitant de voir ce premier Grand Chelem. J’aurais aimé, comme toujours, voir plus de matchs. On pourrait écrire des pages et des pages mais je préfère en garder quatre points.

1/ Caroline Wozniacki éliminée

Cette année à Melbourne, un beau duel a eu lieu entre Caroline Wozniacki (n°3) et Maria Sharapova (n°30). La Danoise est arrivée à Melbourne en ayant joué que deux matches. Fin 2018,  elle révélait souffrir de polyarthrite rhumatoïde. Le titre qu’elle défendait à Melbourne était son unique titre du Grand Chelem. Le nombre de Grands Chelems de Maria Sharapova est de cinq. Suite à un test anti-dopage positif en 2016, sa carrière a connu un frein. Je trouve que depuis cet épisode, sa carrière a pris un nouveau départ, même si elle est moins prolifique et qu’elle n’a gagné qu’un seul titre depuis. Maria reste pourtant une adversaire imprévisible, capable du bien ou de moins bien, pourtant elle vocifère toujours autant sur le court. Le match qui s’est déroulé en trois sets a été une belle bataille. Un meilleur service de la part de la Russe et plus de réussite sur les balles de break gagnées a peut-être était la clef de la victoire pour Maria. En s’imposant face à Caroline, Maria prouve qu’elle a en a toujours dans le ventre. Serait-elle une sérieuse favorite au titre, 11 ans après l’avoir gagné ?

 

Lucas Pouille et Tomas Berdych en huitièmes

2018 a été une année dure pour Tomas Berdych (n°57) et Lucas Pouille (n°31). Tomas a n’a pas beaucoup joué, à cause d’une blessure au dos et Lucas, qui avait pourtant très bien commencé l’année, l’a moins bien finie. La donne semble avoir changé cette année. Lucas, qui travaille désormais avec Amélie Mauresmo, avance fort à Melbourne. Depuis l’US Open 2017, Lucas n’avait pas rallié la deuxième semaine d’un Grand Chelem. En Australie, lors de ses cinq participations, il n’avait jamais passé un petit tour. Cette année est enfin différente. Depuis son entrée en lice, il a éliminé Kukushkin, Marterer et ce samedi, il est sorti du piège Popyrin. Il sera le meilleur Français cette année à l’Open d’Australie,  après l’élimination de tous et toutes les autres. Tomas, qui avait été depuis 2010 dans le Top 10, est arrivé cette année en Australie sans être tête de série mais s’étant plutôt bien remis de ces blessures, il fait plutôt des étincelles. Il a rejoint la deuxième semaine après avoir éliminé Edmund, Haase et Schwartzman. Pouille jouera contre Coric et Berdych a perdu ce dimanche  contre Nadal. Pouille a plus de chances de passer, je crois.

 

L’Espagne en force chez les hommes

Trois Espagnols au quatrième tour sans être à Roland-Garros, très bon bilan ! Rafael Nadal (n°2), qui n’avait pas joué en match officiel depuis son quart de finale contre Dominic Thiem (n°8) à l’US Open, arrive en force au premier Grand Chelem de la saison. Solide, il n’a pas perdu un seul set mais il a terrassé trois joueurs australiens. Le dernier sur la liste est le nouveau petit prodige de Sydney, Alex De Minaur (n°29), pas sûr qu’après tout ça il soit toujours le chouchou du public… Il affrontera Frances Tiafoe (n°39) lors de son prochain match. Pablo Carreño Busta (n°23) est quand à lui passé discrètement mais sûrement. Le joueur de Gijón a joué cinq sets contre Vanni pour son début, Ivashka au deuxième tour en trois sets et il a battu la tête de série n°12, Fabio Fognini (n°14), au troisième. Kei Nishikori (n°9) sera son prochain adversaire. Je trouve qu’il joue très sereinement, je le verrais bien jusqu’en demies. Le troisième espagnol a eu une entrée en jambe historique avec un match épique contre Andy Murray (n°229). Roberto Bautista Agut (n°24) a été vainqueur en cinq sets dans un match marathonien et trépidant. Il ne s’est pas ménagé lors de son deuxième duel, aussi remporté en cinq sets contre John Millman (n°37), heureusement pour lui le troisième tour a été plus expéditif face à Karen Khachanov (n°11). Ce dimanche matin, il a battu Marin Cilic (n°7) en cinq sets.

 

Dix joueurs de moins de 23 ans qualifiés au troisième tour

C’est une première depuis Roland-Garros 2008 : dix joueurs de moins de 23 ans étaient au troisième tour. En 2008 c’était Monfils, Nadal, Djokovic, Murray, Almagro, Gulbis, Chardy, Schwank, Bolelli et Odesnik. Cette année c’est Zverev, Tsitsipas, De Minaur, Khachanov, Popyrin, Tiafoe, Shapovalov, Fritz, Medvedev et Coric. La carrière des dix premiers n’a pas été la même pour tous, d’un côté trois membre du Big five avec des titres à la chaîne, d’autres ont gagné des trophées sur le circuit ATP ou sur des tournois Challengers et un a été suspendu pour dopage. Depuis que le Big five a atteint des records, le monde du tennis cherche des successeurs. C’est la première fois en dix ans qu’une autre génération de joueurs arrive en force. Je leur souhaite autant de succès et surtout, pas de suspensions.

Crédit photos : @AustralianOpen, @WTA, @FFTennis, @ATP_Tour

À LIRE AUSSI :

La surprise de la soirée à l’Australian Open : Stefanos Tsitsipas se paie Roger Federer

 

Aussie breakfast #7 – Des surprises en huitièmes de l’Australian Open avec Kerber out, pas de souci pour Kvitova et Nadal

Publicités

2 réflexions au sujet de “Les 4 faits marquants de Cecitennis : la première semaine de l’Australian Open”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s