Reportages

Retour en force pour Steve Darcis, demi-finaliste cette semaine à Pune

Absent depuis la finale de Coupe Davis en novembre 2017 à Lille, le Belge Steve Darcis (qui n’a plus de classement à l’ATP) a effectué un retour en force cette semaine. Il s’est hissé jusqu’en demi-finales du tournoi ATP 250 de Pune, en Inde, sa meilleure performance depuis six ans et demi. Malheureusement, il s’est arrêté là ce vendredi. Récit d’un retour remarqué dans les coulisses du circuit.

dv_hzvlv4aaf83p

 


Il fallait bien une belle histoire pour démarrer la saison 2019. Parmi les revenants, il y a Jo-Wilfried Tsonga (n°239), demi-finaliste à Brisbane, Tomas Berdych (n°71), demi-finaliste à Doha, ou encore Stan Wawrinka (n°66), quart de finaliste à Doha également. Mais la plus belle histoire, elle s’est jouée à Pune, en Inde, avec Steve Darcis (N/A). Le joueur belge n’avait plus joué en compétition officielle depuis environ 400 jours, et voilà qu’il a atteint les demi-finales d’un tournoi ATP alors que cela ne lui était plus arrivé depuis six ans et demi. Blessé au coude toute l’année 2018, Darcis va visiblement mieux. Il n’a battu qu’une tête de série, et pas le meilleur joueur de monde, ce qui n’enlève rien à sa performance. En effet, le joueur de 34 ans a tout de même enchaîné trois victoires de rang, ce qui n’est pas rien. Dans l’ordre, il a battu l’Espagnol Roberto Carballes Baena (n°73), tête de série n°6, en deux sets 6-3, 6-4 au premier tour, l’Américain Michael Mmoh (n°103) 4-6, 7-6 (4), 6-2 au deuxième tour et le Tunisien Malek Jaziri (n°45) en deux sets 7-5, 6-2 en quarts de finale. Cette demi-finale atteinte lors du premier tournoi de la saison est en soit un petit événement pour le Liégeois : il n’avait plus atteint ce stade d’un tournoi depuis Eastbourne en 2012, quand il avait abandonné face à Andy Roddick. Pire, il n’a plus soulevé de trophée (hors Challenger) depuis son titre à Memphis en 2008, voilà bientôt onze ans !

Dv64vm4V4AE3jnN.jpg

Tout ne fut pas facile sur le parcours de Darcis, qui a failli être éliminé par Mmoh au deuxième tour. Le Belge a dû sauver deux balles de match avant de s’en sortir en trois sets après 3h09 de jeu. Comme il l’expliquait au micro de la RTBF après cette rencontre : « C’était un match très intense, même complètement fou par moments. » Mais le point sur lequel le Liégeois voulait appuyer, c’était sur sa préparation hivernale. Comme il a ajouté : « J’ai bossé tout l’hiver pour essayer d’être prêt physiquement. (…) Le fighting spirit ? Ce serait dommage de ne pas l’avoir après un an passé à la maison. » Un an où il n’a pu suivre le tennis qu’à la télévision et où il a dû attendre son heure. Malgré toutes les galères qu’il a connues, Darcis était étonné jeudi de se retrouver en demi-finales du tournoi indien. Comme il le confiait après sa victoire sur Jaziri : « Ce n’était pas prévu au programme. C’est vraiment cool ce qui m’arrive après une année noire. Je ne m’y attendais pas du tout. Je m’étais bien préparé, mais je n’imaginais pas que cela se passerait si bien si vite. En outre, je fais taire certaines mauvaises langues qui disaient que si je rejouais, ce n’était que pour l’argent. Oui, je vous assure que c’est ce que j’ai entendu. Je suis content de leur prouver le contraire. Je suis très motivé et je m’accroche. Je me bats sur chaque point. Je ne lâche rien. Et cela paie. L’année dernière n’a vraiment pas été facile. La seule chose que je peux faire, c’est profiter, tout en sachant qu’il ne s’agit que d’un tournoi. » Et ce tournoi s’est donc terminé en demi-finales ce vendredi face au Croate Ivo Karlovic (n°100), un autre revenant de bientôt 40 qui l’a battu en trois sets 7-6 (3), 4-6, 6-3. Forcément très déçu par cette défaite, Darcis a laissé place au désarroi à chaud, déclarant : « J’ai fait un mauvais point dans le tie-break, et puis surtout un mauvais jeu dans le troisième set (à 2-1 pour le Croate) et j’ai perdu. C’est chouette, non ? Mais soit, Karlovic est vraiment un très bon joueur, bien meilleur que l’imaginent certains. Non seulement, il sert remarquablement (33 aces ce vendredi) mais il n’est pas mauvais non plus du fond du court. Je suis parvenu à le breaker une fois, avec un peu de chance, pour gagner le deuxième set mais contre ce genre de joueur, on n’a pas le droit à l’erreur. Ce n’était pas évident… » Mais il était tout de même satisfait de son parcours à Pune, comme il l’a ajouté ensuite : « Maintenant, je suis content de mon attitude, car je me suis bien accroché quand c’était dur. J’ai également pu enchaîner les matches. Mon niveau de jeu n’était pas exceptionnel, je n’ai pas pratiqué le meilleur tennis de ma carrière, mais c’est allé crescendo, car au début j’avais du mal à contrôler les balles. Le chemin est encore long, mais c’est un pas dans la bonne direction. »

Désormais, le joueur belge va pouvoir repartir du bon pied et avec un classement. En effet ce lundi, il pointera autour de la 300ème place mondiale à l’ATP. Il ne devra donc pas utiliser tout de suite son classement protégé, ce qui avait l’air de le satisfaire. « Si on m’avait dit cela avant de partir, j’aurais signé des deux mains et même à quatre mains, si c’était possible », expliqua le Liégeois. « Cela aura comme principal avantage de ne pas devoir employer mon classement protégé (il peut l’utiliser 12 fois ces douze prochains mois) pour disputer un tournoi Challenger. Cela me permettra d’avoir plus d’occasions de jouer. Être déjà 300ème à l’ATP après un seul tournoi, c’est formidable, mais le Top 300 n’est pas mon objectif… « , sourit-il. Le prochain rendez-vous pour Darcis sera alors l’Australian Open à partir du 14 janvier, où il devrait utiliser son classement protégé pour éviter les qualifications. Il devait auparavant disputer le Challenger de Canberra (Australie, Challenger 80, dur extérieur) la semaine prochaine mais s’est ravisé. « J’ai décidé de me retirer », a-t-il expliqué. « J’ai un peu mal au dos et je pense qu’il vaut mieux ne pas forcer. Nous ne sommes qu’en tout début de saison. À mon âge et après tout ce que j’ai traversé ces dernières années, il faut faire les choses intelligemment. »

Crédit photos : @MaharashtraOpen

À LIRE AUSSI :

Gilles Simon trouve que son tennis « n’est pas très fluide »

 

Ugo Humbert et Antoine Hoang se qualifient à Brisbane et Pune

Publicités

3 réflexions au sujet de “Retour en force pour Steve Darcis, demi-finaliste cette semaine à Pune”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s