Analyses

Rafael Nadal présent lors de la demi-finale de Coupe Davis, un élément qui inquiète Yannick Noah…

Dans une semaine, oublié New York et l’US Open, il sera temps de faire place à la Coupe Davis, pour sa dernière année dans son format légendaire… L’Espagne et la France se disputeront une place en finale au Stade Pierre-Mauroy de Lille et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Tricolores auront à cœur de faire aussi bien qu’en 20217 et d’aller au bout pour conserver leur titre. Oui mais voilà, cette demi-finale sera loin d’être facile puisque de l’autre côté du filet devrait se dresser – entre-autres – le n°1 Rafael Nadal, encore en course de l’autre côté de l’Atlantique. Viendra, viendra pas, c’est la question qui se pose mais il n’a pas encore déclarer forfait, ce qui inquiète du côté des Bleus. Retour sur les sélections, annoncées cette semaine et sur les réactions des uns et des autres à l’approche de ce grand rendez-vous.


Le n°1 mondial Rafael Nadal devrait être de la partie

DmQxXr1WsAAyaRbLe capitaine de l’équipe d’Espagne, Sergi Bruguera, l’a en tout cas annoncé cette semaine : Rafael Nadal est sélectionné pour cette demi-finale de Coupe Davis face à la France. Jouera-t-il ? Rien n’est moins sûr, mais il a été appelé. Si l’Espagne mène 6-2 dans les face-à-face entre les deux pays, cette donnée va compliquer la tâche des Tricolores du 14 au 16 septembre au Stade Pierre-Mauroy de Lille. Les Espagnols n’ont plus atteint les demies depuis 2012 et le n°1 mondial pourra compter sur la présence de Pablo Carreño Busta (n°12), Roberto Bautista Agut (n°22), Marcel Granollers (n°107) et Feliciano Lopez (n°63). Le seul absent sera le futur retraité David Ferrer (pourtant vainqueur du cinquième match décisif en quarts contre l’Allemagne). Depuis 2013, Nadal n’a joué que quatre rencontres de Coupe Davis, effectuant son retour en quarts de finale cette année face à l’Allemagne. Feliciano Lopez a quant à lui été retenu pour jouer le double, aux côtés de Carreño Busta ou Granollers. En simple, Bautista Agut (beaucoup blessé cette saison) ou Carreño Busta devraient être alignés avec Nadal.

DmVj2bDU4AAJfOQSergi Bruguera, qui est à la tête de l’équipe ibère, a de son côté déclaré : « Pouvoir compter sur Rafa, pour n’importe quel capitaine ou pays, c’est un luxe et un rêve incroyable, et nous avons la chance de l’avoir avec nous et de pouvoir toujours compter sur lui pour jouer. Je ne pouvais pas être plus heureux quant au fait d’avoir Rafa. » Avant d’ajouter, à propos de la rencontre : « La France est le champion en titre, ils ont atteint trois finales ces quatre dernières années, ce sera un match très difficile. L’équipe qui joue à domicile a un léger avantage, vous choisissez la surface qui convient le mieux à tous vos joueurs et celle qui est la pire pour vos rivaux, et vous avez le public avec vous. Vous le remarquez quand vous jouez à la maison. »

Côté Français, une équipe inattendue et la crainte d’affronter Nadal

DmZN_C8XgAEUkVeEn ce qui concerne les Français, le capitaine Yannick Noah a également retenu cinq joueurs. Aux côtés de deux valeurs sûres en simple, Lucas Pouille (n°17) et Richard Gasquet (n°25), le capitaine a sélectionné Benoît Paire (n°56), qui jouera pour la première fois en Coupe Davis. Le joueur avait envoyé un message à son capitaine pour lui assurer sa motivation, souhaitant découvrir la compétition avant qu’elle ne change de format l’an prochain. Comme l’a expliqué Noah lui-même : « Il a dit qu’il était motivé, qu’il était intéresséIl a un profil intéressant par rapport aux adversaires. Il me tarde de travailler avec lui. » S’il n’a joué aucune finale cette saison, Paire estime que son classement « ne reflète pas (son) niveau de jeu », lui qui a battu Novak DjokovicMiami), Lucas PouilleMadrid) et Denis ShapovalovWimbledon). Le principal intéressé a par ailleurs déclaré  la presse : « Avant de partir en France, Yannick Noah m’a appelé. Je lui avais déjà parlé auparavant car je voulais qu’il sache à quel point je voulais jouer la Coupe Davis. J’ai été très touché par cette nouvelle. J’ai fait beaucoup d’appels par le passé pour rejoindre la France. Je suis vraiment excité de vivre cette expérience. C’est quelque chose d’inhabituel pour moi, surtout parce que ce sera une demi-finale contre l’Espagne devant le public français, devant mes amis. » Avant d’ajouter : « J’ai toujours aimé cet événement. J’ai regardé les victoires avec Yannick sur le banc, y compris en 1996. La défaite de Paul-Henri Mathieu au cinquième match décisif de la finale de 2002 m’a beaucoup marqué. Je suis très proche de Paul-Henri. La Coupe Davis est pleine de grands moments pour le tennis français. J’ai toujours rêvé de faire partie de l’équipe française. Ensuite, le plus important est d’apporter le plus de points possible. »

DmVi5ZwXoAALepZDeux piliers de cette équipe de France seront pourtant absent : Jo-Wilfried Tsonga, toujours convalescent et qui n’a plus rejoué depuis le 10 février, mais aussi Pierre-Hugues Herbert, blessé aux ischio-jambiers et arrêté quinze jours. Conséquence, Nicolas Mahut a été retenu pour le double, et il devrait jouer aux côtés de Julien Benneteau, qui avait annoncé prendre sa retraite après l’US Open. Le Bressan ressortira ainsi ses raquettes pour une dernière sortie, lui qui a déclaré : « Quand j’avais perdu à Flushing, j’avais envoyé un SMS à Noah pour savoir si je devais m’entraîner encore un peu, c’était sur le ton de la boutade. Et j’ai appris hier soir (lundi) à 23 heures que j’étais retenu. C’est la chance de disputer une demi-finale de Coupe Davis à la maison. C’est un truc de dingue. C’est incroyable, inattendu. J’avais toujours dit que ce qui pouvait me sortir de la retraite, ou prolonger ma carrière, c’était la Coupe Davis. Je ne croyais pas si bien dire… » Enfin, le n°3 français Adrian Mannarino, qui avait été appelé en urgence avant le duel face aux Pays-Bas à Albertville, a cette fois été retenu en tant que remplaçant.

DmQNQJtWwAAgXlyDe son côté, le capitaine Yannick Noah s’est exprimé sur cette sélection et sur la crise que connaît le tennis français, qui a eu peu de bons résultats en 2018 : « C’est un été difficile, c’est clair. Lucas (Pouille) a eu un milieu de saison difficile. Mais j’ai le sentiment qu’il est en train de remonter la pente. Son dernier match (face à Sousa) à l’US Open a été intéressant, même s’il a perdu. Pour Richard (Gasquet), tout dépend de son état physique. On a la possibilité de bien travailler pendant le stage. Il aime ça. Nous ne sommes pas favoris, mais on n’est pas dans le passé. Place à la folie d’un match de Coupe Davis. Nos joueurs sont très motivés. » Noah s’est aussi exprimé sur la présence a priori sur le court de Rafael Nadal en déclarant : « Ce qui m’inquiète plus, c’est le gaucher espagnol en face, avec son mental d’acier… Si Rafael Nadal perd rapidement aux États-Unis, il aura le temps de se préparer. » Avant d’ajouter : « Nous allons nous amuser, la majorité du public et des joueurs français ont soutenu l’événement tel qu’il est aujourd’hui, nous avons la chance de jouer dans l’une des plus grandes villes et c’est très excitant. On joue contre une équipe fantastique, on ne peut rien rêver mieux. » Enfin, Benoît Paire s’est aussi exprimé sur Nadal, disant : « Peu importe qui jouera en face, je suis heureux de faire partie de l’équipe de France. Si je suis sur le court, je vais faire de mon mieux pour essayer de gagner même contre Nadal. Quel que soit le nom de mon adversaire, j’y crois. »

En attendant le coup d’envoi de cette rencontre dans une semaine, il peut encore se passer pas mal de choses. Le n°1 mondial est encore en lice à l’US Open, et les joueurs ont une semaine de préparation devant eux. Nous verrons bien qui sera aligné le vendredi 14 septembre pour ouvrir les débats et ce qui est sûr, avec cette réforme de la Coupe Davis qui semble entérinée, c’est que l’atmosphère autour de cette rencontre entre deux grandes nations sera forcément spéciale.

Crédits photos : @MEL_Lille, @PabloCarreno43, @TennisWorlden, @benoitpaire, @FFTennis, @lequipe


À LIRE AUSSI :

Jo-Wilfried Tsonga jouera en Challenger, Garcia future n°4 mondiale, Schiavone à la retraite : les infos de ce vendredi

 

 

Juan Martin Del Potro pourrait-il refaire le coup de 2009 cette année à l’US Open ?

1 réflexion au sujet de “Rafael Nadal présent lors de la demi-finale de Coupe Davis, un élément qui inquiète Yannick Noah…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s