Résultats

La France perd son titre en Coupe Davis, Ugo Humbert ne s’arrête plus, Blancaneaux vainqueur en ITF : la semaine des Bleus

Cette semaine s’est soldée par une douloureuse défaite en finale de Coupe Davis pour les hommes de Yannick Noah. Face à eux se dressaient un gros obstacle avec une Croatie qui pouvait compter sur le n°7 mondial Marin Cilic et le n°12 mondial Borna Coric, en pleine progression cette année. Au terme d’un week-end où seuls Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont réussi à apporter un point en double, les Tricolores ont perdu le titre acquis l’an dernier au Stade Pierre-Mauroy de Lille face aux Belges. Par ailleurs, Ugo Humbert a remporté un troisième titre en Challenger cette saison. Ce titre, acquis à tout juste 20 ans, vaut bien mieux quel es autres, puisqu’il lui assure une participation en Grand Chelem en 2019 sans avoir à passer par les qualifications… Enfin, Geoffrey Blancaneaux a remporté un troisième titre cette saison en Futures en Afrique du Sud, alors qu’un Stéphane Houdet jamais rassasié s’est imposé à Prague, en simple, une semaine après avoir remporté le Masters de double avec son partenaire Nicolas Peifer.


Coupe Davis : la douloureuse défaite pour la der des der

Ils y croyaient et y ont cru jusqu’au bout. Pourtant les Français, emmenés par leur capitaine Yannick Noah, n’ont pas réussi à prendre un seul point en simple face à des Croates bien supérieurs. Tout a commencé ce vendredi, quand Jérémy Chardy (n°40), préféré à Lucas Pouille (n°32), a échoué face à Borna Coric (n°12) lors du premier simple en trois sets 6-2, 7-5, 6-4. « Je suis très déçu. J’étais prêt à jouer, mes entraînements étaient très bons, j’aurais aimé jouer pareil aujourd’hui. Le premier break d’entrée a été difficile, surtout après avoir mené 40-0. Je me suis tendu. Et Coric ne m’a pas laissé trouver mon rythme », déclarera le Palois en conférence de presse. Tendu, Jo-Wilfried Tsonga (n°259) ne semblait pas l’être. Mais blessé une majeure partie de la saison, il a été trop court physiquement, se blessant même aux adducteurs dans le troisième set. Conséquence, les Croates prenaient l’avantage deux points à zéro ce vendredi soir après la victoire de Marin Cilic (n°7) en trois sets 6-3, 7-5, 6-4.

Dos au mur, la paire de double emmenée par Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut, finalistes aux ATP Finals moins d’une semaine auparavant, n’avaient d’autre choix que de gagner. Opposés à une équipe inexpérimentée ensemble mais dont chacun des deux joueurs est une référence en double, Ivan Dodig et Mate Pavic, les Bleus ont tout donné et ont rendu une copie quasi parfaite. Si ce n’est une tension dans le troisième set et une quatrième manche plus serrée, les Tricolores ont montré pourquoi ils avaient déjà gagné des Grands Chelems. Herbert et Mahut redonnaient espoir à toute la France en s’imposant en quatre sets 6-4, 6-4, 3-6, 7-6 (3) ce samedi. Lors de ce double, le public s’est pris au jeu pour la dernière fois avant bien longtemps sur le sol français. « Un match comme ça, ils n’en auront plus jamais de leur vie. C’est magnifique, précieux, extraordinaire dans une atmosphère incroyable. On va essayer de vivre un moment fort », déclarait Noah dans des propos relayés par L’Equipe. « C’était la première fois pour nous qu’on était mené 2-0 après le vendredi et qu’on devait rentrer sur un match où on n’avait pas le droit à l’erreur », ajoutait Herbert. « Le double, c’est un point spécial, crucial, on connaît notre rôle : c’est de le ramener, qu’importe le score. C’est vrai qu’on avait peut-être un objectif un petit peu plus profond, c’était de redonner le sourire aux mecs et offrir aux joueurs de simple une chance d’aller jouer l’exploit dimanche. »

46524097_10157034897948699_8205302837370945536_n.jpg

Enfin, pour survivre lors de ce dernier dimanche sous l’ancien format de la Coupe Davis, tant déploré, il fallait vaincre Marin Cilic lors du premier match de la journée. Le capitaine Noah tentait un coup de poker en lançant Lucas Pouille à la place de Jérémy Chardy. Soyons honnête, ça aurait pu passer. Mais le Nordiste a manqué trop d’occasions dans le premier set et une fois que le Croate a réussi à le breaker dans la deuxième manche, le Français n’a fait que décliner. Le n°1 Croate ramenait alors son deuxième Saladier d’Argent à la Croatie après 2005 en battant le Tricolore en trois sets 7-6 (3), 6-3, 6-3. La Croatie gagnait alors trois points à un. Jamais, lors des trois simples disputés tout au long de ce week-end, les français ne sont parvenus à inquiéter les Croates sur leurs mises en jeu. Pire, ce fut une catastrophe côté revers. Voilà quelques pistes de réflexion pour les joueurs français qui devront, en 2019, mieux jouer individuellement s’ils veulent redonner à la France une meilleure place sur l’échiquier mondial.

ATP Challenger : Ugo Humbert s’impose à Andria et valide son ticket pour l’Australian Open

Ds4oRPWWkAAqFRqCette semaine se jouait un des derniers tournois sur le circuit Challenger de la saison, à Andria (Italie, 43 000 €, indoor). L’enjeu était important pour le Français Ugo Humbert (n°100), tête de série n°1, comme nous allons le voir. Ce dimanche, il a soulevé le trophée en triomphant en finale face à l’Italien Filipo Baldi (n°180), tête de série n°8, en deux sets 6-4,7 -6 (3). Ainsi, grâce à cette victoire, Humbert va grimper lundi au 84ème rang mondial, synonyme de qualification directe pour le prochain Australian Open qui aura lieu en janvier 2019 ! Sur son parcours, le Tricolore a respectivement dominé le Portugais Goncalo Oliveira (7-6 (4), 6-3) au premier tour, le Biélorusse Uladzimir Ignatik (7-6 (6), 6-3) au deuxième tour, l’Ukrainien et tête de série n°5 Sergiy Stakhovsky (6-0, 6-4) en quarts de finale et l’Allemand Kevin Krawietz (6-3, 6-2) en demies. Humbert n’a donc perdu aucun set pour remporter son troisième titre en Challenger en 2018. Un autre joueur français s’est hissé en demi-finales en Italie. Il s’agit de Quentin Halys (n°137), tête de série n°6, battu par Baldi en deux sets 6-4, 6-4. Par ailleurs, Corentin Moutet (n°155), tête de série n°7, a passé un tour avant de perdre en huitièmes contre l’Italien Federico Gaio (7-5, 6-3).

Circuit ITF/Futures : Troisième titre en 2018 pour Geoffrey Blancaneaux

Ds2RTkZX4AE035nLa plupart des joueuses et joueurs français ont terminé cette semaine les Interclubs en France, raison pour laquelle – comme la semaine dernière -, il y a relativement peu de résultats à relayer. Du côté des dames, Irys Ekani (n°1087) s’est hissée en demi-finales à Monastir (Tunisie, 15 000 $), sur dur extérieur. Elle a été battu à ce stade de la compétition par Roumaine Ilona Georgiana Ghioroaie (n°450), tête de série n°2, en deux sets 6-1, 6-4. Par ailleurs, Ekani a joué la finale en double avec sa compatriote Kelia Le Bihan, mais les deux Françaises ont perdu face à la paire Grimm / Scholl en deux sets 6-2, 6-1. Chez les messieurs, Alexandre Muller (n°356), têt de série n°3, a été stoppé en quarts de finale du même tournoi par le Russe Aslan Karatsev (n°387), tête de série n°5, en deux sets 6-2, 6-4. Par ailleurs, Geoffrey Blancaneaux (n°490, photo ci-contre), tête de série n°2 à Stellenbosch (Afrique du Sud, 15 000 $), sur dur extérieur, a remporté son troisième titre en 2018, le septième en Futures au total, en remportant la finale face à l’Allemand Sebastian Prechtel (n°1194) en deux sets 6-4, 6-0. Deux autres joueurs tricolores se sont distingués sur le circuit Futures cette semaine. Maxime Cressy (n°716) a atteint les demies à Columbus (États-Unis, 25 000 $), en indoor, où il a perdu face à Roberto Ortega-Olmedo (n°305), tête de série n°2, en deux sets 7-6 (7), 7-6 (5). Enfin, Rayane Roumane (n°1018) s’est hissé en quarts de finale à Antalya (Turquie, 15 000 $), sur terre battue. Il a été battu à ce stade du tournoi par le Roumain Edris Fetisleam (n°1271) en deux sets 6-2, 6-1.

Prague Cup Czech Indoor  : Stéphane Houdet n’est jamais rassasié

Ds2eQwcX4AAqG7rPas de repos pour le Tricolore Stéphane Houdet (n°5), tête de série n°1 à Prague, qui une semaine après avoir triomphé en double au Masters s’est hissé en finale face au Hollandais Tom Egberink (n°12), tête de série n°3. Il a ainsi remporté un nouveau titre en simple en s’imposant en deux sets 6-4, 6-4 ce dimanche. Par ailleurs, Frédéric Cattaneo (n°18), tête de série n°6, a atteint les quarts de finale en simple, où il a perdu contre Egberink en deux sets 6-3, 6-4. En double, Cattaneo a atteint la finale avec l’Argentin Agustin Ledesma. Têtes de série n°2, ils ont perdu face à Egberink / Vandorpe, têtes de série n°3, en deux sets 6-0, 6-1. Chez les dames, Charlotte Famin (n°22), tête de série n°5, s’est arrêtée ne quarts de finale, battue par la tête de série n°1, l’Allemande Katharina Kruger (n°9) en trois sets 2-6, 6-2, 6-2.

Crédit photos : @FFTennis, @DavisCup, @ATPChallenger, @Geof888, @HoudetStephane


À LIRE AUSSI :

Roger Federer et sa main, Djokovic à Doha et Nadal à Brisbane en 2019, Dimitrov et sa collaboration avec Agassi : les infos de la semaine

 

Et si la victoire de Herbert et Mahut en finale de Coupe Davis redonnait espoir…

3 réflexions au sujet de “La France perd son titre en Coupe Davis, Ugo Humbert ne s’arrête plus, Blancaneaux vainqueur en ITF : la semaine des Bleus”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s