Analyses

La victoire de Rafael Nadal sur Juan Martin Del Potro à Wimbledon : le plus beau match de l’année ?

De l’avis de beaucoup d’observateurs du tennis, la rencontre qui a eu lieu ce mercredi sur le Centre Court du All England Club entre le n°12 mondial Rafael Nadal et le n°4 mondial Juan Martin Del Potro est la plus belle de l’année, voire de l’histoire de Wimbledon depuis la mythique finale Nadal / Federer de 2008. Enpresque cinq heures de jeu, les deux hommes nous ont montré toute l’étendue de leur talent et surtout, ils ont donné vie à un blockbuster comme on en voit rarement dans le tennis. Tous les ingrédients étaient réunis pour en faire un grand match : un grand nombre de points gagnants, peu de fautes directes et deux joueurs qui ne lâchent rien et n’hésitent pas à plonger pour rattraper les balles. Le public en a eu pour son argent, les téléspectateurs aussi. Pour vous, « Jeu, Set Et Match » revient sur cette rencontre de haut vol en la décryptant et en essayant de vous expliquer en quoi c’était un de ces grands matchs comme on les aime.

36955772_461096147696674_7071784642092728320_n


4h48 de jeu : élément nécessaire pour créer un blockbuster

Impossible de ne pas faire le parallèle entre ce quart de finale disputé mercredi sur le Centre Court et une certaine finale en 2008, remportée ici même par Rafael Nadal. Il y a tout juste dix ans, l’Espagnol l’emportait contre Roger Federer pour soulever son premier trophée au All England Club, après 4h48 d’un combat en cinq sets gagné dans l’obscurité naissante 6-4, 6-4, 6-7 (5), 6-7 (8), 9-7. L’an dernier, en 2017, le n°1 mondial perdait également en 4h48 contre le Luxembourgeois Gilles Muller, en huitièmes de finale, en cinq sets 6-3, 6-4, 3-6, 4-6, 15-13 ! Cette fois-ci, les choses ont tourné en sa faveur mais le temps reste le même : 4h48 de jeu, au bout desquelles Nadal l’a emporté face à Juan Martin Del Potro 7-5, 6-7 (7), 4-6, 6-4, 6-4. Au bout de l’effort, ils nous ont livré une partition incroyable, dont voici le résumé officiel de la chaîne YouTube du tournoi…

Pourquoi la durée de jeu est-elle un élément si important ? Tout simplement parce que la fatigue entre en compte à un moment donné, et que passé les quatre heures de jeu, les deux joueurs ont semblé se mettre en mode « pilote automatique ». Mais même si physiquement ils ont dû sentir une baisse de régime, ils n’en ont rien montré et ont continué à se battre sur tous les points, faisant très peu de fautes et lâchant des coups gagnants comme rarement on en voit. Nadal a par exemple fait de superbes amorties et même si Del Potro a fait des fautes grossières en coup droit, il a aussi été capable de frapper un bon nombre de points gagnants.

37025604_460765284396427_2468728673251885056_n

Un cinquième set à couper le souffle

Le match avait déjà été beau et intense avant le cinquième set. Del Potro avait même mené deux sets à un et il aurait pu l’emporter en quatre manches. Seulement voilà, face à lui se dressait le taureau de Manacor, l’homme aux onze titres à Roland-Garros, aux dix-sept tournois du Grand Chelem (contre un pour la tour de Tandil), qui ne lâche jamais rien quand son physique le lui permet. Il est donc revenu à deux manches partout, et puis… Le cinquième set a fait entrer ce match dans une autre dimension. Un premier break est arrivé pour l’Espagnol à deux jeux partout, mais il a eu toutes les peines du monde à le conserver. Arrivés à 4-3 pour Nadal, les deux joueurs ont joué un jeu mythique : trois balles de débreak sauvées par le Majorquin et six égalités au total, un suspense de folie. Mais Del Potro manquait l’occasion de revenir à hauteur de son adversaire et il laissait filer le match, à l’image de ce dernier point où il a glissé et fini le ventre à terre.

36939226_460765164396439_8457967598661795840_n

Les joueurs eux-mêmes ont le sentiment d’avoir été les acteurs d’un match qui restera dans les mémoires. Comme l’a déclaré Rafael Nadal en conférence de presse d’après-match : « Dans le dernier set, il a été énorme, ça a été très difficile de le stopper. Je suis heureux d’avoir survécu à tous ces points importants qu’il ne fallait pas perdre. » Forcément plus négatif, Juan Martin Del Potro tentait de relativiser en pensant au spectacle offert au public londonien : « On a offert au public beaucoup de beaux points. Le match s’est joué sur vraiment très peu de points. Et Nadal les a mieux joués. J’ai eu mes chances de breaker au cinquième set, mais j’ai raté quelques coups droits. En ce moment je me sens triste, presque cinq heures d’une grosse bataille face au n°1 mondial. Mais il a mérité de gagner. Avec lui, il faut tout le temps faire des coups gagnants. J’ai essayé de le faire. »

Deux grands joueurs avec un cœur en or

Enfin, il faut mettre en avant le coeur à l’ouvrage mis par les deux joueurs. Que ce soit l’Espagnol ou l’Argentin, ils n’ont rien lâché et ont joué à 100% (voire plus) pendant les 4h48 de match ! Ils ont été agressifs, en témoignent les 77 coups gagnants de Del Potro (contre 67 pour Nadal), qui a tenté de frapper très fort des deux côtés pour gêner l’Espagnol. Dos au mur après la perte du troisième set, Nadal a quant à lui sorti la tête de l’eau et il est parvenu à repartir de l’avant pour neutraliser son adversaire. L’Argentin a largement pris le dessus au service, avec 33 aces et 77% de points gagnés derrière sa première balle. Mais le Majorquin a fait moins de fautes directes (34 contre 52 pour Del Potro) et surtout, il est venu chercher le match au filet, montant 47 fois pour un taux de réussite de 77%. Dans ce domaine, Del Potro a seulement affiché un taux de réussite de 50% sur ses 28 montées au filet, lui qui avait dit avant la rencontre qu’il devrait prendre le filet d’assaut pour priver son adversaire de temps. Ce qui prouve bien que Nadal a su faire reculer son adversaire et le tenir loin de sa ligne de fond pour l’empêcher de monter à la volée.

37004076_460765104396445_6964409574929465344_n

Mais le plus beau, ce sont certainement les images du cinquième set, encore une fois. On a pu voir Del Potro plonger sur plusieurs balles, notamment au filet. Quand on sait à quel point ses poignets sont fragiles, on ne peut qu’admirer sa combativité. Il a d’ailleurs parfois été payé de ses efforts en réalisant de magnifiques volées gagnantes. De l’autre côté du filet, Nadal n’a pas hésité à se mettre en danger et à finir dans le public pour rattraper une balle en défense en fond de court. À aucun moment, on a senti l’intensité de cette rencontre baisser, et à aucun moment on s’est dit que l’un des deux joueurs allait craquer physiquement.

Au final, la dernière image restera la plus belle, celle qui montre définitivement que le plus beau match de l’année avait eu lieu sur ce Centre Court plein à craquer malgré la demi-finale de Coupe du Monde de football jouée par l’Angleterre. Sur un ultime assaut de Nadal, Del Potro glissait en fond de court, là où il ne reste que de la terre. « Game, set and match, Nadal ! » annonçait l’arbitre, et après avoir levé les bras vers son clan, l’Espagnol ne tardait pas à passer par-dessus le filet pour aider Del Potro à se relever et y aller d’une accolade comme on en voit rarement. Elle transpirait le respect qu’il peut y avoir entre deux grands noms du tennis et tout le mal que l’on peut souhaiter à l’Argentin, c’est de continuer à jouer les premiers rôles comme il l’a fait à Indian Wells en battant Roger Federer en finale ou comme il l’a fait ce mercredi à Wimbledon, même s’il n’en est pas sorti vainqueur. Quant à l’Espagnol, il devra bien récupérer avant une demi-finale qui ne sera pas de tout repos face au revenant Novak Djokovic (n°21).

Crédit photos et vidéos : @Wimbledon

 

À LIRE AUSSI :

Mannarino, Monfils et Simon à Wimbledon, Ugo Humbert titré en ITF : une semaine en bleu

 

 

Manic Monday à Wimbledon : Federer et Nadal passent, Simon devra revenir, Kerber et Williams en quarts

2 réflexions au sujet de “La victoire de Rafael Nadal sur Juan Martin Del Potro à Wimbledon : le plus beau match de l’année ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s