Infos

Programme réduit pour Rafael Nadal en 2019

L’Espagnol Rafael Nadal n’a plus joué depuis son abandon en demi-finales de l’US Open en septembre dernier, à cause d’une blessure au genou droit. Trop souvent blessé au cours de l’exercice 2018, il a décidé d’alléger son programme pour la saison à venir, avec pour premier objectif d’être à 100% de ses moyens physiques pour l’Australian Open fin janvier.

Dva51kjXQAA34DQ


Rafael Nadal (n°2), titré 17 fois en Grand Chelem, a été n°1 mondial une grande partie de la saison 2018, remportant 45 matchs sur 49 disputés et glanant cinq nouveaux titres. L’Espagnol n’a jamais été battu avant les quarts de finale et il a disputé des matchs épiques sur les plus grands courts, luttant contre des blessures qui ont réduit son emploi du temps à seulement neuf tournois en 2018. Blessé au genou droit, à la hanche et à l’abdomen, Nadal a été écarté de la majorité des tournois et il a concédé le trône de l’ATP à Novak Djokovic (n°1) après avoir raté les derniers mois de l’année. Dans l’ensemble, le Majorquin a dû se retirer des tournois de Brisbane, Acapulco, Indian Wells, Miami, Cincinnati, Pékin, Shanghai, Paris-Bercy et les ATP Finals. Il adoptera une approche complètement différente en 2019, réduisant le nombre de tournois et établissant un calendrier parfait qui lui permettra de faire de son mieux chaque fois qu’il se présentera sur le court. Le taureau de Manacor s’est entraîné à l’Académie Rafa Nadal de Majorque et est actuellement à Abu Dhabi où il disputera ce vendredi et ce samedi le Mubadala World Tennis Championship.

Comme l’ont expliqué nos confrères de Tennis World USA, le début officiel de sa saison 2019 est prévu à Brisbane la semaine prochaine. Il se rendra ensuite à Sydney pour prendre part au FAST4 Showdown avant de se rendre à Melbourne où il cherchera à remporter un deuxième trophée à l’Australian Open. Après un repos mérité, Nadal jouera le tournoi ATP 500 d’Acapulco à la fin du mois de février. Il se préparera ensuite pour les premiers Masters 1000 de l’année à Indian Wells et à Miami. Tout comme cette année, la saison sur terre battue comprendra cinq des plus grands tournois du monde sur la surface la plus lente. L’Espagnol cherchera à défendre quatre titres remportés à Monte-Carlo, Barcelone, Rome et Roland-Garros, et à ajouter de précieux points à domicile à Madrid,Dominic Thiem (n°8) l’avait battu en mai dernier. Au cours des deux dernières saisons, Nadal a dû faire une pause entre Roland Garros et Wimbledon et il a décidé cette fois encore de ne signer aucun événement entre ces deux Grands Chelems. Montréal, Cincinnati et l’US Open suivront. Après Wimbledon, Nadal rejoindra Roger Federer (n°3) pour jouer la Laver Cup plus tard en septembre. Shanghai et le Rolex Paris Masters sont également au programme du Majorquin, avec l’espoir de se qualifier pour la 15ème saison consécutive pour les ATP Finals et de jouer à un niveau élevé à Londres, où il n’a jamais remporté le titre. Nadal aura enfin l’occasion de conclure l’année à Madrid devant ses supporters, menant l’Espagne lors de la première édition de la phase finale de la nouvelle Coupe Davis qui se déroulera à la Caja Magica.

Par ailleurs, les premiers coups de raquette de l’Esapgnol seront scrutés de près, ce vendredi à Abu Dhabi, où il affrontera le Sud-Africain Kevin Anderson (n°6). Pour rappel, il n’a plus joué depuis son abandon en demi-finales de l’US Open contre Juan Martin del Potro (n°5) début septembre, en raison d’une blessure au genou droit. Il avait ensuite tenté de revenir au Rolex Paris Masters fin octobre, sans succès, puis profité de son arrêt forcé pour se faire opérer de la cheville droite qui le gênait depuis de longues semaines. Nadal a repris l’entraînement il y a seulement deux semaines dans son académie. Comme il l’a affirmé aux médias présents à Abu Dhabi : « Je fais les choses étape après étape et je pense que j’ai le temps pour arriver prêt à 100 % à MelbourneC’est une bonne chose d’avoir quelques matches avant. Je suis confiant sur le fait d’arriver à Melbourne dans les bonnes conditions. » Selon son entraîneur Carlos Moya, interrogé par l’ATP, le joueur de 32 ans se limite désormais à des séances de deux heures, loin des 3h30 qu’il s’infligeait souvent dans le passé, et se contente d’un entraînement par jour sauf en tournoi où il double. « La seconde partie de saison 2018 a été compliquée pour moi en termes de blessures, mais c’est comme ça, ça fait aussi partie de ma carrière de joueur », a ajouté Nadal. « Il faut essayer de rester calme, de travailler de la bonne manière. Je sais que quand je reviens les choses ne sont pas faciles, je sais qu’au début tu as toujours des douleurs dans le corps que tu ne ressens pas d’habitude, mais j’ai l’expérience de tout ça. J’essaye d’être prêt pour chaque séance d’entraînement et quand arrivent les matches, je ne me pose pas trop de questions au début, j’essaye juste d’être positif avec chaque amélioration. »

Crédit photos : @MubadalaTennis

À LIRE AUSSI :

Hopman Cup – Tirage piège pour Lucas Pouille et Alizé Cornet, qui défieront Kerber et Zverev

 

Richard Gasquet tire un trait sur l’Australian Open

3 réflexions au sujet de “Programme réduit pour Rafael Nadal en 2019”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s