Analyses

Australian Open – tirage au sort (H) : Qu’est-ce qui attend Djokovic, Federer, Nadal et les Frenchies ?

Ce jeudi matin a eu lieu le tirage au sort de l’Australian Open, la première levée du Grand Chelem qui débutera ce lundi 14 janvier à Melbourne. Comme nous, vous avez dû voir les résultats de ce tirage au sort sur les réseaux sociaux, ou directement sur l’application du tournoi pour smartphones. Alors, plutôt que de faire un bête récapitulatif, joueur par joueur, de ce tirage au sort, j’ai voulu livrer à nos Chers Lecteurs une petite analyse de ce qui nous attend pendant cette quinzaine australienne. Voici donc une petite analyse du tirage au sort des Français dans un premier temps, puis des cadors dans un deuxième temps, avec une distinction à faire entre le haut et le bas du tableau. Enfin, je vous parlerai aussi de la jeune garde (la fameuse Next Gen de l’ATP), pour savoir ce qui attend ces jeunes loups d’entrée de tournoi. Et si vous n’êtes pas d’accord avec ce que j’avance et qui n’engage que moi, n’hésitez pas à me le faire savoir !

DwiZTXAU8AAQnJf.jpg


Les Français n’ont pas été vernis par le sort…

Commençons par les joueurs français. Avouez qu’ils n’ont pas eu beaucoup de chance au tirage… Jo-Wilfried Tsonga (n°177), qui a effectué un bon retour au tournoi ATP 250 de Brisbane, devrait jouer dès le deuxième tour face… au n°1 mondial Novak Djokovic ! Encore faut-il passer l’obstacle Martin Klizan (n°40) au premier tour, pas une mince affaire là non plus. De son côté, Benoît Paire (n°55) a hérité d’entrée de la tête de série n°7 du tournoi, l’Autrichien Dominic Thiem (n°8). Là aussi, c’est pas de bol ! Un autre qui n’a pas eu de chance, c’est Adrian Mannarino (n°41) : en gros manque de confiance ces derniers mois, il tombe dès le premier tour sur un gros morceau en la personne du Sud-Africain Kevin Anderson (n°6). On aurait pu espérer mieux. Le moins chanceux est peut-être, à mon humble avis, Ugo Humbert (n°98), qui pour son premier tournoi du Grand Chelem sans wild card et sans passer par les qualifications, aura la tâche délicate d’affronter d’entrée un compatriote, Jérémy Chardy (n°36). Pour un possible deuxième tour, pour l’un des deux, face à l’Allemand Alexander Zverev (n°4). On vous le disait, le tennis français a la guigne ! Et quand ce n’est pas au premier tour que nos Frenchies tombent sur des gros bras, ils vont arriver plus vite qu’on ne le croit. Ainsi, Pierre-Hugues Herbert (n°53), s’il passe l’obstacle Sam Querrey (n°48), devrait jouer Hyeon Chung (n°25) au deuxième tour, pour un possible troisième tour (au choix) face à Stan Wawrinka (n°59), Nick Kyrgios (n°51) ou Milos Raonic (n°17). Pas mieux pour Gilles Simon (n°31), qui s’il atteint le troisième tour devra faire face à Zverev, pour Lucas Pouille (n°30), qui a deux premiers tours abordables mais retrouverait Thiem dès les seizièmes de finale et enfin pour Gaël Monfils (n°32), qui s’il y parvient devra se coltiner Roger Federer (n°3) au troisième tour. Sans compter que si un des nos Tricolores s’extirpe des qualifications (il ne reste que Gleb Sakharov encore en lice), il pourrait tomber d’entrée sur Djokovic… Alors, vous allez me dire et je suis un peu d’accord avec vous, vu les résultats du tennis français en 2018 et le fait que très peu de nos représentants soient parmi les têtes de série, c’est normal que ce soit plus dur. Et maintenant ? On attend l’exploit d’au moins un d’entre eux, pour changer !

Federer/Nadal en demies, Djokovic en route pour un septième titre ?

Pour ce qui est des cadors du circuit, le tirage au sort a placé Roger Federer et Rafael Nadal (n°2) dans la même moitié de tableau. Ainsi, on pourrait avoir une hypothétique demi-finale entre les deux joueurs, ce qui pourrait faire les affaire de Novak Djokovic, qui se retrouve seul dans son coin en haut de tableau. Eh oui, les matchs entre le Suisse et l’Espagnol, en général, ça dure un peu et ça fatigue les organismes ! Donc, si Djokovic (ou un autre joueur, on peut toujours rêver) tombe en finale contre Federer ou Nadal seulement deux jours après un gros match-marathon, cela pourrait lui être bénéfique. Mais ne tirons pas trop de plans sur la comète, voulez-vous ? Parce que la partie haute du tableau est tout de même plutôt dense, avec la présence entre autres d’Alexander Zverev, Kei Nishikori (n°9), Hyeon Chung, Stan Wawrinka, Nick Kyrgios, Milos Raonic (ces deux derniers s’affrontant d’entrée), Dominic Thiem, Marin Cilic (n°7), Andy Murray (n°230), Borna Coric (n°12), Karen Khachanov (n°11) ou encore Stefanos Tsitsipas (n°15). Il faudra être fort pour se faire une place là-dedans, je vous le dis ! Et en bas de tableau alors, qui pour empêcher Nadal ou Federer de se frayer un chemin jusqu’en demies ? Kevin Anderson, Grigor Dimitrov (n°21), John Isner (n°10), Kyle Edmund (n°14), Alex de Minaur (n°29) et Diego Schwartzman (n°19). Il y a clairement un déséquilibre, que l’Espagnol et le Suisse pourraient tirer à leur avantage pour se retrouver en fin de tournoi.

 

La jeune garde prête à se faire une place au soleil…

Certains jeunes loups du circuit ATP pourraient profiter de cet Australian Open pour se faire une place parmi les meilleurs, à l’image de Chung l’année dernière, qui avait atteint les demies (qu’il aura peut-être du mal à défendre cette année, soit dit en passant). Ainsi, Stefanos Tsitsipas débutera son tournoi contre l’Italien Matteo Berrettini (n°52) et il devrait être tranquille jusqu’au troisième tour où il rencontrerait le Géorgien Nikoloz Basilashvili (n°20). Daniil Medvedev (n°16) jouera un qualifié au premier tour pour un potentiel seizième de finale face au Belge David Goffin (n°22). Borna Coric aura un bon défi face au revenant Steve Darcis (n°315), alors que Karen Khachanov aura un premier tour tranquille face à Peter Gojowczyk (n°60) avant éventuellement un troisième tour plus compliqué contre l’Espagnol Roberto Bautista Agut (n°23) – qui rencontrera Murray au premier tour. Enfin, démarrage piège pour Alex de Minaur qui débutera face au Portugais Joao Sousa (n°44) et pourrait avoir un match de gala au troisième tour, devant son public, face à Nadal. Enfin, Frances Tiafoe (n°39) débutera contre un qualifié pour potentiellement défier Anderson par la suite et Jaume Muñar (n°74) est tombé sur Fabio Fognini (n°13),  autant dire qu’il aura fort à faire !

Voilà, n’hésitez pas à nous dire quels sont les matchs que vous attendez le plus pour ce début de tournoi, ou même à nous livrer votre pronostic final. Quant à nous, on se retrouve dès lundi pour des analyses, des vidéos et un retour jour après jour sur les faits marquants de l’Australian Open. On a qu’une hâte, que le tournoi commence ! See you soon comme dirait Roger…

DwihGEgX4AAN0_j.jpg

Article rédigé par Yannick Giammona, rédacteur en chef

Crédit photos : @AustralianOpen

À LIRE AUSSI :

Bernard Tomic critique déjà les nouvelles balles utilisées à l’Australian Open

 

Australian Open (Q) – Jessika Ponchet passe, Mahut et Robert éliminés

6 réflexions au sujet de “Australian Open – tirage au sort (H) : Qu’est-ce qui attend Djokovic, Federer, Nadal et les Frenchies ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s