Infos

Roger Federer et sa main, Djokovic à Doha et Nadal à Brisbane en 2019, Dimitrov et sa collaboration avec Agassi : les infos de la semaine

Ce n’est pas parce que la saison est terminée sur le circuit ATP comme sur le circuit WTA qu’il ne se passe rien sur la planète tennis. Les premier tournois de la saison 2019 ne cessent d’annoncer les joueuses et les joueurs qui composeront les différents tableaux pour appâter les fans de la petite balle jaune et pour vous donner envie de suivre ces différentes compétitions. Ainsi, nous savons que Rafael Nadal devrait débuter sa saison à Brisbane, alors que Novak Djokovic commencera par le tournoi de Doha. Chez les dames, Elina Svitolina et Naomi Osaka seront à Brisbane elles aussi. Par ailleurs, le Suisse Roger Federer s’est à nouveau exprimé sur la blessure à la main qui l’a handicapé une bonne partie de la saison, parlant aussi de ses vacances à venir. Enfin, Dani Vallverdu, l’entraîneur du Bulgare Grigor Dimitrov, a expliqué quels pourraient être les apports de l’ancien champion américain Andre Agassi qui a fait son apparition à ses côtés au Rolex Paris Masters et qui le suivra en 2019.


Roger Federer toujours gêné par une douleur à la main, parle aussi de ses vacances

DsJQeH1XcAE-do7Lors d’une interview au journal suisse Tages Anzeiger, Roger Federer (n°3) a révélé que sa blessure à la main l’avait une nouvelle fois gêné lors des ATP Finals à Londres, la semaine dernière. Cette blessure l’avait gêné pour la première fois lors du tournoi ATP 250 de Stuttgart (qu’il avait remporté), au mois de juin. Comme l’Helvète l’a déclaré après sa défaite en demies à Londres face à Alexander Zverev (n°4) : « Cela ne devrait pas être une excuse, mais le problème avec la main a souvent interrompu mon rythme cet été. Cela peut vous influencer dans les moments clés comme contre Anderson à Wimbledon. J’ai longtemps senti la main, même un peu ici à Londres. J’espère que cette gêne disparaîtra complètement après les vacances, mais le point positif est que j’ai pu jouer jusqu’à la fin et que je ne me suis pas blessé. » Par ailleurs, il a été demandé à Federer s’il avait adopté la bonne tactique face à Zverev, ce à quoi il a répondu : « C’était semblable à l’année dernière (à Londres). Je devais travailler dur en défense. Zverev vous repousse avec son premier service qui est puissant, vous devez donc vous battre en fond de court. Mais à quatre partout ou cinq partout dans le tie-break, vous essayez clairement d’être dans le rallye. Et vous attendez la bonne chance d’attaquer. À certains moments, je n’ai pas servi comme je l’espérais. » À Londres, le n°3 mondial s’est aussi exprimé sur ses vacances à venir, ainsi que sur le travail qu’il va effectuer pendant l’inter-saison : « J’ai hâte de partir en vacances avec ma famille. C’est quelque chose qui ne me dérange pas de travailler dur hors saison. Mais je ne sais pas, avec l’expérience que j’ai et mon équipe, je pense que nous sommes impatients de voir exactement ce sur quoi nous allons travailler. Aussi, quelle est la décision concernant la terre battue, voir ce qui va se passer pendant les vacances, quelles sont mes pensées, tout cela, puis prendre la décision à un moment donné dans les prochaines semaines. Oui, le plan est de jouer à nouveau l’année prochaine et de proposer un bon calendrier qui convienne à ma famille, à Mirka et à moi. C’est pourquoi c’est bien que nous ayons du temps maintenant. Cela convient également au préparateur physique, au physiothérapeute, à mon entraîneur et à tout le monde. »

Djokovic et Thiem en leaders à Doha, deux Top 10 dans l’entry list à Pune

DsPCZRzW0Ac2KnwDu 31 décembre 2018 au 6 janvier 2019, un des premiers tournois de la saison aura lieu à Doha, au Qatar. Le Français Gaël Monfils (n°29), tenant du titre, ne sera pas de la partie. En revanche, le n°1 mondial Novak Djokovic sera bien présent pour la cinquième année consécutive. Le Serbe, qui avait dû déclarer forfait l’an passé à cause de ses douleurs au coude, tentera de remporter le tournoi pour la troisième fois après avoir triomphé en 2016 et 2017. Après son incroyable deuxième partie de saison, où il a retrouvé le trône du tennis mondial après être redescendu n°22 en juin, Djokovic sera le grand favori de ce tournoi ATP 250. Mais il devra se méfier de l’Autrichien Dominic Thiem (n°8), qui sera tête de série n°2, et du Russe Karen Khachanov (n°11), qui l’avait battu en finale du Rolex Paris Masters. Le n°1 mondial pourra également compter sur des joueurs qui sont sur le retour après des blessures, comme le Suisse Stan Wawrinka (n°66) ou le Tchèque Tomas Berdych (n°71), qui n’a plus rejoué depuis le mois de juin, ou encore le Russe Andrey Rublev (n°68), finaliste sortant. La même semaine, se déroulera en Inde le tournoi ATP 250 de Pune. Les organisateurs du tournoi ont bien tenté de signer un accord avec l’un des membre Big Four (Rafael Nadal, Roger Federer, Novak Djokovic ou Andy Murray) mais ils ne peuvent pas supporter les frais de participation énormes demandés par leurs agents. Ils ont donc ramené deux autres joueurs du Top 10, le Sud-Africain Kevin Anderson (n°6) et le Croate Marin Cilic (n°7). L’an dernier, Anderson avait perdu en finale face au Français Gilles Simon (n°30), qui avait aussi battu Cilic en demies. Le Sud-Coréen Hyeon Chung (n°25) participera également à ce tournoi, lui qui aura 800 points à défendre en début de saison après avoir atteint les demi-finales de l’Australian Open en 2018. Prashant Sutar, le directeur du tournoi, a par ailleurs déclaré : « Chung est l’un des talents les plus passionnants du tennis aujourd’hui. Son parcours régulier dans divers événements du circuit, dont l’Australian Open, depuis sa victoire lors de la première édition des Next Gen ATP Finals en 2017, fait de lui un joueur à surveiller de près pour le tournoi de Pune. » Le Français Benoît Paire (n°52), l’Espagnol Jaume Muñar (n°75), le Letton Ernests Gulbis (n°95) et le Tunisien Malek Jaziri (n°45) seront aussi de la partie.

Brisbane : Rafael Nadal, Andy Murray et Naomi Osaka y seront

Dsh2-dXXcAIYWqyDu 31 décembre 2018 au 6 janvier 2019, le tournoi de Brisbane aura son lot de top players. Du côté des hommes, le n°2 mondial Rafael Nadal sera la tête de série n°1, s’il ne déclare pas forfait après son opération du pied survenue il y a quelques semaines. L’Australien Nick Kyrgios (n°36) sera bien présent pour défendre son titre, alors que le Britannique Andy Murray (n°260), vainqueur en 2012 et 2013 et le Japonais Kei Nishikori (n°9), finaliste en 2017, participeront également à ce tournoi ATP 250. Vainqueur en 2017, le Bulgare Grigor Dimitrov (n°19) démarrera également sa saison 2019 à Brisbane alors que le local Jordan Thompson (n°72) sera le dernier à entrer directement dans le tableau principal. Un autre joueur australien, Alex De Minaur (n°31), sera aussi présent et il s’est exprimé sur le tournoi à venir, déclarant : « J’ai vraiment hâte d’être de retour à Brisbane. Je garde un excellent souvenir du tournoi car ce fut le début d’un roulement sensationnel en 2018. La foule s’est vraiment laissé aller derrière moi et j’ai l’impression que Brisbane a donné l’impulsion d’une année incroyable. Je veux revenir et aller encore plus loin cette fois. » Du côté des dames, six membres du Top 10 seront présentes, à commencer par l’Ukrainienne Elina Svitolina (n°4), récente vainqueur des WTA Finals. La Japonaise Naomi Osaka (n°5), vainqueur de l’US Open, sera aussi là, tout comme l’Américaine Sloane Stephens (n°6), la Tchèque Karolina Pliskova (n°8) et la Russe Daria Kasatkina (n°10). Enfin, la Tchèque Petra Kvitova (n°7) cherchera un second succès à Brisbane après 2011. Cameron Pearson, directeur du tournoi, a par ailleurs déclaré : « Nous sommes une fois de plus ravis de voir que beaucoup des meilleures joueuses du monde veulent venir à Brisbane. Cela en dit long sur l’événement, les fans qui viennent regarder et la ville de Brisbane. Avoir sept vainqueurs de Grand Chelem et seize joueurs du Top 20 de l’ATP et de la WTA confirmés est une excellente nouvelle, et nos fans sont prêts pour une autre semaine excitante de tennis de classe mondiale. Nous sommes impatients d’accueillir tous les joueurs à Brisbane pour la première semaine de l’année 2019. »

Del Potro jouera à Kooyong, Tiafoe rejoint Tsitsipas à Sydney

Dr-PQ8ZW4AEd-_JEn janvier prochain, le joueur argentin Juan Martin Del Potro (n°5) jouera l’exhibition de Kooyong, en Australie. Un tournoi auquel il n’a pas participé depuis 2013, et qu’il jouera donc pour la troisième fois. Il a déjà participé à cette exhibition qui permet de se préparer pour le premier Grand Chelem de la saison en 2010 et 2013, année où il avait perdu la finale face au héros local Lleyton Hewitt. Peter Johnston, le directeur du tournoi de Kooyong, a par ailleurs déclaré dans les colonnes du Herald Sun : « Avoir fait signer Del Potro, c’est important pour nous car il n’a pas été beaucoup vu à Melbourne à cause de ses blessures. Il est un poids lourd chez les hommes et, malgré ses blessures, il a construit un record incroyable. C’est un talent incroyable. » Par ailleurs, l’Américain Frances Tiafoe (n°39) rejoint la liste de départ du tournoi ATP 250 de Sydney, qui aura lieu lors de la deuxième semaine de compétition de l’année 2019. Il rejoint ainsi le tenant du titre Kyle Edmund (n°14) et le Grec Stefanos Tsitsipas (n°15). Tiafoe fera sa première apparition dans le tournoi australien, où il tentera de remporter un deuxième titre sur le circuit ATP après avoir démarré sa saison 2019 à la Hopman Cup aux côtés d’une certaine Serena Williams. Comme l’a déclaré le directeur du tournoi, Lawrence Robertson : « Si vous voulez avoir un aperçu de l’avenir du tennis masculin, ne cherchez pas plus loin que le tirage au sort à Sydney, l’an prochain. Stefanos, le champion de la prochaine génération de l’ATP, a représenté un véritable succès. Frances est un autre talent remarquable parmi la génération actuelle de joueurs de la prochaine génération de l’ATP. La capacité de Frances à frapper des coups gagnants de n’importe quel endroit du court l’a clairement établi comme le favori des supporters, et je suis ravi qu’il ait choisi d’utiliser le tournoi de Sydney comme rampe de lancement pour sa saison 2019. »

Matchs truqués : Bracciali et Starace paient le prix fort

Dsu7-uNV4AESeaeLes Italiens Daniele Bracciali et Potito Starace paient au prix fort leurs méfaits : exclusion à vie pour le premier et dix ans de suspension pour le second dans des affaires de matchs truqués. La lutte contre le trucage des matchs – lesquels donnent évidemment lieu à foule de paris sportifs – constitue une des priorités actuelles des instances dirigeantes du tennis mondial. Au début de chaque saison, que ce soit sur intranet ou à travers des newsletters distribuées dans les vestiaires des tournois, toutes catégories confondues, les professionnelles et professionnels de la WTA et de l’ATP sont informés des risques qu’ils encourent en cas d’infraction. Ainsi, Daniele Bracciali (40 ans), classé 21ème mondial en double en 2012, a été banni à vie de toute compétition, même en qualité de spectateur. Il a également été condamné à payer une amende de 250 000 $ pour trucage de matchs. Les faits datent de 2011 et ont eu pour cadre le tournoi ATP 500 de Barcelone. L’Italien a souvent cédé à la tentation. Son nom a également été associé à d’autres condamnations pour avoir facilité des paris sportifs liés à ce même tournoi, mais en double cette fois. Son compatriote Potito Starace, reconnu lui aussi coupable d’avoir truqué des rencontres dans un autre jugement, a été banni dix ans et devra s’acquitter de 100 000 $ d’amende. La Fédération italienne avait déjà exclu les deux joueurs à vie, en août 2015, mais la sanction touchant Starace avait été levée par le Tribunal de Crémone, alors que celle de Bracciali – qui a encore joué en double cette année sur le circuit professionnel – avait été réduite à 12 mois. En simple, Starace (27ème mondial au mieux) n’a gagné aucun tournoi sur le circuit ATP, mais il a disputé quatre finales. En double, il a remporté six titres et atteint trois autres finales. Son meilleur résultat en Grand Chelem est une demi-finale en double à Roland-Garros 2012 avec… Bracciali.

Nishikori et Osaka associés en double, Azarenka et Zverev joueront le World tennis Challenge

DsIo_ApX4AAne_hLes principaux joueurs de tennis asiatiques participeront à une exhibition ce dimanche 25 novembre à Nagoya, afin de collecter des fonds pour le grand tremblement de terre qui a eu lieu au Japon en 2011. Kei Nishikori et Naomi Osaka joueront notamment. Le n°8 mondial vient de terminer sa saison aux ATP Finals à Londres, alors que Osaka sera bientôt de retour après des vacances bien méritées. Le Sud-Coréen Hyeon Chung et le Japonais Taro Daniel joueront également lors de cette exhibition. Nishikori et Osaka feront la paire en double contre Jung Hyun et Kurumi Nara. Nishikori jouera également aux côtés de son entraîneur, Michael ChangPar ailleurs, Alexander Zverev (n°4) et Victoria Azarenka (n°51) disputeront le World Tennis Challenge à Adélaïde au mois de janvier 2019, aux côtés du finaliste de Roland-Garros 1988, le Français Henri Leconte. Ils seront opposés à l’Américaine Coco Vandeweghe (n°103) et au Croate Borna Coric (n°12), qui eux seront dans la même équipe que la légende australienne Pat Cash. Comme l’a déclaré la Biélorusse : « Je suis ravie de rejoindre cette équipe pour le World Tennis Challenge en janvier. Ce sera ma première visite à Adélaïde, donc je suis impatiente d’explorer la ville et de rencontrer tous les amateurs de tennis. » De son côté, le récent vainqueur des ATP Finals a ajouté : « C’est formidable de faire partie du World Tennis Challenge en janvier. Borna a été en grande forme ces derniers temps et je suis impatient de jouer sur le court face à lui à Adélaïde. » Enfin, Vandeweghe, entraînée par Pat Cash qui l’a décidée à participer à l’événement, a déclaré : « Mon entraîneur Pat Cash m’a parlé du public qui est enthousiaste à liée d’assister au World Tennis Challenge et je suis impatiente d’y prendre part. » Cette exhibition aura lieu les 7 et 8 janvier prochain au Memorial Drive d’Adélaïde.

Vallverdu explique pourquoi Dimitrov travaille avec Andre Agassi

Dq3Ri2SU4AActzULors d’une interview à nos confrères du quotidien L’Equipe, Dani Vallverdu a expliqué pourquoi l’Américain Andre Agassi est arrivé aux côtés de son poulain Grigor Dimitrov (n°19). Les deux hommes ont débuté leur collaboration lors du Rolex Paris Masters. Voici ce que Vallverdu a déclaré : « J’ai parlé à Grigor pendant un moment pour ajouter quelque chose à notre équipe, pour l’aider à avoir un jeu plus consistant pour être régulièrement au sommet. Le problème avec lui, avec son genre de jeu et sa personnalité, est d’être un joueur solide tout le temps. Évidemment, nous avions déjà beaucoup travaillé là-dessus, mais mon travail en tant que chef d’équipe consiste à trouver des solutions pour qu’il puisse s’améliorer. Non seulement pour être meilleur dans certains tournois, mais beaucoup plus souvent avec son jeu et son potentiel. Je lui ai dit: ‘Je pense que pour être au sommet, il faut quelqu’un. Je connais André depuis quelque temps, depuis que j’ai travaillé avec Andy (Murray). Et toi aussi depuis quand tu étais junior. Regarde, demandons et voyons ce qu’il pense.’ Je l’ai contacté, nous sommes entrés en contact pendant un mois et demi. Tout s’est bien passé et tous les membres de l’équipe sont très enthousiastes. » Quand il lui a été demandé ce que Agassi peut apporter à Dimitrov, voici ce que son entraîneur a répondu : « Beaucoup d’expérience en terme de mentalité. Il sait ce qu’il faut au joueur pour atteindre le sommet. En tant que joueur, ce qui compte, c’est sur le terrain et hors du terrain. André a eu une carrière où il a compris ce qui était bon et ce qui était mauvais. Il a vu les deux côtés, c’était très important. Nous avons une meilleure perspective sur ce qui est bien lorsque nous savons ce qui ne va pas. »

Crédit photos : @Sport24Team,  @ATPWorldTour, @TenisZoneOk, @OraleElSalto, @Tennis

À LIRE AUSSI :

Et si la victoire de Herbert et Mahut en finale de Coupe Davis redonnait espoir…

 

Yannick Noah prêt à mener Chardy, Tsonga, Herbert et Mahut vers une nouvelle victoire en Coupe Davis ?

Publicités

3 réflexions au sujet de “Roger Federer et sa main, Djokovic à Doha et Nadal à Brisbane en 2019, Dimitrov et sa collaboration avec Agassi : les infos de la semaine”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s