Au cœur de l'action

Garcia, Pouille et Gasquet seuls rescapés français de l’hécatombe du 2ème tour à l’US Open

Après plusieurs bons espoirs placés dans les joueurs tricolores après le premier tour, nous avons vécu une véritable hécatombe lors de ce deuxième tour. Sur les douze Français engagés sur deux jours, seuls trois d’entre-eux ont rejoint le troisième tour : Caroline Garcia chez les dames, seule rescapée, ainsi que Lucas Pouille et Richard Gasquet chez les hommes. Que s’est-il passé ? Certains ont déçu ou se sont blessés (à l’image de Gaël Monfils) mais pour d’autres, comme Benoît Paire qui a perdu face à Roger Federer, la défaite semble logique. retour en texte et en images sur le deuxième tour des Français, avec par ailleurs la fin de carrière du méritant Julien Benneteau.


Mercredi 29 août : journée noire pour les Tricolores

Dlyi3SxXoAEOVKfCe mercredi, Ugo Humbert (n°139), issu des qualifications, aura été lé premier Tricolore battu au deuxième tour de l’US Open. Il a bien résisté au Suisse Stan Wawrinka (n°101), parvenant à lui prendre un set au passage, mais il a été dominé en quatre sets 7-6 (5), 4-6, 6-3, 7-5. Comme le Messin l’a déclaré en conférence de presse après le match : « Les deux premiers jeux, ce n’était pas facileC’était assez nouveau pour moi, il y avait du monde, Wawrinka… Après, j’ai essayé de me relâcher et puis quand j’ai vu que de temps en temps, j’arrivais à le mettre assez loin de la balle, ça m’a fait sourire. Après j’étais dedans, j’étais concentré sur le match et je n’ai pas fait attention au fait que c’était Wawrinka en face. J’ai passé les qualifs, c’était un objectif pour moi. Passer un tour, c’était aussi magnifique. Je pense que je peux faire mieux, c’est encourageant de voir où j’en suis et je vais travailler encore plus.“

DlyjfjwX4AAF4s6De son côté, Gilles Simon (n°40) s’est lui aussi incliné au deuxième tour. Une défaite logique si on regarde le classement, face au Canadien Milos Raonic (n°24), en trois sets 6-3, 6-4, 6-4. Forcément déçu, le Tricolore a déclaré après le match : « Je crois vraiment que ça se joue sur le retour dans ces matches-làQuand on joue un grand serveur, il faut réussir à être tranquille sur ses jeux de service, à lui faire sentir l’inverse, que finalement lui ne breakera pas, que chaque fois qu’il ne passe pas sa première, il est en danger et que c’est dur de gagner ses jeux de service, pour que le rapport de force s’inverse. » Raonic et Wawrinka se rencontreront ainsi au troisième tour ce vendredi.

DlzZljbW4AAO1yTDernier Français en lice ce mercredi au deuxième tour, Jérémy Chardy (n°46) a été sorti par un Kevin Anderson (n°5) très solide en trois sets 6-2, 6-4, 6-4. Gêné par un œil gauche enflé, voici ce que le Palois a déclaré : « C’était un peu compliqué, c’est arrivé hier soir. J’ai une infection dans mon œil. Ce matin quand je me suis réveillé, je ne voyais rien du tout. Au fil de la journée, c’était de mieux en mieux, mais ça me gêne vraiment beaucoup. Après Kevin a quand même fait un très bon match, c’est un très bon joueur. Il a très bien joué et très bien servi. »

Jeudi 30 août : seulement trois qualifiés pour le 3ème tour

Dl3skjuWsAAC0qqPour démarrer cette journée de jeudi, Caroline Garcia (n°6)  a souffert au deuxième tour de l’, contre une adversaire qui l’avait récemment battue à New Haven, mais elle s’est qualifiée au terme d’un gros combat (notamment l’avant-dernier jeu du troisième set) contre la Porto-ricaine Monica Puig (n°55) 6-2, 1-6, 6-4. La Tricolore, qui jouera Carla Suarez Navarro (n°24) au troisième tour, a déclaré après la rencontre : « Je m’attendais à un match très difficile, les coups sortent très vite de sa raquette et c’est difficile de réagir parfois. J’avais le contrôle des échanges. Le deuxième set, ça a été l’inverse, elle avait le contrôle, c’est moi qui prenais la marée. Dans le troisième set, j’ai vraiment essayé de me remobiliser, d’être un peu plus active dans les échanges. Ça a été une bataille, et quand tu la mènes tu as envie de la gagner. » Concernant ce neuvième jeu du troisième set, qui a duré près de 20 minutes, la Lyonnaise a ajouté : « Il avait beaucoup d’importance, ça aurait évidemment été difficile de revenir dans le match si je le perdais. Le fait de le gagner, ça lui a mis un petit coup sur la tête, elle a eu plusieurs balles de break, elle a sauvé quelques balles de jeu pour moi. »

Dl3wiSEXgAAuThpDe son côté, Pierre-Hugues Herbert (n°75), qui avait pourtant bien commencé avant « l’affaire Lahyani« , s’est finalement incliné en quatre sets 4-6, 7-6 (6), 6-3, 6-0 contre l’Australien Nick Kyrgios (n°30). Comme nous l’avons déjà relayé ce jeudi soir, le Français n’était pas satisfait par la tournure des événements, comme il l’a déclaré en conférence de presse : « Un arbitre n’a pas à faire ça. Ce qui est pénible c’est qu’on ne saura jamais si Kyrgios aurait eu cette réaction sans l’intervention de l’arbitre. Il y aura toujours un doute. »

Son partenaire de double, Nicolas Mahut (n°131), lucky loser, a lui aussi été éliminé au deuxième tour par l’Allemand Alexander Zverev (n°4) en trois sets 6-4, 6-4, 6-2. Le Français n’a rien pu faire contre celui qui atteint pour la première fois le troisième tour à New York.

Dl4HeOyXcAEsxQZOpposé à Roger Federer (n°2), Benoît Paire (n°56) a dû se résoudre à baisser les bras face à la force tranquille du Suisse qui s’est imposé en trois sets 7-5, 6-4, 6-4 et affrontera Nick Kyrgios (n°30)  au prochain tour. Pourtant, le Tricolore ne se sentait pas si loin du maestro, comme il l’a déclaré après le match : « Ça s’est terminé en trois sets, mais j’ai eu beaucoup d’occasions. C’est plus loin sur le score qu’à Halle, mais sur le match, je ne suis vraiment pas loin. Je fais deux, trois erreurs bêtes. Je sens que j’ai les possibilités de l’embêter. Ça ne s’est pas joué à grand-chose. (…) Je sors du match avec des regrets. C’est Roger, tout ce qu’il fait, c’est très fort, mais là, sur le match, j’avais vraiment la possibilité de faire mieux. C’est dommage de ne pas avoir remporté au moins un set ou deux. Je pouvais le faire, avec un peu plus de sérieux sur un ou deux points. Ce que je ressens, c’est que je peux faire beaucoup mieux. Après, bravo à lui, c’est Federer, et je suis maintenant son supporter numéro 1 parce que je l’apprécie beaucoup. »

Dl4kYxqXsAEQhrNEn ce qui concerne Lucas Pouille (n°17), il a perdu un set ce jeudi soir au deuxième tour de l’, ce qui ne l’a pas empêché de passer contre le Chypriote Marcos Baghdatis (n°93) en quatre sets 6-7 (4), 6-4, 6-4, 6-3. Après le match, le Nordiste a déclaré en conférence de presse avoir fait « Une bonne victoire contre Marcos que j’ai trouvé plutôt bon, qui est agressif en coup droit, qui sert bien, qui a un jeu compliqué sur cette surface avec des frappes très à plat. Je suis content d’être revenu après la perte du premier set et d’avoir gardé la bonne attitude, c’est très positif. C’était mieux. Je suis fier de la manière dont je me suis battu. Mon niveau monte petit à petit, c’était mieux que le premier jour. Ça fait du bien. » Avant d’ajouter : « Comme je l’avais dit avant le tournoi, je n’arrivais pas avec beaucoup de confiance, même pas du tout. J’ai bien abordé le premier tour, j’ai bien abordé le deuxième avec une très bonne attitude à chaque fois. C’est ce qui m’avait permis de m’en sortir en 2016 où je n’avais pas bien commencé du tout. Je ne jouais vraiment, vraiment pas bien au début. Au premier tour, je gagne en quatre sets contre Kukushkin qui avait la jambe plâtrée. Un match vraiment nul ! Au deuxième tour, j’étais mené deux sets zéro et un break, je m’en sors à l’arrache. Et après le niveau de jeu était vraiment bon contre Bautista et Rafa. C’est la preuve que quand on a un peu de confiance et qu’on gagne des matches, tout de suite ça va mieux. Le niveau de jeu ne disparaît pas, c’est beaucoup dans la tête. »

Dl6QVcZW4AE6D64Touchée à la jambe droite, Kristina Mladenovic (n°53)  s’est en revanche inclinée ce jeudi soir au deuxième tour face à l’Espagnole Carla Suarez Navarro (n°24) en trois sets 6-1, 4-6, 6-4. Elle manque ainsi une rencontre face à Caroline Garcia (n°6). En conférence de presse, la Française s’est expliquée sur cette petite blessure qui l’a visiblement gênée durant le match, déclarant : « J’avais clairement une petite gêne (à la cuisse droite) qui s’est déclenchée hier (mercredi), qui ne m’a pas empêchée de jouer mais m’a embêtée. Ça allait mieux au fur et à mesure parce que j’ai pris un médicament sur le court. A ce niveau-là, il y a eu vraiment un set de retard (le premier set, perdu 6-1), c’est dur. Si on fait les calculs un peu à la fin, ça fait un très bon match sur le deuxième et le troisième set. Depuis hier, j’ai vu les kinés qui disent que ce n’est rien de grave. On va faire attention. »

Dl6ROTCX0AAYzfDGaël Monfils (n°39) s’est lui aussi blessé, au poignet droit, durant sa rencontre face au Japonais Kei Nishikori (n°19). Il a essayé mais il n’a pas pu aller au bout et a abandonné au deuxième set, à 6-2, 5-4 pour son adversaire. Le Parisien s’est ensuite expliqué sur les circonstances de sa blessure en déclarant : « J’étais à la volée, Kei joue sur moi et je ne m’y attendais pas forcément parce que c’était un point quasiment perduJ’étais assez relâché, la balle est venue rapidement sur moi, je me suis dégagée, j’ai essayé de toucher la balle mais j’ai dû faire un faux mouvement sur la volée et j’ai une grosse douleur, une sorte de décharge à l’impact. Derrière, j’ai essayé de faire une première balle mais j’ai senti que c’était peut-être plus qu’un coup. (…) J’étais bien dans mon match, beaucoup mieux par rapport au début où c’était compliquéTactiquement je ne faisais pas les bons choix et Kei jouait bien. Puis j’ai réussi à être plus agressif, à jouer beaucoup mieux. Là je suis très énervé, mais ça fait partie de la vie. Ça fait déjà pas mal d’années… Ce sont les aléas du sport. Encore une fois, je vais repartir faire des examens et simplement m’accrocher et essayer de me sortir de cette spirale négative qui traîne depuis pas mal de temps. »

Dl6RO-WX4AAa3PzEnfin, tard dans la nuit new-yorkaise, Richard Gasquet (n°25) est passé contre le Serbe Laslo Djere (n°89) en trois sets 6-3, 7-6 (5), 6-3. Après le match, le Sudiste a déclaré : « C’était un miracle un peu ce deuxième set mais ça fait du bien d’avoir un peu de réussite, de mener deux sets à zéro, plutôt que de repartir à un set partout dans des conditions difficiles avec l’humidité. » Il se donne ainsi le droit de jouer le Serbe Novak Djokovic (n°6) au troisième tour : « Il ne faut surtout pas le laisser devant, réussir le premier set peut changer la partie », a-t-il prévenu.

Clap de fin pour Julien Benneteau

Dl4VY8pXoAIWCz8La carrière de Julien Benneteau (n°60) a pris fin ce jeudi sur les courts de l’ en cinq sets 6-2, 4-6, 6-1, 3-6, 6-3 face à l’Allemand Jan-Lennard Struff (n°58), pour ce qui était donc le dernier match d’une carrière longue de 17 ans. Après la rencontre, le Bressan a d’ailleurs déclaré : « Il y a beaucoup de sentiments mais est-ce que je m’en rends compte vraiment ? Je ne pense pas. C’est frais même si je savais que c’était le dernier. D’ici quelques jours, je vais réaliser qu’une partie de ma vie s’est terminée ce soir. C’est assez bizarre parce que je pensais qu’il y aurait un peu plus «d’émotions» ou de choses dans ma tête. C’est beaucoup d’années… j’ai 36 ans, ça fait 27 ou 28 ans que ma vie et celles de mes proches sont réglées en fonction du tennis. Ce que je mange, ce que je bois, quand je me couche ou je me lève, quand on part en vacances ou pas, si je loupe Noël… Toutes ces choses du quotidien ont été rythmées par le tennis. »

Voici par ailleurs quelques chiffres concernant l’ensemble de la carrière de Benneteau

Hot Shot : le tweeter lob de Lucas Pouille !

Crédits photos : @FFTennis, @usopen


SUR LE MÊME SUJET :

Le « scandale Lahyani », ou quand l’arbitre vient en aide à Nick Kyrgios…

 

 

Wawrinka renaît, Halep out, clap de fin pour Ferrer, ça palpite pour Auger-Aliassime : un lundi à l’US Open

 

1 réflexion au sujet de “Garcia, Pouille et Gasquet seuls rescapés français de l’hécatombe du 2ème tour à l’US Open”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s