Infos

Sébastien Grosjean capitaine en Coupe Davis, le don de Rafael Nadal, Jo-Wilfried Tsonga de retour à Lyon : les infos de la semaine

Cette semaine, le nom du nouveau capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis, en remplacement à Amélie Mauresmo, a été dévoilé par la FFT. Sans aucune surprise, découvrez ci-dessous de qui il s’agit. Par ailleurs, plusieurs tournois comme ceux de Lyon et Rio chez les messieurs, ou encore Majorque chez les dames, ont annoncé la venue de grands noms pour leurs éditions 2019. Enfin, Rafael Nadal a encore fait preuve de générosité et d’humilité, une joueuse canadienne a pris sa retraite et l’Australian Open a pris une décision concernant le raccourcissement des sets décisifs (une décision… différente des autres Grands Chelems et pour le moins surprenante !). Retrouvez ici, et nulle part ailleurs, toutes les infos de la planète tennis de cette avant-dernière semaine de l’année 2018 !


Sébastien Grosjean devient capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis

DunN6aFWwAA9JS9Cette semaine, la FFT a officialisé la nomination de Sébastien Grosjean à la tête de l’équipe de France de Coupe Davis jusqu’en 2020. L’ancien joueur professionnel succède ainsi à Amélie Mauresmo en tant que capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis. La nouvelle entraîneur de Lucas Pouille, qui devait prendre la suite de Yannick Noah, n’aura pas dirigé la moindre rencontre des joueurs français. En plus de sa casquette de capitaine, le vainqueur de Bercy en 2001 sera aussi responsable de la délégation masculine lors des Jeux Olympiques de Tokyo. Dans un communiqué diffusé par la FFT, Grosjean déclarait suite à sa nomination : « C’est une grande fierté d’être nommé capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis car j’ai toujours été très attaché à cette épreuve. Ce poste, qui compte désormais une dimension olympique, promet d’être passionnant. » Grosjean sera donc l’homme qui découvrira le nouveau format de la Coupe Davis à Madrid en 2019, du 18 au 24 novembre. Sur cette réforme, entérinée en cours d’année, le néo-capitaine avait adopté une posture neutre, déclarant à l’époque : « On verra comment ça va se passer. Il va falloir voir ça comme un nouveau chapitre puisque la réforme a été validée. » Il faudra voir avec quels joueurs il se présentera dans la capitale espagnole en fin de saison prochaine. Malgré les mécontentements concernant cette nouvelle formule, il semblerait que tous les joueurs ont laissé toutes les options ouvertes. Même Lucas Pouille, formellement opposé à la nouvelle réforme. En effet, le directeur technique national (DTN) Pierre Cherret a surpris ce lundi, en relatant que tous les joueurs qu’ils avaient interrogés étaient prêts à jouer la Coupe Davis si on les sélectionnait. Le DTN a déclaré : « Lorsque j’ai échangé avec les joueurs sur leur positionnement sur la Coupe Davis ou sur le choix du nouveau capitaine, le retour que j’ai eu de l’ensemble des joueurs a été que, si le capitaine faisait appel à eux, ils répondraient présent, car ils étaient attachés à l’équipe de France. Ça a été l’intégralité des réponses. Même pour Lucas. » Or, Lucas Pouille, interrogé jeudi dernier sur le sujet, avait confirmé son peu d’intérêt pour la Coupe Davis revisitée. Lundi, Sébastien Grosjean rajoutait à l’incertitude en ajoutant : « Lucas, il est passionné par cette compétition. Bien évidemment je vais discuter avec lui. Je le connais très bien. Je ne sais pas si j’aurais vraiment besoin de le convaincre… » Sous-entendu : il en sera. Affaire à suivre lors de la saison 2019 !

Rafael Nadal donne un million d’euros pour les victimes de Majorque !

DpPCHfpX4AI-OeRRafael Nadal (n°2) a fait cette semaine un don d’un million d’euros pour venir au secours des victimes des inondations d’octobre à Sant Llorenç des Cardassar, à Majorque. L’inondation a ravagé la ville, faisant treize morts. Mateu Puigròs, maire de Sant Llorenç des Cardassar, a déclaré : « C’est l’aide d’une personne spéciale qui témoigne de son amour pour notre pays et pour ses voisins, pour nous tous. Nous connaissons son immense affection et son humanité à la hauteur de son talent et de ses résultats. Nous l’avons vu, sur le terrain comme à l’extérieur. » Selon le journal Diario Mallorca, avant le don de Nadal, 1,6 million d’euros avaient été collectés pour aider les victimes des inondations à Majorque. On se rappelle que dans les jours qui ont suivi les inondations, Nadal avait aidé à nettoyer la ville. La photo de son aide dans les opérations de nettoyage était devenue virale. L’Espagnol se remettait d’une blessure à la cheville à ce moment-là, qui l’avait contraint à stopper sa saison 2018. Un grand geste pour un grand sportif et un grand homme…

Jo-Wilfried Tsonga disputera le tournoi de Lyon en mai 2019

Du7Mg5hU0AUfAwQVainqueur de la première édition en 2017, Jo-Wilfried Tsonga (n°256) fera son retour à Lyon sur terre battue en 2019 pour disputer le tournoi ATP 250 dont il est l’ambassadeur. C’est un tournoi qu’il n’avait pas pu disputer cette année 2018 à cause de sa blessure au genou gauche, mais si le physique va, Tsonga fera son retour à Lyon en 2019 pour l’Open Parc qui se tiendra du 18 au 25 mai prochain au vélodrome de la Tête d’or. Le Français de 33 ans est l’ambassadeur de ce tournoi sur terre battue dont le directeur est son entraîneur Thierry Ascione. Il avait remporté la première édition en 2017 en dominant le Tchèque Tomas Berdych (7-6 (2), 7-5) en finale.

Thiem et Schwartzman principales têtes de série du Rio Open 2019

DifpyDpX4AEPMoJLa sixième édition du Rio Open, tournoi ATP 500 sur terre battue, qui plus est le plus grand tournoi d’Amérique du Sud, se déroulera du 18 au 24 février prochain. Le tenant du titre Diego Schwartzman (n°17) et le vainqueur 2017 Dominic Thiem (n°8) seront les principales têtes d’affiche du tournoi, avec l’Italien Fabio Fognini (n°13). Il devrait être intéressant de voir plus de noms dévoilés dans les semaines à venir. Rafael Nadal (n°2) avait remporté la première édition de ce tournoi en 2014 et c’est David Ferrer qui l’a remplacé un an plus tard en tant que champion. Par ailleurs, le « shot clock » sera introduit lors du tournoi. « Le shot clock était une innovation bien reçue par les tournois et les joueurs, et nous l’adopterons avant qu’il ne soit obligatoire dans les tournois classés ATP 500. En plus de garantir le respect de la règle du temps, il offre également une valeur de divertissement aux fans, car ils sont impatients de savoir si le joueur restera dans les temps ou non », a déclaré Luiz Carvalho, le directeur du tournoi. « J’espère que l’ATP réussira à continuer d’apporter de nouvelles choses qui rendent les matches encore plus intéressants pour les amateurs de sport. »

Toni Nadal fait venir Angelique Kerber à Majorque

DuuPibHUUAARk5QLa quatrième édition du Mallorca Open, qui se tiendra du 17 au 23 juin 2019 sur gazon, se fera avec la championne en titre de Wimbledon, l’Allemande Angelique Kerber (n°2 mondiale). Voici le premier nom annoncé par les organisateurs du tournoi cette semaine, rien que ça ! Un coup fort pour Toni Nadal, l’oncle et ancien entraîneur de vous-savez-qui… Ce tournoi servira de préparation à Kerber en vue de défendre son titre du Grand Chelem acquis au All England Club en 2018. De son côté, Toni Nadal, directeur du tournoi, était ravi d’annoncer la venue de la joueuse. Il a déclaré que c’était la meilleure illustration de l’importance de cet événement. Kerber avait déjà joué au Mallorca Open en juin 2018, subissant une défaite surprenante face à la qualifiée Alison Riske.

L’Australian Open introduit un super tie break au set décisif

Du780mfWkAEzKCIC’est désormais officiel : en cas d’égalité à 6-6 au cinquième set (au troisième pour les femmes), un super tie-break en 10 points décidera de l’issue des matches à l’Australian OpenCraig Tiley, le directeur du tournoi, a expliqué la démarche qui l’a conduit à franchir le pas : « Nous avons demandé leur avis aux joueurs actuels et à ceux du passé, aux commentateurs, aux agents et aux analystes TV sur quelle fin de set ils souhaitaient puis nous avons réfléchi à partir des réponses obtenues… » Mais pourquoi pas un tie-break normal, avec le premier à sept points, comme à l’US Open ? « Parce qu’on veut assurer tout de même aux fans une fin un peu spéciale et un tie-break plus long peut favoriser des retournements de dernière minute. En plus ça peut aussi un peu amoindrir la prédominance du service, à l’inverse d’un tie-break classique. » Cette réforme concernera toutes les épreuves de simples, même chez les Juniors et en tennis-fauteuil, ainsi que les doubles messieurs et dames. L’année 2019 verra donc les quatre tournois du Grand Chelem appliquer chacun un règlement différent en ce qui concerne les dernières manches, symbole très parlant du manque de stabilité dans la gouvernance actuelle du tennis mondial. Voici un résumé du dénouement prévu dans les sets décisifs en 2019 : Australian Open, super tie-break (premier à dix points) à 6-6 ; Roland-Garros, deux jeux d’écart ; Wimbledon, tie-break (premier à sept points) à 12-12 ; US Open, tie-break (premier à sept points) à 6-6.

Les locaux Gunneswaran et Ramanathan invité au tournoi de Pune

DsYn9aAVsAEErKgLe Tata Open Maharashtra aura lieu à Pune pour la deuxième fois au cours de la première semaine de 2019, après avoir quitté Chennai en 2018 après plus de 20 ans. Les organisateurs de ce tournoi ATP 250 ont réussi à rassembler de très bons joueurs, avec des membres du Top 10 comme Marin Cilic (n°7) et Kevin Anderson (n°6), mais aussi le Sud-Coréen Hyeon Chung (n°25) et le champion en titre Gilles Simon (n°30). Le tournoi accueillera également les deux joueurs indiens les mieux classés en simple, Prajnesh Gunneswaran (n°107) et Ramkumar Ramanathan (n°133), qui ont reçu une wild card pour entrer directement dans le tableau principal. De plus, Saketh Myneni (n°201) et Sasi Kumar Mukund (n°339) ont reçu une invitation pour disputer les qualifications. Âgé de 29 ans, Gunneswaran a réalisé la meilleure saison de sa carrière après avoir gagné plus de 130 places au classement, manquant de peu une entrée dans le Top 100. Il y a un an, il était qualifié à Pune. Âgé de 24 ans, Ramanathan compte sept victoires sur le circuit ATP en 2018, atteignant la première finale de sa carrière à Newport où il s’était incliné face à Steve Johnson.

Clap de fin pour la Canadienne Aleksandra Wozniak

La Canadienne Aleksandra Wozniak, âgée de 31 ans, a annoncé sa fin de carrière ce mercredi, dans un communiqué sur le site de la WTA. Comme elle l’a déclaré : « Les dernières années ont été très difficiles avec toutes les blessures, mais j’ai toujours continué à me battre parce que j’étais encore passionnée par mon sportAujourd’hui, j’aime toujours autant le tennis, mais à cause de mes blessures, mon corps n’est plus en état de donner 100 %. C’est le moment de tourner la page. » À ses débuts, la carrière de Wozniak était prometteuse. En 2008, alors qu’elle n’avait que 20 ans, elle avait remporté le tournoi de Stanford en battant Francesca Schiavone, Serena Williams (qui avait abandonné) et la Française Marion Bartoli en finale. L’année suivante, elle atteignait à 21 ans le meilleur classement de sa carrière, une 21ème place mondiale au classement WTA, grâce notamment à son huitième de finale à Roland-Garros. Elle ne fera jamais mieux et ne remportera plus le moindre titre. La faute, entre autres choses, à des blessures à répétition parmi lesquelles une à l’épaule droite qui avait nécessité une opération en 2014. Comme la joueuse l’a précisé dans son communiqué : « J’ai pris le temps de réfléchir calmement avant de prendre cette décisionJe suis désormais prête à vivre de nouvelles expériences. Je ne sais pas ce qui m’attend, mais j’aimerais pouvoir redonner à mon sport qui m’a tant donné au fil des années. » Wozniak a disputé son dernier match professionnel en avril au tournoi ITF de Jackson, où elle a été battue en huitièmes de finale par l’Américaine Whitney Osuigwe (6-4, 6-2). Tennis Canada, la fédération canadienne, a annoncé qu’une cérémonie serait organisée en son honneur lors de la prochaine Rogers Cup en août prochain.

Crédits photos : @francetvsport, @Sport24Team, @lyoncap, @globoesportecom, @punga127, @WeAreTennis, @India_AllSports

À LIRE AUSSI :

Ça a fait le buzz en 2018 : Marine Partaud, Julie Gervais et consorts partent à l’assaut des parieurs…

WO Tennis, l’application de Lou Adler qui prend les W.O. à revers

3 réflexions au sujet de “Sébastien Grosjean capitaine en Coupe Davis, le don de Rafael Nadal, Jo-Wilfried Tsonga de retour à Lyon : les infos de la semaine”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s