Analyses

Le « scandale Lahyani » à l’US Open : aucune sanction pour l’arbitre

Rappelez-vous : jeudi soir, à l’US Open, un gros scandale éclatait lorsque l’arbitre Mohamed Lahyani, pourtant reconnu pour son professionnalisme et respecté par les joueurs, est descendu de sa chaise pour « conseiller » à Nick Kyrgios de s’investir dans un match qu’il était en train de lâcher complètement face à Pierre-Hugues Herbert. L’Australien allait ensuite se reprendre et l’emporter en quatre sets sur le Français. Après la rencontre, les réactions avaient fusé de toute part, et l’organisation du tournoi avait publié un communiqué pour expliquer que l’arbitre de chaise n’avait pas coaché le joueur aussie mais qu’il lui avait juste signalé qu’il pouvait faire appel au médecin s’il ne se sentait pas bien. De là, le Tricolore s’est sentie bafoué (à raison), et la sphère du tennis a réagi vivement aux actes de monsieur Lahyani, dont Roger Federer himself… Et vous savez quoi ? La suite des événements se sont déroulés ce vendredi : Mohamed Lahyani a été averti, mais il a pu continué à officier sur sa chaise lors d’un double sur le Court 13. Scandaleux ? Un peu, quand on imagine qu’au moindre travers, les joueurs sont vite sanctionnés. Alors, deux poids deux mesures entre les joueurs de tennis et les arbitres ? 


Aucune sanction pour l’arbitre : une décision juste ?

L’arbitre Mohamed Lahyani a été averti par l’USTA (la fédération américaine) suite à sa conduite auprès de l’Australien Nick Kyrgios (n°30) au deuxième tour de l’US Open ce jeudi. Et c’est tout. L’arbitre continuera à officier sur sa chaise, et cela a commencé ce vendredi sur le Court 13, quand on l’a vu arbitrer un match de double comptant pour le deuxième tour entre les Allemands Philipp Petzschner / Tim Puetz et les Néerlandais Robin Haase / Matwe Middelkoop. Pourtant, l’USTA a bien déclaré dans un communiqué que l’arbitre était « allé au-delà du protocole », mais il n’a reçu aucune réelle sanction, comme le demandait par ailleurs Pierre-Hugues Herbert (n°75) après avoir revu les images qui ont fait le tour du monde entier. La fédération américaine a par ailleurs déclaré : « Il a été demandé à Lahyani de respecter les protocoles établis dans tous les matches dans lesquels il va officier à l’avenir. Sa performance va continuer à être évaluée, comme celles de tous les arbitres de chaise tout au long de l’US Open. » On peut alors se demander si cette décision est juste ?

Si vous voulez notre avis, elle ne l’est certainement pas. On ne peut pas demander à un joueur de tennis d’être exemplaire, on ne peut pas sanctionner les joueurs dès qu’ils font un truc de travers et laisser passer ce genre de comportement. Clairement, Mohamed Lahyani a quelque part coaché Nick Kyrgios, même si l’Australien n’a rien demandé et même si on ne peut pas être sûr qu’il ne se serait pas bougé sans cette intervention. Oui mais voilà, un arbitre, dans n’importe quel sport, doit savoir rester impartial. Or, monsieur Lahyani, nous sommes désolés de vous l’annoncer, vous avez été tout sauf impartial jeudi à New York. L’erreur est humaine, on en convient, mais l’USTA ou les organisateurs de l’US Open auraient dû sanctionner l’arbitre de chaise pour que cela lui serve de leçon. Quant à Pierre-Hugues Herbert, il a dit ce qu’il avait à dire via son compte Twitter, mais il semble qu’il pourra encore attendre longtemps des sanctions ou même des excuses !

Des joueurs mécontents de l’attitude de Mohamed Lahyani

DlslL9PVAAA_azMNous ne sommes visiblement pas les seuls à penser qu’il y aurait dû y avoir une sanction à l’encontre de monsieur Lahyani. Après Roger Federer (n°2), qui s’était exprimé jeudi soir, le Néerlandais Robin Haase (n°49) a également donné son avis, allant jusqu’à utiliser le mot honte pour décrire ce qu’il pense de l’action douteuse de l’arbitre de chaise. En conférence de presse après sa défaite du deuxième tour face au Belge David Goffin (n°10), Haase avait déclaré : « Si ce que vous dites est vrai, c’est une honte. Ce n’est absolument pas son travail. Cela influence le match. Je pense qu’il est le meilleur arbitre, mais il devrait être puni pour cela. »

Dl2m_4pW4AAqt4qAncienne gloire du tennis américain et ancien n°1 mondial, Andy Roddick y est aussi allé à donner son avis. L’Américain a insisté pour dire que Mohamed Lahyani est un grand arbitre mais qu’il a fait là une erreur. Sur son compte Twitter, Roddick a notamment écrit : « Tout d’abord, Lahyani est un homme bien qui se soucie vraiment des gens. Je l’aime vraiment en tant qu’être humain… (mais) il a fait quelque chose qu’il n’aurait pas dû faire. C’est un comportement que nous ne devrions plus voir de ces jours. Malheureusement, c’était le mauvais moment / lieu pour cela. C’est égoïste, mais j’espère que les choses se calmeront pour lui. »

Et vous, quel est votre avis sur la question ? N’hésitez pas à nous dire en commentaire ce que vous pensez de l’attitude de l’arbitre lors de cette rencontre, et de nous dire si, selon vous, cela mériterait une sanction ? Au plaisir d’échanger avec vous !

Crédits photos : @thefield_in, @LetsG0Global, @AbbyFromPenn


SUR LE MÊME SUJET : 

Le « scandale Lahyani », ou quand l’arbitre vient en aide à Nick Kyrgios…

2 réflexions au sujet de “Le « scandale Lahyani » à l’US Open : aucune sanction pour l’arbitre”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s