Analyses

Jeu, Set Et Match Awards : Djokovic, Halep, Simon et Garcia parmi vos favoris

Alors que la saison 209 démarre tout juste ce week-end, nous vous avions proposé de voter pour les lauréats de la saison 2018 la semaine dernière. après plusieusr calculs (les votes se sont effectués sur tous nos ré »seaux sociaux, nous avons donc dû sortir la calculatrice), voici les résultats de la première édition des « Jeu, Set Et Match Awards » ! Sans grosse surprise, vos joueurs de l’année chez les femmes comme chez les hommes sont les n°1 mondiaux, qui ont accompli il est vrai une belle saison. Côté Tricolore, vous avez élu la n°1 nationale chez les dames, là encore sans grosse surprise, mais vous n’avez pas suivi le classement chez les messieurs, préférant vous baser sur les résultats tout au long de la saison. Parmi les autres catégories, découvrez qui sont les plus belles progressions de l’année chez les hommes comme chez les femmes, et enfin le plus beau match de cette saison 2018. Amis lecteurs, voici les résultats tant attendus !

Dvq6ZEuWkAAUgSc

 


1/ Le joueur de l’année : Novak Djokovic

DrvTBdeW4AQi7EsAvec 44 % de vos votes, le Serbe est pour vous le joueur de cette année 2018. Redescendu à la 22ème place mondiale après Roland-Garros, son retour au sommet vous a conquis. Il faut dire qu’en l’espace de six mois, Novak Djokovic (n°1) a remporté deux nouveaux titres en Grand Chelem (Wimbledon et US Open), égalant ainsi Pete Sampras avec 14 titres au compteur. Et ce n’est pas tout, puisqu’il a également remporté les Masters 1000 de Cincinnati et de Shanghai, complétant ainsi son Golden Masters (il est le seule joueur à avoir remporté au moins une fois les neuf Masters 1000). Enfin, un peu émoussé, il n’a été « que » finaliste au Rolex Paris Masters et aux ATP Finals, où il a perdu à chaque fois contre un jeune loup du circuit (Karen Khachanov à Bercy et Alexander Zverev à Londres). Opéré au coude après l’Australian Open en début de saison, inquiétant lors de ses défaites à Indian Wells (Taro Daniel) ou encore Miami (Benoît Paire), Djokovic a tout de même terminé l’année sur le trône du tennis mondial avec un ratio de 53 victoire pour 12 défaites (82 % de victoires) et quatre titres au compteur. Va-t-il continuer sur cette lancée en 2019 ? 

DvjiyTDX4AAAATmDerrière le Serbe, Rafael Nadal (n°2) et Roger Federer (n°3) sont vos deux autres favoris, avec respectivement 42 % et 14 % des votes. Pour l’Espagnol, c’est sa saison sur terre battue qui a justifié votre choix de le placer en deuxième position. En effet, il a tout de même remporté ses onzièmes titres respectivement à Monte-Carlo, Barcelone et surtout à Roland-Garros, son seul titre du Grand Chelem de la saison. De plus, il a battu le record de titres en Masters 1000 (33). Mais il ne peut pas être le joueur de l’année, sa saison étant émaillée par de nouvelles blessures, le privant notamment de terminer l’US Open et la saison sur dur intérieur. En ce qui concerne le Suisse, vous avez été moins impressionnés par son retour à la première place mondiale en février à 37 ans et par le fait qu’il a gardé son titre en janvier à l’Australian Open. Il est vrai que depuis, le Suisse a quelque peu levé le pied et a eu une saison en demi-teinte (tout est relatif cependant). Il a tout de même subi des défaites inquiétantes à Miami (au deuxième tour contre Thanasi Kokkinakis) mais surtout à Indian Wells (en finale, au jeu décisif du troisième set face à Juan Martin del Potro), à Wimbledon contre Kevin Anderson (après avoir mené deux sets à rien) ou encore en demies aux ATP Finals (face à Alexander Zverev).

2/ La joueuse de l’année : Simona Halep

DqH34e1VsAE_mxOPour les lecteurs de notre blog, c’est Simona Halep (n°41) qui mérite le titre de joueuse de l’année 2018 avec 46 % des votes. En effet, cette saison a été celle de la consécration en Grand Chelem pour la Roumaine, qui après plusieurs finales perdues a enfin soulevé le trophée lors de Roland-Garros. Mais ce n’est pas tout, puisque quelques mois plus tôt elle avait joué (et perdu) la finale de l’Australian Open face à Caroline Wozniacki. Par ailleurs, Halep a également remporté un autre titre lors du Premier 5 de Montréal au mois d’août et joué deux autres finales, toujours en Premier 5, à Rome (défaite face à Elina Svitolina) et Cincinnati (défaite contre Kiki Bertens). La Roumaine termine ainsi à la première place mondiale pour la deuxième saison consécutive, avec une confortable avance de plus de mille points sur sa dauphine Angelique Kerber.

Do9i2GTU8AAK09yDerrière la n°1 mondiale, vous avez placé Naomi Osaka (n°5) avec 38 % des votes. La Japonaise a également remporté son premier titre en Grand Chelem, lors de l’US Open, en battant la reine du tennis mondial Serena Williams. Mais ce n’est pas tout, puisque Osaka avait auparavant remporté son premier gros titre lors du Premier Mandatory d’Indian Wells au mois de mars. Par ailleurs, elle a disputé la finale du tournoi Premier de Tokyo et elle est entré dans le Top 5 à seulement 21 ans. Enfin, Angelique Kerber (n°2) et Caroline Wozniacki (n°3) se disputent la troisième marche du podium avec chacune 8 % des votes. Elles ont toutes les deux remporté un tournoi du Grand Chelem (Wimbledon pour l’Allemande et l’Australian Open pour la Danoise) et assuré leur place sur le podium du tennis mondial en 2018. Pour l’Allemande, il s’agissait là d’un troisième titre majeur, alors que c’était le premier pour la Danoise. Cependant, Kerber n’a remporté qu’un seul autre titre à Sydney en janvier, alors que Wozniacki a également remporté le trophée à Eastbourne et Pékin (deux tournois Premier), plus une finale en début de saison à Auckland. Mais ce n’était pas assez pour passer devant Halep ou Osaka

3/ Le joueur français de l’année : Gilles Simon

DnynSbbXoAEnj9tPour vous, c’est Gilles Simon qui a été le meilleur joueur tricolore en 2018. Il comptabilise 45 % de vos votes. Au cours de cette saison, il a remporté deux titres en ATP 250 : le tournoi de Pune en janvier, puis le tournoi de Metz en septembre. Mais ce n’est pas tout, puisque le Français a également joué la finale du tournoi ATP 250 de Lyon, sur terre battue, en mai dernier. En Grand Chelem, il a réalisé son meilleur résultat à Wimbledon, où il a atteint les huitièmes de finale. Il n’a en revanche pas connu de grande réussite en Masters 1000 et n’a pas été retenu pour la finale de Coupe Davis, alors qu’il a bien joué en fin de saison. Il a d’ailleurs poursuivi sur sa lancée lors de sa préparation pour l’année 2019 en s’imposant lors de deux tournois-exhibition à Caen et à Bourg-de-Péage.

DvRtXUwX0AMx2xaDerrière, Richard Gasquet a recueilli 32 % des votes, lui qui a terminé la saison à la première place du classement français. Contrairement à son compatriote, il n’a remporté qu’un seul titre au tournoi ATP 250 de ‘s-Hertogenbosch en juin, sur gazon.  Il a également perdu deux finales : à Montpellier (contre Lucas Pouille) et à Bastad (contre Fabio Fognini). En Grand Chelem, il n’a jamais dépassé le troisième tour en 2018, perdant même d’entrée à Wimbledon face à son compatriote Gaël Monfils. Notons qu’il a tout de même atteint les quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo et qu’il a été blessé en fin de saison. Si son corps se remet, 2019 pourrait être une meilleure année pour Gasquet. Enfin, Benoît Paire prend la dernière place du podium avec 23 % de vos votes. Il n’a remporté aucun titre ni joué aucune finale sur le circuit ATP, mais il a fait une saison honorable, surtout si on la compare avec d’autres représentants tricolores. Il a tout de même atteint les huitièmes de finale au Masters 1000 de Rome et fait ses débuts en Coupe Davis lors de la demi-finale.

4/ La joueuse française de l’année : Caroline Garcia

DpdJNVFXUAAPwNUAvec une large avance dans vos votes (80 %), vous avez élu Caroline Garcia meilleure joueuse française de l’année 2018. Pourtant, la saison a été plus dure pour la Tricolore, qui a eu du mal à se remettre mentalement de sa formidable fin de saison en 2017. Ce qui ne l’a pas empêché d’atteindre son meilleur classement au mois de septembre (une quatrième place mondiale). Garcia n’a pas réussi à conserver ses titres acquis en WTA Premier, mais elle a tout de même sauvé les meubles en remportant le tournoi International Event de Tianjin, son seul titre. En Grand Chelem, elle a atteint pour la première fois de sa carrière les huitièmes de finale à l’Australian Open, tout comme à Roland-Garros (où elle défendait cependant un quart de finale). La Française a également atteint les demies au Premier Mandatory de Madrid, puis les quarts aux Premier 5 de Doha, Rome et Montréal, battue lors de ces deux derniers tournois par la n°1 mondiale Simona Halep. Elle termine l’année au 19ème rang mondial, ce qui fait d’elle la meilleure joueuse tricolore à la WTA.

Db4OVCyX4AI6K8WDerrière, vous avez choisi Pauline Parmentier avec 10 % des votes. 2018 a été une année riche pour la Française, qui a remporté deux titres, dix ans après le premier sur le circuit WTA. En effet, Parmentier a soulevé le trophée à Istanbul, sur terre battue, au mois d’avril et elle a récidivé au mois de septembre sur les courts en indoor de Québec. C’est la première fois de sa carrière que la tricolore remportait deux titres au cours d’une même saison ! En Grand Chelem, son meilleur résultat est un troisième tour à Roland-Garros (battue par Caroline Wozniacki), tous ces résultats lui valant de se rapprocher du Top 50 (n°54) et d’être la n°4 française. En troisième position, vous avez mis à égalité Kristina Mladenovic et Alizé Cornet avec 5 % des votes. La saison des deux joueuses a été en demi-teinte, bien que Cornet a remporté un titre à Gstaad au mois de juillet. Elle n’a cependant pas fait mieux qu’un troisième tour en Grand Chelem (Australian Open). Mladenovic, en revanche, n’a remporté aucun titre malgré une finale en janvier à Saint-Pétersbourg. Elle a également fait un troisième tour en Grand Chelem (Wimbledon) mais a perdu d’entrée à l’Australian Open et Roland-Garros.

5/ La plus belle progression sur le circuit ATP : Alex de Minaur

DvEKMdCUcAAV6gKLe jeune joueur australien Alex de Minaur a recueilli 39 % des suffrages. Pour vous, c’est la plus belle progression du circuit ATP. Classé 208ème mondial fin 2017, il a gagné 177 places pour terminer l’année 2018 au 31ème rang mondial, à seulement 19 ans. La saison avait bien commencé pour De Minaur, finaliste chez lui à Sydney au mois de janvier (et seulement battu en trois sets par un autre jeune loup, Daniil Medvedev). Il a également atteint sa première finale dans un ATP 500 à Washington au mois de juillet, battu par Alexander Zverev après des victoires sur Chung, Murray et Rublev. C’est logiquement que De Minaur a disputé la finale des Next Gen ATP Finals, seulement dominé par Stefanos Tsitsipas, qui le devance au classement ATP. En Grand Chelem, l’Australien doit encore faire ses preuves, lui qui a joué un troisième tour à Wimbledon et l’US Open. Même constat en Masters 1000, où il n’a pas fait mieux qu’un huitième de finale à Shanghai.

DrrMymDXcAEWFrCAvec 30 % des votes, Stefanos Tsitsipas se place deuxième en terme de meilleure progression sur le circuit ATP. Il a gagné moins de places au classement que De Minaur, passant du 91ème au 15ème rang mondial en une saison (+ 76). Pourtant, il a réalisé à 20 ans une saison digne des plus grands, avec ses deux premiers titres acquis au tournoi ATP 250 de Stockholm en octobre et les Next Gen ATP Finals début novembre. Auparavant, il avait cassé la baraque au mois d’avril en se révélant au grand public quand il avait atteint la finale du tournoi ATP 500 de Barcelone, seulement battu par l’enfant du pays Rafael Nadal. Il a récidivé ensuite sur dur, au mois d’août, en atteignant sa première finale en Masters 1000 à Toronto, une nouvelle fois battu par celui qui était alors n°1 mondial, après avoir éliminé coup sur coup Thiem, Djokovic, Zverev et Anderson (soit quatre membres du Top 10 !). En Grand Chelem, sa meilleure performance reste un huitième de finale à Wimbledon, et c’est là qu’il sera attendu en 2019. Pour finir ce classement, le Français Ugo Humbert prend la troisième place avec 22% des votes. Le Tricolore a énormément progressé en 2018, passant de la 374ème à la 84ème place mondiale (+ 290). S’il est encore loin de Tsitsipas et De Minaur, il a tout de même remporté trois titres en Futures, et surtout ouvert son palmarès en Challenger (avec là aussi trois victoires à Segovia, Ortisei et Andria). Sans compter les finales qu’il a jouées et ses premiers pas sur le circuit ATP avec sa qualification à l’US Open où il a passé un tour. Tout cela lui a valu d’entrer dans le Top 100 et de se qualifier pour le prochain Australian Open. Notons que Jaume Muñar (9 % des votes) vient fermer la marche de ce classement, lui qui est passé du 188ème au 81ème rang mondial (+ 107).

6/ La plus belle progression sur le circuit WTA : Aryna Sabalenka

DocR1l0XUAUFLhXAvec 58 % de vos votes, c’est la Biélorusse Aryna Sabalenka qui est élue plus belle progression pour 2018. Ce n’est pourtant pas la joueuse qui a fait le plus grand bon au classement, mais c’est certainement celle qui s’est révélée au plus haut niveau. Classée 78ème mondiale en début de saison, elle termine aux portes du top 10, à la 11ème place. Cette année, Sabalenka a remporté ses deux premiers titres sur le circuit WTA, et pas des moindres ! En effet, elle s’est tout d’abord imposée au tournoi Premier de New Haven au mois d’août, avant de doubler la mise fin septembre au tournoi Premier 5 de Wuhan, son plus beau titre à ce jour. Elle a également disputé deux finales, à Lugano sur terre battue et à Eastbourne sur gazon. Il ne lui reste qu’à confirmer en Grand Chelem, où elle a perdu au premier tour à l’Australian Open, Roland-Garros et Wimbledon. Il y a tout de même eu du mieux à l’US Open, où elle s’est hissée en huitièmes de finale, perdant contre la future gagnante Naomi Osaka. Elle a aussi joué les demi-finales au Premier 5 de Cincinnati et les quarts au Premier Mandatory de Pékin, ce qui nous fait penser qu’en 2019, elle devrait percer dans le Top 10 et pourquoi pas s’installer parmi les toutes meilleures joueuses du monde.

DjSA38eX0AAmqtxDerrière la Biélorusse, vous avez placé la jeune serbe de 17 ans Olga Danilovic, qui a recueilli 33 % des suffrages. Elle a fait un énorme bond au classement WTA, gagnant pas moins de 362 places en une année ! Classée n°465 fin 2017, la voilà désormais 103ème mondiale, aux portes du Top 100. La saison 2018 de la Serbe a été ponctuée d’un premier titre sur le circuit WTA, sur la terre battue de Moscou au mois de juillet. Elle a aussi remporté deux titres sur le circuit ITF, un 60 000 $ à Versmold et un 25 000 $ à Santa Margherita di Pula. Enfin, l’Américaine Amanda Anisimova (17 ans) arrive en troisième position avec 9% des votes. Si elle n’a pas remporté de titre sur le circuit WTA, elle a joué sa première finale en septembre à Hiroshima. Elle n’a pas non plus remporté de titre sur le circuit ITF, mais sa régularité lui a permis de passer de la 192ème place mondiale à la 95ème (+ 97), faisant ainsi sa première entrée dans le Top 100.

7/ Le plus beau match de l’année 2018 : la victoire de Djokovic sur Nadal à Wimbledon

DiE5JzKXkAErPijC’est peut-être la catégorie la plus difficile pour nos lecteurs. Nous vous avions proposé quatre matchs et pourtant, on aurait pu en trouver plus. Ceci dit, vous avez élu la demi-finale de Wimbledon entre Novak Djokovic et Rafael Nadal comme étant le match le plus mémorable de cette saison 2018. En effet, le Serbe l’avait emporté au bout de l’effort en cinq manches 6-4, 3-6, 7-6 (9), 3-6, 10-8. Cette rencontre a recueilli 47 % de vos votes. Ce match avait suivi la première demie du tournoi londonien, disputée en 6h36 par Kevin Anderson et John Isner. Conséquence, Nadal et Djokovic ont dû jouer en indoor et sur deux jours ! Le premier jour, la rencontre avait démarré à 20h et avait été mise ne suspens trois heures plus tard, couvre-feu oblige ! Le lendemain, le match se terminait par un cinquième set d’anthologie, marqué par des points cultes, où l’Espagnol avait eu sa chance avant de voir le serbe conclure après 5h15 de jeu. Une rencontre à voir et à revoir sur internet si cela vous dit !

DUZPnOWVoAAAEvlDerrière, les trois autres matchs proposés dans les votes se tiennent à rien. En deuxième position, la demi-finale remportée par Simona Halep face à Angelique Kerber (6-3, 4-6, 9-7) lors de l’Australian Open au mois de janvier a reçu 21 % des votes. Pour nous, cela reste le meilleur match féminin de 2018, où la roumaine se détachait 6-3, 3-1 avant de voir l’Allemande revenir et sauver plusieurs balles de match dans un troisième set à couper le souffle. En troisième position, vous avez placé la demi-finale du Rolex Paris Masters entre Novak Djokovic et Roger Federer, remporté de justesse par le Serbe 7-6 (6), 5-7, 7-6 (3). Avec 18 % des votes, ce match en a marqué certains comme étant une des occasions ratées du Suisse cette saison, comme cela lui était déjà arrivé en finale d’un autre Masters 1000, à Indian Wells un peu plus tôt. C’est d’ailleurs le quatrième match dans les votes avec 14% des suffrages. Cette fois, c’est l’Argentin Juan Martin del Potro qui avait battu le maître 6-4, 6-7 (8), 7-6 (2), lui prenant un titre acquis un an plus tôt…

Crédit photos : @tanjanikolic33, @messidol0, @rolandgarros, @HKTennisOpen, @MoselleOpen, @titrespresse, @lestresorsdemic, @wesportfr, @abcgrandstand, @infosportplus, @TennisPodcast, @Tennis24COM, @sportetassocies, @WTA_insider
Publicités

5 réflexions au sujet de “Jeu, Set Et Match Awards : Djokovic, Halep, Simon et Garcia parmi vos favoris”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s