Analyses

Juan Martin Del Potro pourrait-il refaire le coup de 2009 cette année à l’US Open ?

Sans faire de bruit, Juan Martin Del Potro (n°3) avance dans cet US Open. On a beaucoup parlé de Roger Federer (éliminé la nuit dernière en huitièmes), de Rafael Nadal ou encore de Novak Djokovic (tous deux qualifiés pour les quarts de finale) depuis le début de la quinzaine, mais beaucoup moins de l’Argentin. Pourtant, il monte en puissance au fil des matchs et reste le seul joueur à n’avoir perdu aucun set depuis le début du tournoi. Ce mardi, il sera le grand favori de son quart de finale face à l’Américain John Isner (n°11). S’il s’en sort, Nadal devrait l’attendre en demies, pour ce qui serait un duel au sommet. Et si la tour de Tandil nous refaisait le coup d’éclat de 2009 pour remporter un deuxième titre en Grand Chelem ?

DmI3zmFXsAAXS8r.jpg


Un début de tournoi parfaitement maîtrisé

Le début de la quinzaine new-yorkaise a ressemblé à un long fleuve tranquille pour Juan Martin Del Potro (n°3). Il a facilement gagné ses quatre premières rencontres, à chaque fois en trois sets : Donald Young (6-0,6 -3, 6-4) au premier tour, Denis Kudla (6-3, 6-1, 7-6 (4)) au deuxième tour, Fernando Verdasco (7-5, 7-6 (6), 6-3) au troisième tour et Borna Coric (6-4, 6-3, 6-1) en huitièmes de finale. Personne n’a fait mieux et au total, il n’a passé que 8h43 sur les courts de Flushing Meadows. Comme il l’a déclaré en conférence de presse après sa victoire contre le Corate : « C‘est important pour le corps, les jambes, pour la condition physique. Mais à la fin, chaque match est une nouvelle bataille et vous devez être à 100% pour ce moment. Peu importe si je gagne en trois sets ou cinq sets, au prochain tour ce sera un nouveau match. » Si on compare avec le potentiel adversaire en demi-finales de l’Argentin, le n°1 mondial Rafael Nadal a déjà perdu deux sets depuis le début du tournoi et il ne semble pas au mieux physiquement. Il a eu un gros combat au troisième tour face au Russe Karen Khachanov (remporté en quatre sets 5-7, 7-5, 7-6 (7), 7-6 (3)) et il cumule 11h05 de jeu depuis le début du tournoi. Sans oublier la petite alerte au niveau de son genou droit pendant ce match. Ajoutez à cela que l’Espagnol devrait avoir un gros combat à mener ce mardi en quarts de finale face à Dominic Thiem (n°9) et on peut se dire que Del Potro semble plus frais physiquement.

DmJ7PcxXcAAvnn4 (1)

Après sa victoire sur Borna Coric, la tour de Tandil analysait : « Je pense que j’ai joué un tennis solide du début jusqu’à la fin. J’ai tenu tous mes jeux de service, ce qui est le plus important pour mon jeu. Je sentais bien mon coup droit aussi. » Avant d’ajouter, un peu plus tard : « Je joue sans douleur sur ce tournoi. » Cette phrase, glissée en pleine interview, n’est pas anodine. Pour l’Argentin, elle a une réelle signification. Cela veut dire qu’il peut exprimer sa puissance et son jeu à 100%. Sans toutes les blessures qu’il a eues aux poignets après sa victoire à New York en 2009, alors qu’il n’avait que 20 ans, qui sait s’il n’aurait pas pu gagner d’autres tournois du Grand Chelem ? Tête de série n°3, tapi dans l’ombre du trio Nadal-Djokovic-Federer, Juan Martin Del Potro fait son petit bonhomme de chemin et il ne serait pas étonnant de le voir ce dimanche en finale sur le Stadium Arthur Ashe.

Dl_oI2oXoAAeb9o

Tout les éléments se mettent en place chez l’Argentin pour le mener à la victoire

Tous les feux sont au vert aujourd’hui pour Juan Martin Del Potro. Le joueur lui-même estime qu’il a encore une marge de progression, comme il l’a exprimé en déclarant : « Ma confiance est à un niveau élevé mais je sais que je peux encore mieux jouer, j’espère le faire au prochain tour. » Le prochain tour, ce sera son match comptant pour les quarts de finale ce mardi face à l’Américain John Isner (n°11). L’Argentin a ensuite ajouté : « J’ai vraiment bien joué dans les moments importants (face à Coric). C‘est ce qui est bien quand on se sent en confiance, pouvoir maintenir une régularité tout au long du match et jouer un peu mieux sur les points clés, ça peut faire la différence. » Bien joué sur les points clés, ce sera certainement ce qui fera la différence contre Isner, qui est aussi en grande confiance après sa victoire en cinq sets en huitièmes face à Milos Raonic (n°24). Pourtant, Del Potro reste le favori de cette rencontre. En effet, il est le mieux classé des deux joueurs et surfe sur une vague de confiance sans précédent. De plus, l’Argentin mène 7-4 dans leurs face-à-face, même si cette année ils en sont à un partout avec une victoire pour Isner sur dur (celle de Del Potro s’était jouée sur terre battue).

DmPKe7EVsAAwEMS

Avec tous ces éléments, peut-on se mettre à rêver à un remake de 2009 pour Del Potro ? Tout semble possible quand on voit que Nadal montre quelques signes de faiblesse et que Djokovic n’est pas tout à fait souverain et peut parfois s’agacer. De plus, Federer a été éliminé la nuit dernière en huitièmes de finale… Souvenez-vous, en 2009, Del Potro avait battu Rafael Nadal (alors n°3 mondial) en demies avant d’aller jusqu’au bout. Il avait même pris le dessus sur Roger Federer (n°1 mondial à l’époque) en finale. Cette fois-ci, ce devrait être Djokovic mais peu importe, tous les éléments semblent être présents pour une nouvelle victoire de l’Argentin dans un Majeur. Rien n’est encore joué, bien sûr, mais une chose est certaine : si son physique le laisse tranquille jusqu’à la fin du tournoi, Juan Martin Del Potro peut rivaliser avec n’importe quel adversaire.

DmJcVOMU8AAOZX3.jpg

 

Crédits photos : @usopen, @josemorgado, @lequipe, @AuthorityBrand1, @LMBookmaker


À LIRE AUSSI :

De Schepper en demies en Challenger, Denolly et Vibert titrés en double en ITF, Houdet et Peifer préparent l’US Open : la semaine des Bleus

 

 

Le « scandale Lahyani » à l’US Open : aucune sanction pour l’arbitre

3 réflexions au sujet de “Juan Martin Del Potro pourrait-il refaire le coup de 2009 cette année à l’US Open ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s