Résultats

Aussie breakfast #7 – Des surprises en huitièmes de l’Australian Open avec Kerber out, pas de souci pour Kvitova et Nadal

Ce dimanche a été le jour parfait pour lancer les huitièmes de finale du premier tournoi du Grand Chelem de la saison. Il a fait beau, il a fait chaud et il y a eu des surprises, comme on les aime ! Si Angelique Kerber a été sortie, aussi surprenant que cela puisse être, la victoire de Frances Tiafoe sur Grigor Dimitrov, le jour de ses 21 ans, ressemble plus à une consécration. Pendant ce temps, Petra Kvitova ou encore Rafael Nadal poursuivent leur route tranquillement vers les quarts de finale. Retour sur une journée de folie, mais en Australie on commence à y être habitué…

DxTxb46WwAEjW-b.jpg


L’énorme surprise du jour : Angelique Kerber éliminée

Ce dimanche, l’élimination de l’Allemande Angelique Kerber (n°2) en huitième de finale de l’Australian Open, sur la Margaret Court Arena, a jeté un froid. En effet, elle a été battue par la surprenante américaine Danielle Collins (n°35), qui n’avait pas gagné un seul match en Grand Chelem jusque-là, en deux sets 6-0, 6-2 ! En moins d’une heure (56 minutes), Collins a corrigé Kerber lors d’un récital impressionnant. Déstabilisée, l’Allemande n’a jamais réussi à mettre son jeu en place malgré un break au premier jeu du deuxième set et a multiplié les fautes directes. Arrivée seulement en 2016 sur le circuit pro après avoir gagné deux fois le fameux NCAA, l’universitaire américaine monte en flèche. L’an dernier, Collins était au-delà de la 160ème place mondiale et n’avait pas réussi à s’extirper des qualifications. Aujourd’hui, à 25 ans, elle est devenue une vraie terreur avec son excellent revers, ses qualités athlétiques, son bon service et son mental imperméable à la pression. « Ce n’était pas ma journée. Je ne jouais pas le tennis auquel je peux jouer. Elle a très bien joué », a déclaré Kerber après la rencontre. « Je pense qu’elle a joué l’un de ses meilleurs matches, pour être honnête. Elle a frappé toutes les balles du terrain. Elle bouge bien. Pour moi, ce n’était pas ma journée, pas mon bon tennis, mais à son crédit, elle a bien joué rencontre. Elle a frappé chaque balle sur la ligne, sur le terrain. J’essayais juste, je ne pouvais pas trouver mon rythme. Tout le match, j’ai tout essayé. J’essayais de le trouver. J’essayais de me battre même dans le deuxième set et j’ai fait de mon mieux, mais je ne trouvais pas mon rythme. » L’Américaine jouera sa compatriote Sloane Stephens (n°5) ou la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (n°42) en quarts de finale. Pour une autre surprise ?

DxVYE1LWsAEQR9W.jpg

Kvitova expéditive, Barty sort Sharapova

En 59 minutes, la tchèque Petra Kvitova (n°8) s’est qualifiée pour les quarts de finale de l’ Amanda Anisimova (n°87) a surdoué. Résultat, la Tchèque a gagné en deux sets 6-2, 6-1. Forte de son titre à Sydney, Kvitova monte en puissance à Melbourne. Avec son jeu très agressif et une excellente qualité de service (86 % de premières balles), elle s’est qualifiée pour les quarts, une première depuis 2012. « Depuis le début du tournoi, je sers vraiment bien et je bouge bien« , a-t-elle savouré après la rencontre. Au prochain tour, elle en aura besoin de ce service, pour un remake très alléchant de la finale de Sydney face à Ashleigh Barty (n°15). « J’ai réalisé un grand début d’année. J’ai engrangé de la confiance à Sydney, où j’ai joué des grands matches du début à la fin », a-t-elle ajouté. « Je me suis vraiment battue en finale (victoire contre Barty), c’est super avant un Grand Chelem de savoir que tu peux encore revenir après avoir perdu le premier set ou quand tu ne joues pas bien. Ça m’aide beaucoup. »

DxVXi2PX4AEHP4t.jpg

De son côté, donc, l’Australienne Ashleigh Barty (n°15) a battu la Russe Maria Sharapova (n°30) en trois sets 4-6, 6-1, 6-4 pour atteindre un quart de finale en Grand Chelem pour la première fois de sa carrière. Inhibée en début de match par la stature de son adversaire, elle a ensuite démontré toutes ses qualités tennistiques. Avec son jeu très complet, notamment son slice de revers, elle a réussi à démanteler le tennis de la Russe (51 fautes directes). Mais il fallait conclure. Après avoir mené 4-0 dans le troisième set, Barty s’est fait très peur mais a fini sur un ace à 5-4 sous l’ovation du public de la Rod Laver Arena. « Maria n’allait pas me laisser gagner », a déclaré l’Australienne après le match. « C’est une championne, elle l’a déjà prouvé maintes et maintes fois. Cela prouve qu’elle se battra jusqu’au dernier point. Je n’ai jamais vraiment joué sur la Rod Laver Arena avec autant de monde dans les tribunes, je pense. Surtout contre une championne comme Maria qui a prouvé à maintes reprises qu’elle peut revenir. Elle a fait ses preuves dans les plus grands tournois. C’est agréable. » À voir désormais dans quelles dispositions elle sera en quart de finale au moment d’affronter Kvitova.

DxVXjNCWsAA7TvZ.jpg

Quand Tiafoe prend rendez-vous avec Nadal…

Le jour de ses 21 ans, l’Américain Frances Tiafoe (n°39) s’est offert un très beau cadeau. En effet, il s’est qualifié pour la première fois de sa jeune carrière en quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem, où il aura l’honneur d’affronter l’Espagnol Rafael Nadal (n°2). Ce dimanche, en huitièmes de finale de l’Australian Open, Tiafoe a dominé le Bulgare Grigor Dimitrov (n°21), une fois de plus décevant. Déjà tombeur de Kevin Anderson (n°6) au deuxième tour, Tiafoe réalise un nouveau tour de force, en quatre sets 7-5, 7-6 (6), 6-7 (1), 7-5. Après un premier set remporté à l’arraché, l’Américain a su renverser une situation mal engagée dans le tie-break de la seconde manche. Dimitrov était loin d’être ridiculisé : supérieur au service (21 aces contre 10), il a fait moins de fautes non forcées (43 contre 54) et il a marqué davantage de points (94 contre 77). Mais, gêné par l’agressivité de l’Américain, épatant sur ses montées au filet, le Bulgare n’a qu’épisodiquement réussi à forcer la décision. En réalité, il n’y a que dans le troisième set  (remporté au jeu décisif) que Dimitrov s’est révolté. « Cela signifie tout pour moi », a réagit Tiafoe après cette victoire unique. « J’ai tellement travaillé, mec. J’ai dit à mes parents il y a dix ans que j’allais devenir un professionnel et changer ma vie, changer leur vie. Maintenant, je suis en quarts d’un Grand Chelem à 20 ans – 21 ans – je ne peux pas y croire, mec. Grigor et moi sommes de bons amis. Depuis que je suis sur le circuit, il a été gentil avec moi. Je lui ai dit que la prochaine fois que nous jouerions, j’allais le battre. Le jour de mon anniversaire, j’aurais été fou de perdre. »

DxVYr0WWsAAZAcz.jpg

De son coté, au petit matin, Rafael Nadal (n°2) a éliminé le Tchèque Tomas Berdych (n°57) en trois sets 6-0, 6-1, 7-6 (4) sur la Rod Laver Arena, en un peu plus de deux heures de jeu (2h05). Le Majorquin a été impressionnant de facilité, notamment dans les deux premiers sets, pour se défaire une fois de plus du Tchèque, qu’il n’avait plus affronté depuis 2015. Sans pitié pour son adversaire, il s’est même offert les neuf premiers jeux du match ! « Je m’attendais à être poussé dans le troisième, et il avait ses chances », a déclaré Nadal juste après le match. « C’était un véritable combat, plus que dans les deux premiers sets, et je suis très heureux d’être à nouveau en quart de finale. Je dis toujours la même chose – quand je suis de retour de blessures, je n’attends rien. J’essaie juste de faire mon travail tous les jours et d’avoir la bonne attitude, chaque jour. À votre retour, il vous faudra un peu de chance au début, car les deux premiers matchs sont importants et je les ai remportés. Nous sommes maintenant en quarts de finale et nous verrons ce qui se passe maintenant. »

DxVcQNbWoAAAosm.jpg

L’image du jour :

La désormais célèbre et façon très cocasse de célébrer une victoire de… Frances Tiafoe ! En effet, si vous n’avez pas encore vu l’Américain fêter une victoire sur le court lors de cet Australian Open, nous sommes là pour vous mettre à la page. Pour faire simple, Tiafoe enlève son t-shirt et montre son biceps… Un problème à régler, Frances ? Quoiqu’il en soit, le jour de ses 21 ans, il s’est qualifié pour les quarts de finale !

Crédit photos : @AustralianOpen, @WTA, @ATP_Tour

À LIRE AUSSI :

Australian Open – Des matchs tardifs en première semaine, à l’image de la victoire de Muguruza face à Konta

 

Australian Open – Night session #6 : Pouille s’en sort, Halep tranquille, Zverev et Coric toujours là

Publicités

2 réflexions au sujet de “Aussie breakfast #7 – Des surprises en huitièmes de l’Australian Open avec Kerber out, pas de souci pour Kvitova et Nadal”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s