Infos

Novak Djokovic indécis pour la Laver Cup 2019, Venus Williams veut jouer les J.O. en 2020, Kyle Edmund forfait à Sydney : les infos de la semaine

La saison démarre à peine que déjà certains journalistes posent des questions aux joueurs sur les prochaines compétitions et les mois à venir. Ainsi, il a été demandé au n°1 mondial Novak Djokovic s’il disputerait à nouveau la Laver Cup en septembre, point sur lequel il est pour l’instant assez indécis. Autre information importante cette semaine, l’apparente décision de Venus Williams, 38 ans, de disputer les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, alors qu’elle aura… 40 ans ! Par ailleurs, retrouvez les plateaux de départ des tournois de Rotterdam (ATP 500) et Buenos Aires (ATP 250), qui se disputeront la deuxième semaine de février. Enfin, un joueur a annoncé son forfait pour le tournoi ATP 250 de Sydney qui débutera ce lundi : le Britannique Kyle Edmund. Toutes ces infos et bien d’autres encore, c’est ici et nulle part ailleurs !


Alexander Zverev et Marin Cilic en chefs de file à Rotterdam

dwezvtex0aagqnlLa 46ème édition du tournoi ATP 500 de Rotterdam aura lieu du 11 au 17 février 2019, dont les trois meilleurs joueurs seront Alexander Zverev (n°4), Marin Cilic (n°7) et Kei Nishikori (n°9). L’Allemand voudra certainement aller loin après sa défaite face à David Ferrer au deuxième tour l’an dernier. Cilic a atteint la finale en 2014, alors que Nishikori vient aux Pays-Bas pour la première fois. Karen Khachanov (n°11), lauréat du Rolex Paris Masters, fera certainement partie des favoris pour remporter le titre, tout comme Daniil Medvedev (n°16), qui a remporté sa première victoire en ATP 500 à Tokyo l’an dernier, et le finaliste en titre Grigor Dimitrov (n°19), qui s’était incliné en finale face à Roger Federer (n°3) en 2018. Comme Richard Krajicek, directeur du tournoi depuis 2004, l’avait dit à travers des propos relayés par TennisWorldUSA, Federer ne s’est pas engagé à jouer, mais il peut toujours demander un wild card au dernier moment comme il l’avait fait l’année dernière. Le Suisse perdra 500 points au classement ATP, qu’il pourra récupérer s’il s’engage au tournoi de Dubaï fin février. L’Australien Nick Kyrgios (n°35) tentera de faire sa première apparition, après avoir déclaré forfait en 2017 et 2018. Le champion 2015, Stan Wawrinka (n°66), bénéficiera d’une wild card et le vainqueur de 2014, Tomas Berdych (71), pourra également jouer sur invitation. L’Italien Andreas Seppi (n°37) est le dernier joueur à entrer directement dans le tableau principal et le Français Jérémy Chardy (n°40) est le premier sur la liste des remplaçants en cas de forfait. Sinon, il devra passer par la case qualifications.

Blessé au genou, Kyle Edmund déclare forfait pour Sydney

dqdxsorw4aeiyw1Kyle Edmund (n°14), âgé de 23 ans, a connu une excellente saison 2018, remportant 36 matches et son premier titre ATP à Anvers. Il a obtenu quelques bons résultats à la fin de la saison pour assurer sa place dans le Top 15 et se fixer de gros objectifs avant le début de 2019. Le Britannique a commencé l’année au tournoi ATP 250 de Brisbane en tant que  tête de série n°3, perdant face au qualifié Yasutaka Uchiyama. Il a décidé de se retirer du tournoi ATP 250 de Sydney la semaine prochaine. Edmund ressent toujours une douleur au genou gauche mais rien de grave, il prend des mesures de précaution et espère être prêt pour le premier Grand Chelem de la saison à Melbourne, où il devra défendre 720 points après avoir disputé les demi-finales en 2018. « Je suis déçu de ne pouvoir retourner au Sydney International », a déclaré Edmund. « C’est un grand événement et j’ai aimé y jouer en 2017, mais je dois me concentrer sur ma préparation pour l’Australian Open et faire tout ce que je peux pour être en forme pour le premier Grand Chelem de l’année. »

Un prize money record de 62,5 millions de dollars pour l’Australian Open

dv_e9qmxqaagc3xPour la huitième année consécutive, les organisateurs de l’Australian Open ont considérablement augmenté le total du prize money pour l’édition 2019 du premier tournoi du Grand Chelem de la saison, dépassant pour la première fois le chiffre magique de 60 millions de dollars australiens. Le montant total des prix était de 30 millions de dollars il y a six ans à peine. Ce sera une nouvelle chance pour les joueurs les moins bien classés de gagner beaucoup d’argent, y compris les joueurs qualifiés et les joueurs de double. Chaque joueur qui participe aux qualifications gagnera 15 000 $, soit deux fois plus qu’en 2018, et ceux qui obtiennent leur place dans le tableau principal recevront 75 000 $, soit 25% de plus qu’il y a un an. En outre, une victoire du Grand Chelem à Melbourne entraîne désormais une énorme augmentation de 105 000 $, soit 15 000 $, par rapport à 2018. Les vainqueurs en simple messieurs et dames quitteront l’Australie avec 4,1 millions de dollars, tandis que les finalistes en recevront 2,05 millions. Au cours des deux dernières années, les organisateurs de l’Australian Open ont consenti d’énormes investissements pour faire de Melbourne Park le complexe de tennis le plus perfectionné au monde, avec trois courts principaux dotés d’un toit rétractable et de nombreuses autres caractéristiques qui font de l’Australian Open un tournoi unique dans le calendrier tant pour les joueurs que pour les spectateurs. « Nous ne cachons pas notre engagement à prendre soin des joueurs aussi bien que possible et à leur assurer une grande expérience à l’Australian Open », a déclaré Craig Tiley, le directeur du tournoi. « Les joueurs sont les stars du spectacle, ils remplissent les stades et inspirent la prochaine génération à acheter une raquette. Pour toutes ces choses et bien plus, nous investissons des ressources importantes dans la recherche après les joueurs, y compris des installations de pointe, l’équipe de services aux joueurs la plus sympathique au monde et une compensation appropriée, la majorité de ces augmentations étant dirigées vers les joueurs des qualifications, des tours préliminaires et des doubles. Par exemple, les joueurs perdant au premier tour lors des qualifications – qui correspond à peu près au niveau d’entrée du Grand Chelem – toucheront 15 000 $, soit le double du montant précédemment attribué, et les joueurs perdants au premier tour du tableau principal gagneront 75 000 $. Le but est d’avoir la responsabilité d’améliorer les conditions pour tous les joueurs et de veiller à ce que le tennis offre un cheminement de carrière viable, ce qui signifie augmenter les prix en argent ainsi que réduire les coûts associés à la participation à l’Australian Open. »

Les sœurs Williams et Maria Sharapova ne joueront pas à Doha

dwdl9vvxgaavx1uSeules quatre des dix meilleures joueuses du monde sont à ce jour engagées au Qatar Total Open de Doha, qui se déroulera du 11 au 16 février prochain. Il s’agit de Simona Halep (n°1), Angelique Kerber (n°2), Naomi Osaka (n°5) et Karolina Pliskova (n°8). L’Espagnole Carla Suarez Navarro (n°23) cherchera son deuxième titre après avoir triomphé de Jelena Ostapenko (n°22) en 2016. Au cours des deux dernières années, le tournoi a été remporté par des joueuses tchèques : Pliskova en 2017 et Petra Kvitova (n°7) en 2018. Contrairement à sa compatriote, Kvitova ne jouera pas à Doha. Elle s’engagera probablement à Dubaï où elle s’était retirée l’année dernière en raison de sa fatigue. Caroline Wozniacki (n°3) ne s’est pas engagée après le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde ; la Danoise devrait jouer moins de tournois en 2018. Trois autres joueuses de marque ne seront pas présentes à Doha : Serena Williams (n°16), Maria Sharapova (n°29) et Venus Williams (n°39). La Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (n°30) est la dernière joueuses directement admise dans le tableau principal.

Par ailleurs, Kvitova prévoit de réduire son emploi du temps en 2019 afin de rester en bonne santé et de se surpasser à chaque événement. En raison d’une blessure, la Tchèque a dû prendre plus de temps en pré-saison afin de soigner son corps. « J’ai passé probablement deux semaines à me soigner, alors je ne suis allée nulle part en vacances », a déclaré Kvitova lors du tournoi de Brisbane. « Tout s’est très bien passé. Je suis enfin arrivée. Après un an, je suis en bonne santé. C’est difficile d’avoir un programme de tennis, on ne sait jamais jusqu’où on va jouer. Mais dans l’ensemble, j’aimerais jouer moins de tournois que l’an dernier. J’ai un peu plus d’années sous ma ceinture, donc je dois aussi m’inquiéter à ce sujet. La saison dernière m’a probablement montré que j’ai besoin d’un peu plus d’espace entre les tournois. »

Novak Djokovic pas sûr de disputer la Laver Cup avec Federer et Nadal

dnssyfexgammlzwIl a été demandé à Novak Djokovic (n°1) s’il participerait à l’édition 2019 de la Laver Cup à Genève du 20 au 22 septembre prochain, aux côtés de Rafael Nadal (n°2) et Roger Federer (n°3). « Je ne suis pas sûr. Nous ne savons toujours pas », a-t-il déclaré en marge du tournoi ATP 250 de Doha où il lance sa saison 2019 cette semaine. Verra-t-on les trois meilleurs joueurs du monde réunis en septembre ? Il faudra donc attendre pour avoir la réponse… Également interrogé sur sa deuxième partie de saison, le Serbe a répondu : « D’une certaine manière, je suis surpris. Mais en même temps, il y avait toujours une partie de moi qui croyait pouvoir faire cette percée. Si vous voulez appeler cela un retour très rapide, à vous de voir. Je pense qu’en raison de cet état d’esprit, j’étais probablement un peu impatient après ma chirurgie du coude plus tôt cette année en février et il me fallait évidemment plus de temps pour revenir au niveau souhaité et je pensais que j’étais prêt, mais je ne l’étais pas, vous savez. J’étais prêt en terme de douleur. Je n’avais pas mal pour pouvoir jouer. Mais en terme de niveau de tennis, il m’a fallu plusieurs mois pour atteindre le niveau auquel je suis actuellement. Oui, c’est une très bonne courbe d’apprentissage pour moi. J’apprécie vraiment le processus et je suis très reconnaissant d’avoir vécu cela. »

Dominic Thiem, seul joueur du Top 10 attendu à Buenos Aires

dwvy3_jw0aaz9toDu 11 au 17 février prochain, le tournoi ATP 250 sur terre battue de Buenos Aires, en Argentine, n’aura qu’un seul membre du Top 10 dans ses rangs. Il s’agit de l’Autrichien Dominic Thiem (n°8), qui est en outre le tenant du titre. Il s’était également imposé en 2016 après une demi-finale épique face à Rafael Nadal (n°2). Alexander Zverev (n°4), Marin Cilic (n°7) ou encore David Goffin (n°22) ont été approchés par les organisateurs mais ils se sont engagés au tournoi ATP 500 de Rotterdam cette même semaine. Un joueur proche de al retraite va pourtant jouer à  Buenos Aires : David Ferrer (n°125), qui cherchera à conclure sur un quatrième titre après ses trois victoires de rang en 2012, 2013 et 2014. Deux joueurs italiens sont engagés : Fabio Fognini (n°13) et Marco Cecchinato (n°20), ainsi que l’Espagnol Pablo Carreño Busta (n°23), le Chilien Nicolas Jarry (n°43) ou encore le Portugais Joao Sousa (n°44). Aucun Tricolore n’a prévu pour le moment de se rendre en Argentine.

Venus Williams prévoit de jouer les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020

dv-wg2dx0aqwfvdL’Américaine Venus Williams (n°39) a annoncé son intention de disputer les Jeux Olympiques à Tokyo en 2020, ce qui constituerait sa sixième participation (un record) aux Jeux Olympiques. Cela met fin à la spéculation – pour le moment – sur le fait qu’elle prendrait sa retraite à la fin de la saison 2019. Williams a actuellement 38 ans et aura 40 ans lorsque les Jeux Olympiques de Tokyo se dérouleront du 24 juillet au 9 août 2020. Lors du tournoi d’Auckland auquel elle a participé cette semaine, on lui a demandé ce qui la motivait pour continuer à jouer à cet âge. Elle a répondu : « Je joue parce que j’aime les Jeux Olympiques et je joue parce que je suppose que je peux le faire. Je suppose que ce sont mes raisons. » Lorsqu’on lui a demandé si cela signifiait qu’elle participerait aux Jeux Olympiques de Tokyo, Williams a immédiatement répondu : « Oui. Et 2024. Et 2022 (Jeux Olympiques d’hiver). Je vais faire partie de l’équipe de bobsleigh. J’adore jouer les Jeux Olympiques, à coup sûr. » Si Williams faisait son apparition à Tokyo, elle deviendrait la seule joueuse de tennis de l’histoire des Jeux Olympiques à participer à six reprises, hommes et femmes confondus. L’Américaine a remporté quatre médailles d’or , une en simple et trois en double dames, ainsi qu’une médaille d’argent en double mixte. Elle est la seule joueuse de tennis à avoir remporté une médaille lors de quatre éditions des Jeux Olympiques.

Crédit photos : @Tennisleader, @BBCSport, @AustralianOpen, @sportsmarketing, @WeAreTennisFR, @ASBClassic

À LIRE AUSSI :

Retour en force pour Steve Darcis, demi-finaliste cette semaine à Pune

 

Gilles Simon trouve que son tennis « n’est pas très fluide »

Publicités

3 réflexions au sujet de “Novak Djokovic indécis pour la Laver Cup 2019, Venus Williams veut jouer les J.O. en 2020, Kyle Edmund forfait à Sydney : les infos de la semaine”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s