Infos

Bernard Tomic critique déjà les nouvelles balles utilisées à l’Australian Open

La marque Dunlop est devenue marque officielle des balles pour l’Australian Open cette année, succédant à Wilson (nouveau contrat de 5 ans). Et déjà avant même le début du tournoi (hors qualifications), ces nouvelles balles ont été critiquées, notamment par l’Australien Bernard Tomic, lors de l’exhibition du Kooyong Classic.

Sans titre.jpg


La chaleur intense qui règne actuellement en Australie nécessite que les balles aient une résistance élevée et ne perdent pas ou peu de vitesse au fil des jeux. Craig Tiley, le directeur de l’Australian Open, a déclaré que les nouvelles balles seraient appréciées de tous les joueurs, étant assuré de leur « constance, de leur qualité, de leur rapidité et de leur durabilité », après avoir travaillé en étroite collaboration avec des spécialistes de nombreux domaines. « Nous sommes impressionnés par le résultat obtenu par Dunlop après plusieurs mois de travail commun. De nombreux joueurs l’ont essayé et en sont très satisfaits », avait déclaré l’Australien il y a quelques semaines.

Dunlop-balles-ATP-Tour-tennis-e1547042121285.jpg

Pourtant, les joueurs ont noté des différences importantes par rapport aux anciennes balles Wilson, comme relayé par le Sydney Morning Herald, notamment une variation de rythme et une propension de la balle à « mourir » et à devenir plate. Engagé lors d’une exhibition à Kooyong, l’Australien Bernard Tomic (n°85) n’a pas été tendre avec les nouvelles balles utilisées pour le premier Grand Chelem de la saison. « Je ne sais pas ce que l’Open d’Australie a fait, mais c’est terrible », a déclaré Tomic. « Je ne sais pas trop [sur les balles], mais je ne sens pas comme si c’était une bonne balle. Je pense qu’elles sont assez bon marché, de ce que j’ai entendu. » Les commentaires de Tomic font écho à ceux des joueurs et joueuses du tournoi ITF de Cairns en septembre dernier, le premier tournoi australien au cours duquel les nouvelles balles Dunlop ont été utilisées. Ainsi, Kimberly Birrell (n°249) a déclaré que les balles étaient « évidemment différentes de celles auxquelles nous étions habitués. » En septembre dernier, elle avait également déclaré : « C’est bizarre en cette période de l’année de jouer avec une balle différente parce que nous sommes tous habitués aux balles Wilson. » Ashleigh Barty (n°15), la première joueuse australienne, a toutefois mieux réagi aux nouvelles balles après sa victoire au premier tour du tournoi de Sydney ce mardi. « Je les aime bien », a dit Barty. « Elles ne sont pas très différentes des précédentes balles Wilson et je pense que c’est une balle très juste. »

dwcx9c0vaaukbqe

Mais alors, qui croire ? Les sensations étant très personnelles, les balles Dunlop vont-elles continuer à essuyer la critique ? En août dernier, Kiyoshi Ikawa, de Dunlop, avait de son côté déclaré que « les joueurs du circuit considèrent souvent que les balles Dunlop sont les meilleures du Tour », citant un processus détaillé selon lequel « les spécifications de la balle ont été testées par les anciens et les joueurs actuels. » En octobre 2018, Tennis Australia aurait interrogé des joueurs afin de recueillir leurs points de vue sur des sujets tels que les nouvelles balles Dunlop. Craig Tiley prédit que « les joueurs vont perdre un match et blâmer la nouvelle balle. » Quoiqu’il en soit, chaque tournoi du Grand Chelem dispose désormais de balles de marques différentes. Roger Federer (n°3) lui-même a récemment déclaré qu’il « avait renoncé à dire aux gens du circuit que nous devrions jouer avec les mêmes balles partout où nous le pouvions », affirmant que le changement des balles contribuait aux blessures. Que va devenir ce débat avec le début de l’Australian Open ? Est-ce que ce changement de balles va faire grand bruit dans les allées de Melbourne ? En tout cas, ce changement n’a pas empêché Tomic de battre son compatriote Nick Kyrgios (n°51) à Kooyong 6-3, 6-4 avec une balle de match des plus étranges, que vous pouvez retrouver en images ci-dessous.

Crédit photos : @heraldsunsport, @GettyImages, @ATP_Tour, @TennisWorlden

À LIRE AUSSI :

Australian Open (Q) – Jessika Ponchet passe, Mahut et Robert éliminés

 

Novak Djokovic, déjà favori du prochain Australian Open ?

Publicités

5 réflexions au sujet de “Bernard Tomic critique déjà les nouvelles balles utilisées à l’Australian Open”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s