Résultats

Australian Open (Q) – Jessika Ponchet et Gleb Sakharov se qualifient pour le tableau principal

Ce vendredi, certains ont ri, d’autres ont pleuré. Telle est la dure loi du tennis lorsque vient le troisième et dernier tour des qualifications pour un tournoi du Grand Chelem. Au sein du contingent français, on a ri, beaucoup, même s’il n’en restait que deux. En effet, Jessika Ponchet et Gleb Sakharov se sont qualifiés pour le grand tableau de l’Australian Open, une première pour l’un, une deuxième pour l’autre. Nous leur souhaitons désormais le meilleur ! Parmi les autres joueuses et joueurs, notons la défaite de la jeune Marta Kostyuk mais la qualification de la Canadienne Bianca Andreescu. Chez les hommes, le local Thanasi Kokkinakis s’en est sorti, ce qui n’a pas été le cas de deux italiens pourtant têtes de série : Lorenzo Sonego et Paolo Lorenzi. Ces qualifications désormais scellées, nous vous donnons rendez-vous dès dimanche pour la programmation (à suivre sur nos différents réseaux sociaux) et dès lundi matin pour faire le point sur les faits marquants de la première journée officielle du premier tournoi du Grand Chelem de la saison…

dwntanwu0aaj9gv


Jessika Ponchet et Gleb Sakharov joueront le premier Grand Chelem de 2019

L’année 2019 ne commence pas si mal pour ces deux Français qui se sont extirpés des qualifications de l’Australian Open, le premier tournoi du Grand Chelem de la saison. D’un côté, il y a Jessika Ponchet (n°240), qui avait déjà joué à Melbourne en 2018 grâce à l’obtention d’une wild card. Reléguée aux rangs des joueuses devant jouer les qualifs, elle a enchaîné trois victoires pour se donner le droit de jouer un premier tour dans le tableau principal. Ce vendredi, la Tricolore s’est qualifiée en battant l’Australienne Naiktha Bains (n°303) en deux sets 6-1, 7-5. Conquérante et efficace, elle a empoché le premier set en trente minutes. Si son adversaire a su se ressaisir, Ponchet lui a rendu coups pour coups avant de parvenir à la faire plier. « C’était très tendu, je jouais contre une Australienne qui était ici chez elle », a-t-elle confié après le match. « Quand on est chez soi, et je sais de quoi je parle, on se transcende. On a le public derrière qui aide. Bains avait très bien joué tout au long du tournoi donc je savais que ça ne serait vraiment pas facile. J’ai su le gérer. J’ai su l’agresser d’entrée. J’ai très bien commencé. Elle était peut-être un peu tendue. Ça m’a aidé à prendre le large rapidement. Après, j’ai réussi à me remettre dans le match au second set. C’était tendu : il était difficile de servir d’un côté avec ce soleil et on avait du mal à gagner nos jeux. Je suis contente de m’en être bien sortie. » Pour autant, la Landaise devra vite se remettre de ses émotions. En effet, elle aura un tout autre match à gérer au premier tour, puisqu’elle jouera une autre Française, et pas n’importe laquelle : le tirage au sort l’a mise en face de la n°1 nationale, Caroline Garcia (n°19) qui, même si elle est en manque de confiance, sera une adversaire dangereuse. On attend ce duel avec impatience !

7117b

De l’autre côté, il restait dans le tableau masculin Gleb Sakharov (n°250), qui a 30 ans n’a jamais disputer un seul match dans un tableau principal d’un tournoi du Grand Chelem. Ce sera désormais chose faite, puisque ce vendredi il est également passé en éliminant l’Américain Tim Smyczek (n°167)  en trois sets 3-6, 6-3, 6-4 au terme d’un tournoi qualificatif de toute beauté. Une performance remarquable, tout autant qu’un aboutissement pour le résident nantais, entré en qualifications parmi les derniers. « Je suis sur le circuit depuis dix ans. Je peux le prendre comme une petite victoire, une première consécration. Je ne réalise pas encore. Je pense à mes parents, à mes coaches, à mes dirigeants de Ligue, à tous ceux qui m’ont aidé pour que je continue à jouer et que je tente de réaliser mon rêve« , savourait Sakharov, qui a joué avec beaucoup de cran et d’audace pour renverser la vapeur, après un premier set très vite perdu. « Je n’ai pas craint de ne pas boucler le match, c’était plus la gestion des émotions. Maintenant, c’est le moment de savourer« , déclarait-il pour conclure. Au premier tour dans ce tableau principal, le Français affrontera l’Allemand Maximilian Marterer (n°70), un adversaire pas imbattable s’il arrive à poursuivre sur sa lancée. Un autre joueur tricolore a par ailleurs hérité d’un qualifié au premier tour : il s’agit de Gilles Simon (n°31), qui jouera face à l’Américain Bjorn Fratangelo (n°135).

37925.jpg

Kostyuk et Sonego éliminés, ça passe pour Andreescu et Kokkinakis

Dans le tableau féminin, on peut par ailleurs mettre en avant la qualification pour le grand tableau de l’Australian Open de la Suissesse Viktorija Golubic (n°104), de la Canadienne Bianca Andreescu (n°107), très en vogue en ce début de saison, de la Russe Veronika Kudermetova (n°111), de la Britannique Harriet Dart (n°132) et de la Russe Natalia Viklhyantseva (n°135). En revanche, l’Ukrainienne Marta Kostyuk (n°116), tête de série n°9, a été éliminée ce vendredi par l’Espagnole Paola Badosa Gibert (n°142) en deux sets 7-6 (6), 6-3 alors que l’Américaine Jennifer Brady (n°125), tête de série n°16, a elle été sortie par la Brésilienne Beatriz Haddad Maia (n°176) en deux sets 6-3, 6-4.

Côté messieurs, l’Australien Thanasi Kokkinakis (n°145) a rallié le tableau principal en sortant le Canadien Peter Polansky (n°118), tête de série n°10, en deux sets 6-4, 6-4. Il affrontera le Japonais Taro Daniel (n°78) au premier tour. De plus, l’Indien Prajnesh Gunneswaran (n°112), le Sud-Africain Lloyd Harris (n°119), le Serbe Miomir Kecmanovic (n°126) et le Suisse Henri Laaksonen (n°166) ont aussi rejoint le grand tableau. En revanche, l’Italien Lorenzo Sonego (n°104), tête de série n°1, a été éliminé ce vendredi par le Japonais Tatsuma Ito (n°151) en trois sets 7-6 (6), 0-6, 10/3, tout comme son compatriote Paolo Lorenzi (n°109), tête de série n°4, qui a perdu face au Britannique Daniel Evans (n°190) en deux sets 6-3, 6-3. Un joueur italien est tout de même passé : il s’agit de Stefano Travaglia (n°139), qui a battu le Belge Kimmer Coppejans (n°216) en deux sets 6-4, 6-2.

Crédits photos : @AustralianOpen, @lequipe

À LIRE AUSSI :

Australian Open – tirage au sort (F) : Qu’est-ce qui attend Serena Williams, Halep, Kerber et les Françaises ?

 

Australian Open – tirage au sort (H) : Qu’est-ce qui attend Djokovic, Federer, Nadal et les Frenchies ?

Publicités

2 réflexions au sujet de “Australian Open (Q) – Jessika Ponchet et Gleb Sakharov se qualifient pour le tableau principal”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s