Infos

Roger Federer change de sponsor, Gaël Monfils sans entraîneur, le retour avorté de Marion Bartoli et la suspension de Sara Errani : les infos de la semaine

Cette semaine, l’actualité du tennis a été riche. Si vous avez dormi sept jours d’affilée (ce qui serait un record) ou vivez au fin fond d’une grotte, nous faisons le point pour vous sur l’essentiel à connaître. Vous n’avez pas pu passer à côté de la révélation du changement de sponsor de Roger Federer, qui n’est plus en contrat avec Nike. Par ailleurs, le n°1 mondial Rafael Nadal a déclaré forfait au Queen’s pour se reposer après sa victoire à Roland-Garros, alors que Hyeon Chung et Andrey Rublev sont encore forcés de rester sur la touche. Côté Français, Gaël Monfils se retrouve sans entraîneur après le choix de Mikael Tillström d’arrêter leur collaboration, et Marion Bartoli a renoncé à son retour à la compétition. Et ce n’est pas tout, pour tout savoir, c’est ici que cela se passe et pas ailleurs !


Nadal déclare forfait pour le Queen’s, Djokovic reçoit une wild card

DfWhOkRVAAEU_imC’est malheureusement une habitude, mais quand le n°1 mondial Rafael Nadal remporte le tournoi de Roland-Garros, il renonce à se rendre au Queen’s deux semaines plus tard. Ce mercredi, l’Espagnol a donc annoncé qu’il se retirait du tournoi londonien, pour la troisième année consécutive, déclarant : « C’est un tournoi fantastique. J’ai de très bons souvenirs de mon titre en 2008 et je voulais revenir cette année. Mais ma saison sur terre battue a été très longue. » Le Majorquin a donc décidé de se ménager, à raison, avant d’aller jouer à Wimbledon. Notons aussi le forfait de l’Argentin Diego Schwartzman (n°11), quart de finaliste Porte d’Auteuil, qui a lui aussi préféré se reposer avant le Grand Chelem londonien suite à son beau parcours sur terre battue à Paris. Enfin, Novak Djokovic (n°21) a reçu une invitation pour aller jouer au Queen’s, qu’il compte bien honorer. Il avait émis l’idée de ne pas jouer sur gazon suite à sa défaite en quarts de finale à Roland-Garros, mais il a vite changé d’avis. Il a expliqué être finalement très excité à l’idée de défendre ces chances là-bas et aussi pour la saison sur herbe qui est selon lui la plus rare des surfaces.

Chung et Rublev toujours sur la touche, Sharapova forfait à Birmingham

Der4pZeWkAEtfp6Les choses semblent ne pas s’arranger pour le Sud-Coréen Hyeon Chung (n°20), qui avait pourtant bien démarré l’année avec une demi-finale à l’Australian Open, suivie d’un quart de finale à Indian Wells. Depuis, il est sur la touche à cause d’une blessure à un pied, qui a demandé une petite intervention chirurgicale il y a peu. Le Sud-Coréen ne reprendra pas tout de suite le chemin de la compétition, puisqu’il a d’ores et déjà déclaré forfait pour le tournoi de Halle qui se jouera la semaine prochaine, et devrait manquer Wimbledon (après avoir déjà été absent à Roland-Garros). Dans la case forfait pour le tournoi de Halle, il faut aussi mettre Andrey Rublev (n°31), qui n’a plus rejoué depuis le tournoi de Monte-Carlo au mois d’avril. Le Russe a lui aussi manqué le Grand Chelem parisien à cause d’une blessure au dos et ne semble pas prêt pour revenir cette semaine. Nous ne savons pas encore s’il disputera le tournoi de Wimbledon. Chez les dames, c’est le tournoi de Birmingham, qui se disputera également la semaine prochaine, a enregistré un forfait de marque : celui de Maria Sharapova (n°23). Pour la deuxième année consécutive, la Russe ne disputera donc pas ce tournoi, préférant se reposer après son parcours Porte d’Auteuil en vue d’être compétitive pour Wimbledon. Comme elle l’a déclaré à la presse : « J’ai de bons souvenirs de Birmingham et je suis déçue de ne pas pouvoir jouer cette année. Je dois prendre soin de mon corps et m’assurer de rester en bonne santé, et parfois cela signifie que vous devez prendre des décisions difficiles comme celle-ci. Je souhaite à tout le monde un excellent tournoi. »

Gaël Monfils et Mikael Tillström, c’est fini ; Steve Darcis se mue en entraîneur

DfubcfMW0AATvqZVendredi, dans un communiqué de presse transmis sur ses réseaux sociaux, Gaël Monfils (n°43) a annoncé la fin de sa collaboration avec l’entraîneur suédois Mikael Tillström. Ils avaient commencé à travailler ensemble au mois d’octobre 2015, et c’est en 2016 que Monfils a réalisé sa meilleure saison avec lui. En effet, il avait remporté le tournoi ATP 500 de Washington et atteint la finale du Masters 1000 de Monte-Carlo ainsi que les demi-finales à l’US Open. Il avait également atteint son meilleur classement, une 6ème place  au classement ATP. Mikael Tillström a évoqué le fait de vouloir passer plus de temps auprès de sa famille. De plus, il est devenu chef des sports de la Good To Great Tennis Academy à Stockholm, ce qui va l’empêcher de voyager. Tillström s’est par ailleurs exprimé sur sa collaboration avec le Français, déclarant : « J’ai vraiment apprécié le temps passé avec Gaël qui est un joueur incroyable, mais avant tout une grande personne. Nous resterons des amis proches et je lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière. » De son côté, le Parisien a déclaré : « Je suis désolé de voir Mikael partir, mais je voudrais le remercier pour son travail et son dévouement. Nous avons accompli de grandes choses ensemble. Pour le moment, je vais prendre du temps pour réfléchir sur ma situation et consulter mon équipe concernant les prochaines étapes. » Monfils jouera donc à Wimbledon sans entraîneur dans son box. Autre information concernant le coaching, le joueur belge Steve Darcis (n°241), toujours sur la touche à cause d’une blessure au coude, est apparu cette semaine à Nottingham comme coach de sa compatriote Yanina Wickmayer (n°94). Darcis n’a pas joué un seul match cette année et a même annoncé ne pas effectuer son retour à la compétition avant 2019, ce qui lui laisse du temps pour s’occuper de sa compatriote. Cette collaboration n’a malheureusement pas débuté de la meilleure des manières, puisque Wickmayer a été battue dès le premier tour par la jeune britannique Katie Boulder (6-4, 6-4).

Roger Federer et Nike, c’est fini ? 

DfvbY18WkAALWwTC’est la nouvelle qui a fait beaucoup parler cette semaine, notamment sur les réseaux sociaux. Roger Federer (n°2) ne serait plus en contrat avec Nike. Équipé par cette marque depuis plus de vingt ans, le Suisse aurait opté pour Uniqlo (qui a déjà équipé Novak Djokovic et équipe encore Kei Nishikori). Cette  information aurait été dévoilée par Vincenzo Martucci, un journaliste italien de Sports Senators. Federer aurait ainsi signé un contrat de 30 millions de dollars par an (300 millions de dollars sur 10 ans) avec la marque japonaise. En conférence de presse lors du tournoi de Stuttgart, où il a effectué son retour, le n°2 mondial a répondu aux rumeurs : « Ce sont des rumeurs… Je n’ai pas de contrat avec Nike depuis mars, nous parlons, nous verrons ce qui se passe, je vous le ferai savoir. » Fait important à connaître, c’est que la marque RF n’appartient pas à Roger Federer. Selon Sportbuzzbusiness, Nike, à qui RF appartient, pourrait bloquer la marque du n°2 mondial. De plus, la marque Uniqlo ne fait pas de chaussures, voilà pourquoi Federer pourrait opté pour un contrat avec la marque Adidas. Autre information concernant le Suisse, qui a accordé une interview au quotidien Blick, c’est qu’il n’exclut pas de revenir à Roland-Garros. Tout les espoirs sont donc permis ! Comme il l’a déclaré : « C’est le plan, mais il n’y a aucune garantie quand vous vieillissez. Surtout avec la saison sur terre battue. C’est ouvert, c’est toujours sur la table. » Mais Roger Federer sait que s’il veut venir jouer Porte d’Auteuil, il devra changer sa programmation : « Si je jouais à nouveau sur terre battue, je devrais faire plus que seulement jouer à Roland-Garros. Si je veux gagner là-bas, ou au moins avoir une petite chance de victoire, je devrais jouer deux, trois tournois avant. (…) En principe, la préparation aurait lieu en décembre. » Souvent critiqué pour ses choix de ne pas jouer sur terre battue, l’homme aux 20 victoires en Grand Chelem a répondu aux critiques : « Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que je devrais absolument jouer sur terre battue. J’ai des ambitions plus élevées, je veux que les gens voient le meilleur Roger Federer jouer sur terre battue aussi. Je vais bien, mais j’ai besoin de préparation pour pouvoir suivre tout le monde. Les gens oublient parfois que ce n’est pas si simple. J’ai aussi quatre enfants avec qui je veux passer du temps ! Donc, je ne peux pas réaliser tous mes rêves. Désolé, je suis sur le circuit depuis près de vingt ans, j’ai joué pendant 17 ans de janvier à novembre ! Pas comme Hewitt ou Roddick, qui manquaient parfois une partie de la saison parce que le voyage était trop long… Je comprends la frustration de certains directeurs de tournoi (…) Mais je pense aussi qu’ils pourraient me protéger et dire: Roger est libre de décider ! Parfois, la critique va un peu trop loin. »

Marion Bartoli, un retour avorté

DflPm7SXkAAh2bhElle voulait tenter un retour à la compétition qui semblait dès le départ très difficile. Ce mercredi, la Française Marion Bartoli a annoncé sur son compte Twitter qu’elle mettait fin à sa tentative de revenir sur le circuit féminin. Comme elle l’a écrit dans une publication : « À mon grand désarroi je dois malheureusement arrêter ma tentative de come-backEn effet l’augmentation nécessaire des doses d’entraînements pour tenter de retrouver mon meilleur niveau entraînent des douleurs à nouveau à mon épaule droite. » Au départ, la Française devait revenir au mois de mars, mais elle avait repoussé son retour une première fois sans donner de date précise. Désormais, Bartoli va se tourner vers l’avenir, et pourquoi pas vers une carrière de coach. Elle a d’ailleurs ajouté : « Je vais maintenant prendre le temps de la réflexion pour étudier les différents projets professionnels qui s’offrent à moi. Néanmoins j’ai un profond désir de transmettre ce que le haut niveau m’a appris, et je désire donc m’investir dans l’entraînement d’un ou d’une joueuse pour l’aider à exploiter au maximum son potentiel. » À défaut de revenir au plus haut niveau, la Tricolore participera au Tournoi des Légendes lors du prochain Wimbledon.

Sara Errani suspendue pour 10 mois par le TAS

DfbCWPgX4AAwKTzSouvenez-vous, Sara Errani (n°72) avait été suspendue deux mois pour un contrôle antidopage positif au letrozole – une substance prohibée assimilée à la famille hormones et modulateurs métaboliques – le 16 février 2017. Malheureusement, la joueuse italienne a vu sa peine augmentée à dix mois après son appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) ! Le TAS a confirmé l’appel de l’agence antidopage italienne (Nado) qui avait demandé une suspension comprise entre deux et vingt-quatre mois. « Le panel du TAS a confirmé l’appel de Nado Italia et a imposé une période d’inéligibilité de dix mois, avec effet immédiat », explique le TAS dans un communiqué. « La période d’inadmissibilité de deux mois du 3 août 2017 au 2 octobre 2017 sera prise en compte sur la période totale de dix mois. » De plus, les résultats obtenus par l’Italienne entre le 16 février 2017 et le 7 juin 2017 demeurent invalidés, à savoir notamment un quart de finale à Bogota et une demi-finale à Rabat.

Stan Wawrinka n’ira ni à Bastad ni à Gstaad, Novak Djokovic ira à Hambourg

DfkqZCoWkAAxck1Stan Wawrinka (n°263) devait aller jouer sur terre battue au mois de juillet, tout d’abord à Bastad en Suède (du 16 au 22 juillet), puis à domicile à Gstaad (du 23 au 29 juillet). Il a annoncé son forfait ce mercredi, déclarant qu’il préférait se ménager. Blessé au genou et opéré la saison dernière, il a beaucoup de mal à revenir depuis. Il vient de chuter au classement après avoir perdu les points de sa finale à Roland-Garros en 2017, et devrait disputer le tournoi du Queen’s et Wimbledon dans les semaines à venir. Il n’a joué que onze matchs depuis le début de l’année, perdant dès le premier tour Porte d’Auteuil.

De3_uU8X0AAX_prPar ailleurs, Novak Djokovic (n°21) pourrait ajouter un tournoi à son calendrier cet été, sur terre battue : le tournoi ATP 500 de Hambourg, qui se jouera du 23 au 30 juillet. Directeur du tournoi, Michael Stich a déclaré : « J’ai rejoint la direction du tournoi en 2009. Nous n’avons jamais eu une liste d’engagés aussi forte. Au-delà de Dominic Thiem, le meilleur joueur sur terre battue après Rafael Nadal, il y aura aussi Diego Schwartzman, Pablo Carreño Busta et Lucas Pouille. » Mais le directeur du tournoi veut aller plus loin avec d’autres stars du tennis, voilà pourquoi il est prêt à donner une invitation au Serbe. « Mon désir a toujours été d’avoir Novak Djokovic. Je suis en contact avec sa direction. Nous devrons attendre« , a-t-il finalement révélé. Chez les dames, c’est le tournoi de San Jose, Premier Event qui se déroulera du 30 juillet au 5 août prochain sur dur en préparation à l’US Open, qui a continué d’annoncer la venue de têtes d’affiche. En effet, après Maria Sharapova (n°23), Serena Williams (n°183), Madison Keys (n°10) et Coco Vandeweghe (n°16), c’est la Biélorusse Victoria Azarenka (n°86) qui devrait disputer ce tournoi. Elle a déjà remporté ce tournoi en 2010, quand il se jouait encore à Stanford. Ce sera d’ailleurs la première année que le tournoi se jouera à San Jose.

La finale de la Fed Cup sur dur

La finale de Fed Cup, qui opposera la République Tchèque aux États-Unis, se jouera les 10 et 11 novembre dans l’O2 Arena de Prague, sur dur intérieur. C’est ce qui a été annoncé cette semaine, le capitaine tchèque Petr Pala déclarant : « Quand il a fallu choisir la surface, le choix a été facile. J’ai consulté les joueuses et on a tranché en faveur d’une surface éprouvée. » Les Tchèques s’y sont d’ailleurs imposées à trois reprises, elles qui ont gagné cinq des sept dernières éditions de la Fed Cup. Mais les tenantes du titre sont bien les Américaines, qui ne seront pas facile à battre. Cela annonce une belle finale !

Carnet Blanc : le mariage de Sam Querrey

sam-querrey-got-married-last-weekendAlors que le monde du tennis avait encore les yeux rivés sur Roland-Garros, le joueur américain Sam Querrey (n°13) s’est marié le 9 juin aux États-Unis avec sa fiancée Abby Dixon. « Une journée plutôt cool », a écrit le joueur sur son compte Instagram. Ce mariage était prévu de longue date et Querrey avait même prévu de le repousser s’il atteignait la finale en double messieurs aux côtés de Mike Bryan. Mais ils ont été éliminés au premier tour et les deux tourtereaux ont pu s’unir à la date convenue ! Nous leur souhaitons le meilleur pour la suite et espérons revoir vite Sam Querrey sur les courts, lui qui défendra cette année une demi-finale à Wimbledon.

Crédits photos : @rolandgarros, @TennisContact, @AllSport4you, @MercedesCup, @LCI, @BBCSports, @SamQuerrey

 

À LIRE AUSSI :

ATP – Classement Next Gen : Zverev, Shapovalov et Tsitsipas en tête, Muñar et Hurkacz entrent dans le Top 10

 

Rencontre avec… Julie Gervais

 

Roland-Garros – L’heure du bilan : Rafael Nadal toujours au sommet et la consécration de Simona Halep

3 réflexions au sujet de “Roger Federer change de sponsor, Gaël Monfils sans entraîneur, le retour avorté de Marion Bartoli et la suspension de Sara Errani : les infos de la semaine”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s