Reportages

À observer à l’Australian Open : le changement de geste au service opéré par Rafael Nadal

Ce n’est pas parce qu’il a 32 ans que Rafael Nadal, qui a déjà tout gagné, ne veut pas faire évoluer son jeu et devenir un meilleur joueur. Avec toutes les blessures qui l’ont éloigné des courts fin 2018, il a eu le temps de réfléchir. Pendant cette période de convalescence, il a réfléchi avec son équipe à ne façon d’améliorer son geste au service. Grâce au site officiel de l’ATP Tour, nous en savons plus, avant de voir ces changements à l’oeuvre dès ce lundi lors du premier tour de l’Australian Open.

DwmgKLRUYAAPWCp.jpg


La genèse d’une évolution dans le service de Rafael Nadal

Est-il possible, à 32 ans et après quinze saisons passées sur le circuit ATP, de retravailler une formule déjà très réussie ? Si vous vous appelez Rafael Nadal (n°2), la réponse est oui, bien sûr. L’Espagnol a effectué une double séance d’entraînement ce mercredi sur la Margaret Court Arena de l’Australian Open : un entraînement matinal avec le Britannique Kyle Edmund (n°14), puis une autre séance l’après-midi avec son entraîneur Carlos Moya. Le Majorquin entamera officiellement la saison 2019 ce lundi 14 janvier à Melbourne, avec quelques jours de retard à cause d’une blessure à la cuisse qui a obligé le n°2 mondial à se retirer du tournoi ATP 250 de Brisbane. Tout en récupérant de sa blessure à la jambe, Nadal a également pris le temps de développer un autre aspect de son jeu : l’homme aux 17 titre en Grand Chelem a peaufiné son geste au service avec l’intention de produire plus de vitesse et de mettre immédiatement la pression sur ses adversaires. « Nous cherchons à maximiser les dégâts dès le début, et l’une des façons de le faire est d’utiliser un service en étant plus rapide et plus agressif », a déclaré Moya sur le site officiel de l’ATP Tour après sa séance d’entraînement de l’après-midi avec Nadal. « Nous avons travaillé sur les mécanismes de son service ; son geste est maintenant plus fluide. Auparavant, la balle qu’il servait avait perdu la puissance immédiatement après avoir rebondi. Ce n’est plus le cas. Maintenant, son service maintient sa vitesse après avoir pris contact avec le court, ce qui le rend encore plus puissant. «  Son coéquipier Francisco Roig a repris à son compte les pensées de Moya et a expliqué les aspects techniques dur geste de service de Nadal. « Le changement repose sur trois piliers », a expliqué Roig. « Le premier est que, lorsqu’il exécute le swing, il retire sa main de la balle plus rapidement, au lieu de la laisser traîner. Deuxièmement, Rafa s’efforce de rester plus droit et d’utiliser sa taille plutôt que de se lancer dans le service en se retournant et en reculant. Ce mouvement de ressort supplémentaire a en fait entraîné une réduction de puissance après la balle. La dernière chose sur laquelle nous travaillons est de faire en sorte que Rafa plante son pied droit dans le court après son service. Un avantage supplémentaire est que son deuxième service va également décourager ses adversaires. C’est peut-être une approche plus risquée, mais l’aspect positif est que ses adversaires ne viseront pas le même rebond haut ; ils devront être plus sur leurs gardes et réagir plus rapidement au lieu de simplement garder la balle en jeu. »

dwmgiygvaaaabjv

Une idée qui a émergé à New-York et sera à l’oeuvre à Melbourne

Selon Moya, l’idée de modifier le swing de Nadal a été conçue à la suite de l’affrontement en demi-finale de Nadal contre Juan Martin del Potro (n°5) à l’US Open l’année dernière. Le taureau de Manacor a été contraint de se retirer de ce match alors qu’il menait 6-7 (3), 2-6 en raison d’une blessure au tendon du genou. Nadal et son équipe ont identifié la légère faiblesse de son service et élaboré un plan pour améliorer le mouvement. Nadal avait prévu de tester son mouvement de service modifié au Rolex Paris Masters avant d’être contraint de se retirer de l’événement en raison d’une blessure à l’abdomen. L’Espagnol a profité de son séjour sur le banc de touche pour subir une intervention chirurgicale afin d’enlever des fragments d’os à la cheville droite et de se réunir avec son équipe pour développer plus avant la tactique nécessaire pour peaufiner son jeu. « Ces changements sont intervenus après ce match à l’US Open », a déclaré Moya. « Rafa était pour les changements, même si cela signifiait un travail supplémentaire.Il a été le premier à identifier la faiblesse de son service et nous avons, en tant qu’équipe, formulé une approche pour l’améliorer. Nous avons été distraits (fin 2018) à cause de la blessure à l’abdomen et de la chirurgie de la cheville droite, mais nous avons finalement réussi à élaborer physiquement le nouveau mouvement de service après le rétablissement. Je suis heureux de dire qu’il est maintenant à l’aise avec la nouvelle version de la proposition de service. » Il a été clairement établi que le joueur gaucher ne sera pas à la hauteur de John Isner, Ivo Karlovic ou Milos Raonic en termes de vitesse de service ou d’aces. L’objectif visé est de maintenir la philosophie de l’équipe d’évolution constante et d’ajouter à un arsenal d’armes déjà formidable. « Ce n’est pas un changement radical ; il s’agit simplement d’ajuster une arme qui, nous le croyons, le poussera à des niveaux encore plus élevés », a déclaré Moya. « Nous avons fait des essais en simulacres de matchs, juste pour nous assurer qu’il est à l’aise au moment de la compétition. Le service modifié était un ajustement délicat au début, mais maintenant qu’il a retrouvé son rythme, il est de retour dans sa zone de confort. » Moya est confiant que le vainqueur de l’Australian Open en 2009 sera au meilleur de sa forme ce lundi et que le service de l’Espagnol sera pleinement opérationnel. « Rafa a déjà ajusté son jeu », a déclaré Moya. « Ce n’est qu’un chapitre de plus dans sa carrière et un ajout à son développement. » Rendez-vous ce lundi en deuxième rotation sur la Rod Laver Arena, où Nadal affrontera au premier tour l’Australien James Duckworth (n°238).

dwmgio9u8aasuis

Crédits photos : @AustralianOpen

À LIRE AUSSI :

Les 4 faits marquants de Cecitennis : les larmes de Murray, Zverev, Cornet et Auckland

 

Roger Federer à Dubaï, Zverev qui semble blessé, Del Potro de retour à Delray Beach, l’ATP Cup prend forme : les infos de la semaine

Publicités

5 réflexions au sujet de “À observer à l’Australian Open : le changement de geste au service opéré par Rafael Nadal”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s