Résultats

Mahut, Herbert, Houdet et Peifer titrés à Roland-Garros, Jérémy Chardy vainqueur en Challenger, Jules Okala et Yannick Jankovits qui gagnent en ITF : la quinzaine des Français

Pendant trois semaines, notre blog s’est concentré sur le tournoi de Roland-Garros. En pleine tourmente des qualifications et ensuite pris par cet événement qu’est un tournoi du Grand Chelem, nous ne vous avons pas parlé des autres français, ceux qui évoluent sur le circuit secondaire. Et il s’en est passé des choses, notamment sur le circuit ITF ! Deux hommes ont été titrés ces deux dernières semaines (Jules Okala et Yannick Jankovits), et plusieurs dames se sont hissées en finale (notamment Alice Ramé, également titrée deux fois en double, et Julie Gervais).  Par ailleurs, Jérémy Chardy vient de démarrer au mieux la saison sur gazon, en remportant son premier tournoi Challenger depuis 2012. Nous revenons ici sur tous ces résultats, ainsi que sur les belles victoires en double messieurs et double du tennis-fauteuil Porte d’Auteuil de nos deux paires françaises.

 


Roland-Garros : Herbert et Mahut titrés en double, Houdet et Peifer en tennis-fauteuil

DfRO9mJX0AE-dmoQuatre joueurs français ont été titrés à Roland-Garros cette année. En double messieurs, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut (n°6) ont remporté leur troisième titre du Grand Chelem ensemble Porte d’Auteuil. Après leurs victoires à l’US Open en 2015 et à Wimbledon en 2016, ils ont soulevé la Coupe Jacques Brugnon ce samedi 9 juin. En finale, ils ont dominé la paire qui avait été auréolée à l’Australian Open en début d’année et qui est n°1 mondiale à la Race, Oliver Marach et Mate Pavic (n°2). Après un deuxième set très serré, les Tricolores se sont finalement imposés en deux manches 6-2, 7-6 (4). C’est là leur douzième titre au total depuis le début de leur collaboration en 2015. Avant cette finale, Herbert et Mahut avaient éliminés Nicolas Mektic et Alexander Peya (n°8) 6-3, 6-4 en demi-finales ainsi que Maximo Gonzalez et Nicolas Jarry 6-4, 7-6 (8) en quarts de finale.

DfSM9KJX0AEmbWPEn tennis-fauteuil, deux autres français se sont aussi imposés en double. Il s’agit des n°1 mondiaux de la spécialité, Stéphane Houdet et Nicolas Peifer. Tenants du titre et vainqueurs de l’Australian Open au mois de janvier, ils ont pris le meilleur en finale sur une paire franco-suédoise composée de Frédéric Cattaneo et Stefan Olsson, battus en deux sets 6-1, 7-6 (5). C’est là le dix-neuvième titre du Grand Chelem en double pour Houdet et le septième pour Peifer. Ils en ont remporté cinq ensemble. Sur leur parcours, ils ont éliminé Gustavo Fernandez et Shingo Kunieda (les deux finalistes du simple) en trois sets 4-6, 6-3, 13/11.

Challengers : premier titre depuis 2012 pour Jérémy Chardy

DfWrzmuXcAUY093Lors de la semaine écoulée, alors que l’on jouait la deuxième semaine du tournoi de Roland-Garros, un Tricolore s’est imposé sur le circuit Challenger. Il s’agit de Jérémy Chardy (n°86), tête de série n°1 à Surbiton (Grande-Bretagne, 127 000 $), pour le début de la saison sur gazon. Le Palois a remporté son premier titre depuis 2012, son sixième Challenger au total. En finale, il a battu le jeune australien Alex de Mineur (n°105) en trois sets 6-4, 4-6, 6-2 après 1h39 de jeu. Chardy avait perdu un autre set sur son parcours, en quarts de finale face à l’Américain Denis Kudla (7-6 (5), 4-6, 7-6 (8)). À Poznan (Pologne, 64 000 $), sur terre battue, Quentin Halys (n°135) a par ailleurs atteint les demies. Tête de série n°6 du tournoi, il a échoué face à la tête de série n°1, le Japonais Taro Daniel (n°82) en deux sets 7-6 (6), 6-3. Au deuxième tour, Halys avait éliminé son compatriote Antoine Escoffier (n°370), issu des qualifications, en trois sets 7-6 (3), 5-7, 6-4.

Deux semaines auparavant, pendant les qualifications de Roland-Garros, David Guez (n°277), qui était tête de série n°7 à Loughborough (Grande-Bretagne, 85 000 $), en indoor, a échoué dès le deuxième tour, battu par l’Autrichien Lucas Miedler (n°304) en deux sets 6-4, 6-2.

Tournois Futures et ITF : Jules Okala et Yannick Jankovits titrés, Alice Ramé et Julie Gervais finalistes

Db5hDv-WAAQwzPiLa semaine du 21 au 27 mai, Lucie Wargnier (N/A) a été demi-finaliste du tournoi d’Oeiras (Portugal, 15 000 $), sur terre battue. Elle a été battue par la tête de série n°3, la Belge Tamaryn Hendler (n°419), en trois sets 6-4, 6-7 (4), 6-3. Chez les hommes, une semaine après son titre à Doboj, Manuel Guinard (n°511, photo ci-contre), tête de série n°6 du tournoi de Lund (Suède, 15 000 $), sur terre battue, a atteint la finale où il a perdu face à l’Américain Alexander Ritschard (n°588) en deux sets 6-3, 6-3. Samuel Bensoussan (n°424) a également atteint la finale à Balatonalmadi (Hongrie, 15 000 $), sur terre battue. Tête de série n°1, le Français a échoué lors du dernier match contre le Serbe Marko Tepavac (n°480), tête de série n°2, en deux sets 6-4,6 -1. En double, Florent Diep et François-Arthur Vibert ont atteint la finale du tournoi d’Antalya (Turquie, 15 000 $), sur terre battue, où ils ont été dominés par la paire allemande Valentin Guenther / Mats Rosenkranz 6-1, 6-2.

Sans titreLa semaine suivante, du 28 mai au 3 juin, la Française Alice Ramé a été titrée en double à Hammamet (Tunisie, 15 000 $), sur terre battue, avec la Grecque Elena Kordolaimi (photo ci-contre). En finale, elles ont battu Pia Cuk et Eliessa Vanlangendonck en deux sets 6-2, 6-3. Chez les hommes, Jules Okala (n°509) a remporté son deuxième titre Futures en 2018 à Bacau (Roumanie, 25 000$), sur terre battue. En finale, il a battu le Roumain Bogdan Ionut Apostol (n°785) en deux sets 6-1, 6-1. Maxime Tabatruong (n°558) a été demi-finaliste à Reggio Emilia (Italie, 15 000 $), sur terre battue, où il a perdu contre l’Italien Marco Bortolotti (n°574) 7-6 (5), 6-4. Il a aussi été finaliste en double avec le Belge Zizou Bergs. Tête de série n°4 à Antalya (Turquie, 15 000$), sur terre battue, Florent Diep (n°636) a lui aussi échoué en demi-finales contre le Turque Marsel Ilhan (n°328), tête de série n°2, en deux sets 6-1, 6-4. À Jerba (Tunisie, 15 000 $), sur dur, c’est Gabriel Petit (n°717), tête de série n°6, qui a échoué en demies face à l’Américain Vasil Kirkov (n°953) en deux sets 6-1, 6-2. Albano Olivetti a également été finaliste en double, avec son partenaire américain John-Paul Fruttero.

DfQj9VzX4AAl2oBEnfin, lors de la semaine écoulée, Alice Ramé (n°527), tête de série n°2 à Hammamet (Tunisie, 15 000 $), sur terre battue, a atteint la finale. Elle a perdu à ce stade de la compétition face à la joueuse grecque Eleni Kordolaimi (n°497), avec qui elle s’était imposée en double une semaine auparavant, en deux sets 6-1, 7-5. La Française et la Grecque ont d’ailleurs réalisé le doublé, s’imposant à nouveau en double en battant Merel Hoedt et Eliessa Vanlangendonck 6-2, 6-2. Julie Gervais (n°564, photo ci-contre) était aussi finaliste du tournoi de Madrid (Espagne, 15 000 $), sur terre battue. Tête de série n°5, elle a perdu lors du dernier match face à l’Italienne Giorgia Marchetti (n°626), tête de série n°7, en trois sets 6-1, 2-6, 6-1. L’Italienne a réalisé le doublé, puisqu’elle a aussi remporté le titre en double avec la Française Estelle Cascino, en battant Jessica Ho et Yuliya Lysa 2-6, 6-4, 10/7. Par ailleurs, Fiona Codino (n°949) s’est hissée jusqu’en demi-finales du tournoi de Tel Aviv (Israël, 15 000 $), sur dur extérieur, où elle a été éliminée par la Roumaine Elena-Teodora Cadar (n°724), tête de série n°2, en deux sets 6-3, 6-1. Du côté des messieurs, à Tel Aviv (Israël, 25 000 $), sur dur extérieur, Yannick Jankovits (n°336), tête de série n°3, a remporté son deuxième titre en 2018, son dix-septième Futures au total. En finale, il a dominé l’Américain Peter Kobelt (n°470), tête de série n°8, en deux sets 6-3, 6-2. Jankovits avait auparavant battu un autre Tricolore en demi-finales : la tête de série n°1 du tournoi, Ugo Humbert (n°296), éliminé lui aussi en deux sets 6-3, 6-2. Par ailleurs, Dan Added et Albano Olivetti ont atteint la finale du double, battus par Daniel Cukierman et Edan Leshem 6-4, 6-2. Un autre Tricolore était en demi-finales à Padova (Italie, 15 000 $), sur terre battue. Tête de série n°2, Hugo Grenier (n°381) a été battu à ce stade de la compétition par le Suisse Johan Nikles (n°1005) en trois sets 6-4, 4-6, 6-2. Enfin, Clément Larrière a été jusqu’en finale en double à Sangju (Corée du Sud, 15 000 $), sur dur extérieur, où il s’est incliné avec son partenaire américain Alec Adamson.

Crédits photos : @rolandgarros, @jimchardy, @hammamet_open & @Gervinator

 

À LIRE AUSSI :

La date de reprise de Federer, Norman de retour avec Wawrinka, Murray encore absent et le décès de Bueno : les infos de la semaine

 

Roland-Garros – Il serait urgent de se doter d’un toit (et éventuellement d’éclairage) !

3 réflexions au sujet de “Mahut, Herbert, Houdet et Peifer titrés à Roland-Garros, Jérémy Chardy vainqueur en Challenger, Jules Okala et Yannick Jankovits qui gagnent en ITF : la quinzaine des Français”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s