Résultats

Aussie breakfast #6 : Djokovic et Serena Williams sans souci, Svitolina et Osaka en danger, Herbert out

La première semaine de l’Australian Open se termine ce samedi, avec encore une fois de jolis matchs qui nous ont été offerts sur quasiment tous les courts. Et encore, nous ne vous parlons pour l’instant que des simples dames et messieurs ! Patience, nous évoquerons le double, les Juniors et le tennis-fauteuil en deuxième semaine… En attendant, le n°1 mondial Novak Djokovic a perdu un set mais il est passé relativement aisément, tout comme Serena Williams qui poursuit sa quête du Graal personnelle. Ce fut en revanche plus dur pour certains joueurs, à l’image de Naomi Osaka ou encore Elina Svitolina, mais le plus dur fut la défaite de Pierre-Hugues Herbert, sorti en trois sets malgré de maigres occasions par Milos Raonic. Vous dormiez cette nuit ? Pas de panique, nous sommes là pour vous faire le résumé de cette sixième journée de compétition !

DxQcFRgUwAAhiqq.jpg


Quand la journée se passe sans accrocs

Pour Serena Williams (n°16), ce samedi s’est passé tranquillement sur la Rod Laver Arena. En effet, l’Américaine a dominé l’Ukrainienne Dayana Yastremska (n°59) en deux sets 6-2, 6-1 après seulement 67 minutes de jeu. « Je n’ai pas beaucoup joué depuis l’US Open à New York », a-t-elle déclaré en conférence de presse. « Mais c’est comme ça. Je suis ici. Je me suis entraînée hors saison. Vous savez, à ce stade je suis ici pour jouer au tennis, faire ce que je fais le mieux. Je joue mieux au tennis, alors je suis là pour ça. » Une balade pour la joueuse aux 23 titres du Grand Chelem, qui aura une toute autre affaire en huitièmes de finale puisqu’elle affrontera… Simona Halep (n°1) ou sa sœur Venus Williams (n°37). Une autre joueuse américaine a connu une journée tranquille, puisqu’elle a réalisé une perf ! Il s’agit de Madison Keys (n°17), qui a facilement éliminé la Belge Élise Mertens (n°12) en deux sets 6-3, 6-2. Keys a pu s’appuyer sur son service (6 aces) et sur son retour (58 % de points gagnés sur deuxième service adverse) pour l’emporter. La voilà ainsi en huitièmes de finale de l’Australian Open, où elle ira défier Elina Svitolina.

Quand la journée est plus difficile

De leur côté, deux joueuses n’ont pas connu un troisième tour des plus faciles. L’Ukrainienne Elina Svitolina (n°6) est passée ce samedi mais elle a dû lutter pour battre la Chinoise Shuai Zhang (n°40) en trois sets 4-6, 6-4, 7-5 après deux heures et cinquante-cinq minutes de jeu. Elle aura même été menée 3-0 par son adversaire au troisième set ! « C’était une grosse bataille aujourd’hui », a déclaré Svitolina après la rencontre. « Nous avons tout donné sur le court. Il fait extrêmement chaud (23 degrés mais ressenti plus élevé). La nuit dernière, j’ai checké le temps et il prévoyait 20 degrés maximum. Je ne m’attendais pas à ce qu’il fasse aussi chaud. » En ce qui concerne la Japonaise Naomi Osaka (n°4), elle a également souffert pour se sortir de la Taïwanaise Su-Wei Hsieh (n°28) en trois sets 5-7, 6-4, 6-1 en près de deux heures (1h57). La vainqueur du dernier US Open a dû attendre plus d’une heure et demie pour trouver son rythme et voir son adversaire baisser pavillon. « Elle frappe très différemment des autres », a déclaré Osaka en conférence de presse. « On ne sait pas vraiment où elle va mettre la balle. Elle jouait vraiment bien et j’étais un peu dépassée, a avoué la Japonaise. Au début de la deuxième manche, j’ai essayé de changer, de faire des choses que je ne fais pas habituellement comme des balles hautes. »

Les Frenchies

En attendant Lucas Pouille (n°31), qui jouera en night session, Pierre-Hugues Herbert (n°53) a échoué ce samedi au troisième tour, battu sur la Melbourne Arena par le Canadien Milos Raonic (n°17) en trois sets 6-4, 6-4, 7-6 (6) après deux heures et une minute de jeu. Le Strasbourgeois a perdu sur des petits détails :  une double faute à 4-4 lui a coûté le break et le premier set, deux mauvais choix de montée au filet lui ont fait perdre son service à 2-2 puis la deuxième manche, alors que dans le troisième set, les débats ont commencé à s’équilibrer mais un gros retour du Canadien à six points partout au tie-break a mis fin au parcours de Herbert. « J’aurais bien aimé qu’il revienne. C’était pas mal pour Pierre-Hugues que ça dure un peu », a déclaré un de ses entraîneurs, Fabrice Santoro, après la défaite de son protégé. « Raonic a été bon là où on savait qu’il serait bon. Face à lui, ce qui est compliqué, c’est d’être bon sur tous ses jeux de service parce que lui sera bon sur tous ses jeux de service. Ce sont des petits détails. »

Ils ont vaincu en trois sets

Chez ces messieurs, ce fut plutôt aisé pour le Japonais Kei Nishikori (n°9), vainqueur en trois sets 7-6 (6), 6-1, 6-2 du Portugais Joao Sousa (n°44) après 2h06 de jeu. Après une première manche serrée, Nishikori a pris le contrôle du match et il était heureux de s’en sortir en trois sets, lui qui avait eu besoin de cinq manches pour se qualifier lors de ses deux premiers matchs. En huitièmes de finale, il affrontera l’Espagnol Pablo Carreño Busta (n°24). De son côté, le Russe Daniil Medvedev (n°16) a fait un match plein ce samedi pour éliminer le Belge David Goffin (n°22) en trois sets 6-2, 7-6 (3), 6-3 en deux heures de match. La mauvaise série du Belge dans les tournois du Grand Chelem se poursuit ainsi, alors que le Russe obtient ici son meilleur résultat et se donne le droit d’affronter, en huitièmes de finale, le n°1 mondial Novak Djokovic.

Un petit set perdu en route…

Il a perdu un set au passage, mais l’essentiel reste la victoire, avec une réaction digne d’un champion après avoir perdu la troisième manche. Ce samedi, le Serbe Novak Djokovic (n°1) a rejoint les huitièmes de l’Australian Open en dominant le Canadien Denis Shapovalov (n°27) en quatre sets 6-3, 6-4, 4-6, 6-0. Il s’en est surtout sorti grâce à la qualité de son service et à une faculté à convertir les moindres occasions (8/13 sur ses balles de break) et surtout une défense sans faille. Enfin, l’Espagnol Pablo Carreño Busta (n°24) s’est offert la tête de l’Italien Fabio Fognini (n°14) en quatre sets 6-2, 6-4, 2-6, 6-4. Une petite surprise, même si les deux joueurs se sont montrés plutôt discrets en ce début de saison.

L’image du jour

C’est la bienveillance de l’Ukrainienne Elina Svitolina, qui est allée au chevet de son adversaire, la Chinoise Shuai Zhang, à la fin de leur rencontre du troisième tour. La raison ? Les deux joueuses ont semblé souffrir de la chaleur (tiens, elle est de retour !) à Melbourne, meme si la température annoncée n’était que de 23°C. Apparemment, si on en croit les actes et les paroles des deux joueuses (voir la conférence de presse de Svitolina), le ressenti était tout autre ! En tout cas, l’Ukrainienne s’est montrée très humaine et c’est tout à son honneur…

DxP_SDWW0AAZxl6.jpg
Crédit photos : @AustralianOpen, @WTA, @JJLovesTennis, @ATP_Tour, @FFTennis

À LIRE AUSSI :

Australian Open – Night session #5 : Nadal en force, mauvaise soirée pour Garcia, Kvitova et Kerber sans souci

 

Aussie breakfast #5 : la perf de Sharapova, Federer en mode express, la fougue de Tsitsipas et Anisimova

Publicités

2 réflexions au sujet de “Aussie breakfast #6 : Djokovic et Serena Williams sans souci, Svitolina et Osaka en danger, Herbert out”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s