Analyses

Début de saison raté pour Garcia, Pouille et Mladenovic

À un moment donné, ils ont été des espoirs ou des fers de lance du tennis tricolore pendant quelques mois. Depuis, ils n’en finissent pas de décevoir depuis une saison 2018 plus que délicate. Et rien ne semble s’arranger pour Caroline Garcia, Kristina Mladenovic et Lucas Pouille, à quelques jours seulement de la première levée du Grand Chelem de la saison 2019…


Deux défaites en deux rencontres pour Mladenovic et Garcia

Rien ne s’arrange pour Kristina Mladenovic (n°43), qui a lancé sa saison de la plus mauvaise des manières. Elle a tout d’abord été sortie d’entrée à Brisbane, par la qualifiée australienne Destanee Aiava (n°193) en deux sets 6-3, 7-6 (2). Elle ne devait pas jouer jusqu’à l’Australian Open mais Mladenovic avait alors décidé d’aller chercher du rythme en jouant les qualifications à SydneyEn quête de rythme, elle n’aura joué qu’un seul match, puisqu’elle a perdu dès le premier tour des qualifications face à une autre joueuse australienne, Kimberly Birrell (n°283), en trois sets 7-6 (5), 3-6, 7-6 (8) ! Mladenovic s’est donc inclinée au tie-break du troisième set malgré une balle de match… Elle abordera l’Australian Open sans certitude, elle qui ne sera pas à l’abri de tomber d’entrée sur une tête de série.

En ce qui concerne Caroline Garcia (n°19), le constat n’est guère plus positif. La Française a commencé l’année par deux défaites d’entrée à Shenzhen puis à Hobart ce mardi, où elle était respectivement tête de série n°2 et tête de série n°1. Après n’avoir marqué que six jeux contre la Serbe Ivana Jorovic (défaite 6-4, 6-2) en Chine, la Lyonnaise a fait encore moins bien ce mardi à Hobart, avec une défaite 6-3, 6-2 contre l’Américaine Sofia Kenin (n°56), qui l’a laissée sans réponse dans une série de sept jeux consécutifs à cheval sur  deux sets. Et c’est encore plus inquiétant parce que cela arrive à la suite d’une saison où Garcia, très attendue après son exceptionnelle fin d’année 2017, est passée de la 4ème à la 19ème place mondiale à la WTA en seulement quelques semaines. Visiblement en manque de rythme et de vivacité, la Tricolore s’est fait déborder à son propre jeu. En manque de solution de rechange, ou sans réelle volonté d’en trouver, elle n’a jamais essayé de s’installer dans l’échange dans l’optique de perturber son adversaire. Avant de s’incliner sur un ace lors de la balle de match. Vivement pour elle que sa saison 2019 commence, en espérant qu’elle se réveille lors du premier Grand Chelem à Melbourne, où elle sera tête de série.

Déjà quatre défaites en 2019 pour Pouille, sept depuis fin 2018

Et chez les messieurs, comment se passe le début de saison ? Si certains commencent l’année à l’infirmerie, comme Richard Gasquet (n°26)  ou Gaël Monfils (n°32) – qui a renoncé à s’aligner à Auckland cette semaine -, d’autres réussissent des performances qui peuvent donner un peu d’espoir, comme le prometteur Ugo Humbert (n°98), sorti des qualifications sur ses deux premiers tournois de l’année et qui a passé le premier tour à Auckland ce mardi, ou encore Jo-Wilfried Tsonga (n°177), demi-finaliste au tournoi ATP 250 de Brisbane la semaine dernière. Au milieu de ce marasme, il y a Lucas Pouille (n°30). Repris en main par Amélie Mauresmo, le Français a réalisé une Hopman Cup assez frustrante, avec trois défaites en trois sets en simple face à Matthew Ebden (n°47), Alexander Zverev (n°4) et David Ferrer (n°124). Défaites auxquelles il faut ajouter son élimination dès le premier tour au tournoi ATP 250 de Sydney ce mardi matin face à un joueur issu des qualifications, le Russe Andrey Rublev (n°84), en deux sets 6-2, 6-3. On attendra l’Australian Open, dont le tirage au sort aura lieu ce jeudi, pour se faire un avis précis sur son niveau de jeu en ce début de saison. En attendant, cela fait sept défaites de rang pour le Nordiste, à cheval sur 2018 et 2019. À noter que souvent pris de vitesse et en panne totale de revers, le Français n’a jamais vu la lumière ce mardi (aucune balle de break). Pour ne pas rester sur la frustration et sur ses mauvaises sensations du jour, il est reparti à l’entraînement juste après sa défaite pour faire des gammes de revers, sous l’égide d’Amélie Mauresmo. Comme Pouille l’a expliqué en conférence de presse après la partie : « Ça n’était pas un bon match. Lui a été très agressif et m’a laissé peu de temps pour jouer. Je sais que ça ne va pas revenir en claquant des doigts. Il va falloir repasser par des moments compliqués en travaillant et en s’arrachant. » Dans la soirée ce mardi, il devait rejoindre Melbourne pour tenter d’aller chercher sa première victoire dans le Grand Chelem australien, où il a perdu cinq fois au premier tour. Rassurant ?

DwX30lXXcAAavjj.jpg

Crédit photos : @F3nord, @Tennisleader, @WeAreTennisFR

À LIRE AUSSI :

Australian Open (Q) – Barrere, Hemery, Sakharov, Janvier et Hesse passent au 2ème tour

 

Les lauréats de la semaine : Nishikori, Anderson, Pliskova, Sabalenka et les autres…

7 réflexions au sujet de “Début de saison raté pour Garcia, Pouille et Mladenovic”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s