Infos

Deux joueurs français arrêtés ce mardi pour soupçons de matchs truqués

Selon nos confrères du quotidien L’Equipe, deux joueurs français, Jules Okala et Mick Lescure, ont été interpellés mardi matin en marge du tournoi ITF de Bressuire, dans les Deux-Sèvres. La raison ? Ils sont soupçonnés d’avoir perçu de l’argent en échange de la perte de sets sur des scores précis…


Jusqu’ici, la France ne s’était pas encore retrouvée mêlée frontalement au scandale des matchs truqués dans le tennis, malgré des coups de filet impressionnant en juin 2018 en Belgique (13 arrestations) et la semaine dernière en Espagne (83 arrestations). Mais voilà, il ne faut jamais dire jamais. Jules Okala, 21 ans, et Mick Lescure, 25 ans, devaient prendre part cette semaine au tournoi Futures de Bressuire (France, M15, indoor). Ils ont été interpellés par des policiers mardi matin, selon les informations du quotidien L’Equipe. Ils devaient jouer ensemble en double mais ils ont été placés en garde à vue dans le cadre d’une enquête sur des matchs arrangés en lien avec une plus vaste affaire de corruption sportive. D’après une source judiciaire, les deux joueurs français sont soupçonnés d’avoir touché de l’argent (entre 2 000 et 3 000 euros) en échange de la perte d’un set sur un score précis lors de tournois Futures et Challengers entre 2015 et 2018.

dxbitqwx0aauyky

Okala, 500ème joueur mondial, et Lescure, qui n’a jamais été mieux classé que 487ème à l’ATP, étaient toujours en garde à vue mardi soir. L’enquête pourrait être liée à une autre affaire concernant une organisation criminelle structurée autour d’un homme d’origine arménienne vivant en Belgique, qui aurait perçu avec ses complices des centaines de milliers d’euros en pariant sur les scores de deuxièmes sets de matchs dont ils s’étaient assurés du résultat. Les joueurs contactés devaient laisser filer ces sets en échange de sommes d’argent estimées entre 2 000 et 3 000 euros, dans des tournois où les vainqueurs en simple ne pouvaient pas espérer plus de 2 000 euros de gains. Le principal commanditaire présumé est suspecté d’avoir agi lors de centaines de rencontres, en majorité des doubles messieurs, pendant plus de trois ans. Il a été interpellé en juin dernier, avant d’être inculpé notamment pour des faits de « corruption » et « blanchiment d’argent ». Fin octobre, dans une autre affaire, un coup de filet contre un réseau de trucage de matchs de tennis a eu lieu en Espagne, visant 83 personnes dont 15 arrêtées. Les malfaiteurs sévissaient sur le circuit ITF, gangrené par la corruption.

Ancien DTN à la FFT de 2013 à 2017, Arnaud Di Pasquale estime que la prévention, même importante, peut ne pas suffire à détourner les joueurs de la tentation de truquer des matches dans les tournois Futures. Comme il l’a déclaré dans des propos relayés par L’Equipe : « C’est toujours étonnant parce qu’ils (les joueurs) le font en connaissance de cause. Attention, la tentation est grande. Elle est présente sur chaque Futures. Ce sont des joueurs qui ne bouclent pas leur fin de mois et encore moins leur année, et se voient aujourd’hui proposer des sommes assez importantes régulièrement. Je ne dis pas que c’est bien, ils ont triché mais tu peux te laisser tenter. » Difficile d’endiguer ce fléau, mais Di Pasquale se pose tout de même la question de la légitimité des paris.« Est-ce qu’il ne faut pas tout simplement supprimer la possibilité de parier sur ces tournois ? », a-t-il ajouté. « Interdire aux gars de rentrer dans les enceintes sportives, c’est impossible. Ils peuvent aller à l’hôtel, etc, il y a mille solutions pour contourner des règlements. Peut-être que la seule solution, c’est ça. » Affaire à suivre…

Crédit photos : @lequipe, @lecho_sports, @jeu_set_etmatch

À LIRE AUSSI :

Aussie breakfast #3 : un jour à l’Australian Open avec la frayeur de Federer, Anderson et Monfils surpris et Garcia tranquille

 

Rencontre avec… Evan Furness

Publicités

6 réflexions au sujet de “Deux joueurs français arrêtés ce mardi pour soupçons de matchs truqués”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s