TOURNOIS

Roland-Garros – Kasatkina et Del Potro en chiffres, le hot shot de Schwartzman, les mots de Serena Williams et l’amortie rétro de Mertens : l’actu décalée #9

Ce lundi a été marqué par les qualifications en quarts de finale, sans jouer ou presque, de Maria Qharapova (Serena Williams étant blessée) et Garbiñe Muguruza (qui n’a joué que deux jeux avant l’abandon de Lesia Tsurenko). Mais il y a aussi eu deux belles rencontre ne cinq sets chez les messieurs, ainsi que les qualifications de Rafael Nadal et Juna Martin Del Potro en trois sets. Mais la journée a aussi été émaillée par des victoires françaises en double, ainsi que les trois jeux joués par Daria Kasatkina pour terminer une rencontre débutée dimanche soir. Et ce n’est pas tout, puisque Schwartzman ou encore Del Potro nous ont offert de beaux hot shots et des insolites comme l’amortie rétro de Mertens. Vous voulez un résumé de ce qu’il s’est passé Porte d’Auteuil sans avoir une énumération des résultats de la journée ? Alors vous êtes au bon endroit !

De2b5MQXkAEcNHL


Les chiffres de ce lundi

3

La rencontre comptant pour les huitièmes de finale entre Daria Kasatkina (n°14) et Caroline Wozniacki (n°2) avait été interrompue dimanche soir par la nuit. La Russe menait alors 7-6 (5), 3-3. Quand les deux jeunes femmes sont revenues sur le Court Philippe Chatrier ce lundi, elles n’ont eu à disputer que trois jeux. En effet, cela a été suffisant pour que la Danoise chute aux portes des quarts de finale, breakée au huitième jeu par une Kasatkina époustouflante de maîtrise. Avec 23 coups gagnants (pour 35 fautes directes tout de même, ce qui prouve que c’est un jeu à risque), la jeune russe rallie ainsi les quarts de finale de Roland-Garros pour la première fois de sa carrière, où elle rencontrera l’Américaine Sloane Stephens (n°10).

De13ZgZWAAAf3nX

3h51

C’est la durée du huitième de finale qui opposait ce lundi sur le Court Suzanne Lenglen Diego Schwartzman (n°12) à Kevin Anderson (n°7). Mené deux sets à zéro, l’Argentin est parvenu à renverser la vapeur et à s’imposer en cinq manches au terme d’un match totalement fou. Passé à deux points de la défaite, Schwartzman est donc revenu de deux sets à zéro pour la toute première fois de sa carrière, se qualifiant ainsi pou la première fois pour les quarts de finale de Roland-Garros à sa cinquième participation.

59

C’est le nombre de minutes passées sur le court ce lundi par la n°1 mondiale Simona Halep. Jamais inquiétée par la Belge Elise Mertens (n°16) sur le Court Philippe Chatrier, la Roumaine s’est qualifiée pour les quarts de finale Porte d’Auteuil en deux sets 6-2, 6-1. Ce n’est pas le match le plus rapide de cette édition 2018, puisque la n°2 mondiale Caroline Wozniacki n’avait passé que 51 minutes sur le court lors de son deuxième tour… Rappelez-vous que même la n°7 mondiale Caroline Garcia avait fait mieux au premier tour, battant son adversaire en seulement 58 minutes de jeu.

De1xgHXWAAEp3we

7

Depuis le début de la saison, Daria Kasatkina (n°14) a battu à sept reprises des joueuses du Top 10, pour seulement quatre défaites. C’est donc la joueuse, pour l’instant, à avoir battu le plus de Top 10 sur le circuit. Elle a même créé l’exploit de battre la n°2 mondiale Caroline Wozniacki par trois fois, la dernière en date étant ce lundi en huitièmes de finale Porte d’Auteuil. En pleine ascension, la jeune joueuse russe a aussi battu la n°3 mondiale Garbiñe Muguruza par deux fois. La seule joueuse du Top 10 à avoir vaincu Kasatkina par deux fois est l’Ukrainienne Elina Svitolina (n°4).

36

Lors de sa défaite en huitièmes de finale face à Angelique Kerber (n°12) ce lundi en huitièmes de finale, la Française Caroline Garcia (n°7) a fait 36 fautes directes. Ce qui est beaucoup trop comparé à la régularité et aux 13 fautes de l’Allemande. Et même si la Lyonnaise a aussi frappé 19 coups gagnants (contre 11 pour Kerber), ce ne fut pas suffisant et ça a montré qu’elle n’était pas dans le match, alternant le bon et le moins bon. Quart de finaliste en 2017, Garcia n’ira pas plus loin que le quatrième tour cette année.

De3ARx4U8AAfS7x

900

C’est le nombre de victoires, à ce jour, enregistrées par le n°1 mondial Rafael Nadal. Ce lundi, en se qualifiant pour les quarts de finale de Roland-Garros face à l’Allemand Maximilian Marterer, il a donc remporté sa 900ème victoire sur le circuit. Ce chiffre englobe ses 412 succès sur terre battue, 425 sur dur, 61 sur gazon et 2 sur synthétique. L’Espagnol est encore loin des 1149 victoires de Roger Federer, mais n’oublions pas qu’il vient de fêter ses 32 ans, alors que le Suisse en aura 37 au mois d’août. À noter que le n°1 mondial ne compte « que » 187 défaites, soit un ratio de 83% de victoires, domaine où il fait mieux que le n°2 mondial qui est à un ratio de 82% de victoires.

2012

Il n’avait plus atteint les quarts de finale à Roland-Garros depuis 2012. En dominant John Isner (n°10) en trois sets 6-4, 6-4, 6-4, Juan Martin Del Potro (n°6) a donc mis fin à six ans de disette Porte d’Auteuil. Le revoilà en force, lui qui était le dernier Argentin à avoir atteint les quarts de finale de Roland-Garros cette année-là. On pourrait en plus ajouter que cette année ils seront deux à ce stade de la compétition, puisque Diego Schwartzman (n°12) s’est aussi qualifié un peu plus tôt en dominant Kevin Anderson (n°7) en cinq sets.

De3L7MUX0AEUq0S

4

C’est le nombre de Tricolores encore présents à Roland-Garros ! En effet, il reste encore quatre Frenchies dans les tableaux de double, qui joueront les quarts de finale Porte d’Auteuil. Chez les messieurs, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut (n°6) se sont qualifiés ce lundi en battant la paire Sock / Johnson 6-4, 6-3 (voir la balle de match ci-dessous). Associé à l’Indien Rohan Bopanna, Edouard Roger-Vasselin (n°13) s’était déjà qualifié ce samedi. Chez les dames, Kristina Mladenovic est encore en lice avec sa partenaire hongroise Timea Babos (n°1). Elles se sont qualifiées ce lundi en dominant la paire Melichar / Peschke (n°13) 4-6, 6-2, 7-5.

Hot Shots !

Daria Kasatikina (n°14) aura tenu tête à la n°2 mondiale Caroline Wozniacki tout au long de leur match des huitièmes de finale. Même l’interruption n’aura pu sauver la Danoise, qui a subi l’échange et les variations de la Russe. Le point que vous pourrez voir ci-dessous en est une preuve : Kasatkina attire Wozniacki au filet au terme d’un très bel échange, pour mieux la passer ensuite.

C’est peut-être l’un des plus beaux points du tournoi. Sur le Court Suzanne Lenglen, alors que Diego Schwartzman (n°12) était mené deux sets à zéro par Kevin Anderson (n°7) et qu’il luttait pour sa survie dans le troisième set, le Sud-Africain tentait de lui faire mal pour conclure le match. en résulte ce magnifique point où l’Argentin allait finir au filet et se faire passer par Anderson. Le monde à l’envers !

Ce lundi, Juan Martin Del Potro (n°6) a asphyxié son adversaire en huitièmes de finale, John Isner (n°10). En témoigne ce magnifique point où on peut voir que même si les deux joueurs font plus de deux mètres, ils savent utiliser leurs jambes pour courir et arriver sur la balle dans de bonnes dispositions. Avantage à l’Argentin là dessus ! 

Le coup droit de Rafael Nadal (n°1) est surpuissant, ce n’est plus à prouver ! Pourtant à chaque match, il n’a d’autre choix que de nous le montrer encore et encore car c’est grâce à ce coup qu’il met ses adversaires loin de la balle. Ce lundi en huitièmes de finale Porte d’Auteuil, c’est l’Allemand Maximilian Marterer (n°70) qui en a fait les frais, comme sur ce somptueux point.

Ils ont dit…

De2aOSCXcAA55U1« Malheureusement, j’ai des problèmes aux pectoraux, je ne peux pas servir. La première fois que j’ai senti cette douleur, c’était en simple contre Georges. (…) Je me sentais bien. Je jouais de mieux en mieux à chaque match. C’était de belles performances pour un retour en Grand Chelem. (…) C’est très dur car j’adore jouer contre Maria. Et aussi parce que j’ai fait tellement d’efforts et de sacrifices pour jouer ici. (…) Je n’ai jamais ressenti cette douleur avant. Donc je ne sais pas trop comment la gérer. » Serena Williams, contrainte au forfait sans jouer son huitième de finale contre Maria Sharapova.

De3GPfdUcAAhyws« J’attendais avec impatience mon match contre Serena aujourd’hui et je suis déçue qu’elle ait dû se retirer. Je lui souhaite un prompt rétablissement et j’espère qu’elle sera bientôt de retour. » Maria Sharapova, qualifiée sans jouer pour les quarts de finale.

De2foBhXcAE41uL« C’était globalement positif. Le début a été un peu plus difficile, mais j’ai bien réagi. J’ai eu l’occasion de faire le break au début du troisième, mais je n’ai pas réussi à la saisir, et j’ai ensuite commis quelques erreurs sur mon service. Il faut que je réussisse à rester agressif jusqu’au bout. Marterer a un très bon potentiel, il a un coup droit puissant, il sert bien et est capable de faire de gros coups gagnants. Il est vraiment complet. Le plus gros test, maintenant, c’est le prochain tour. Tant que je continuerai à jouer avec la plus grande intensité possible, j’aurai mes chances de continuer dans le tournoi. Diego Schwartzman (son futur adversaire) ? J’ai joué contre lui à Madrid. Il est l’un des meilleurs au monde. C’est un bon gars, un gros travailleur. Je m’attends à un gros duel. » Rafael Nadal, qualifié pour les quarts de finale.

De26C_LXcAE4ggl« On s’est bien senti, comme à chaque fois qu’on joue à Roland-Garros. On a l’impression d’être plus que 2 sur le terrain. On est fiers de nous. » Pierre-Hugues Herbert. « J’ai l’impression qu’on monte en puissance, on joue de mieux en mieux. » Nicolas Mahut, qualifiés pour les quarts de finale en double messieurs.

De2rqLwXkAAiTng« Cette défaite, je ne pense pas que ce soit juste le fait qu’il y ait de la pression et de l’attente que je n’arrive pas à gérer. Il y a plusieurs paramètres différents. Kerber fait un très bon match, elle m’a donné très peu de points. Elle a joué précis et juste. Je n’ai pas réussi à me mettre dedans. Avec le petit plus de tension qu’il y a à Roland-Garros, cela n’a fait qu’empirer les choses. Le jour où je sortirai d’un Grand Chelem en me disant que j’ai tout donné, que j’ai fait un match super, n’est pas arrivé. C’est une autre sortie de Grand Chelem décevante où j’ai l’impression d’être frustrée parce que je peux faire mieux. (…) Je vais analyser cette sortie du mieux que je peux mais tout de suite c’est difficile de l’analyser. A la fin tu as envie de te dire que tu as tout donné et que l’adversaire était meilleur. Aujourd’hui, elle a fait un très bon match mais j’ai l’impression que j’aurais pu faire plus. Quand le match a débuté, je n’étais plus là. Evidemment, c’est une leçon à apprendre. J’ai envie de continuer d’avancer pour aller plus loin. » Caroline Garcia, éliminée en huitièmes de finale.

De2X0trW4AANKb8« C’est certainement l’un des matchs les plus émouvants que j’ai joué. J’étais un peu contrarié parce qu’au début du match, je ne m’attendais pas à ce que les deux premiers sets soient aussi unilatéraux. Je pensais à mes trois premiers matchs ici et j’ai commencé le match en toute confiance, et après une heure, j’ai perdu 6-1, 6-2 … Cela m’a peut-être aidé à me concentrer. Je sais que c’est la deuxième maison de [Nadal], et ce sera un match très difficile. J’ai besoin de bien récupérer, car contre lui je dois courir beaucoup et faire de mon mieux.  » Diego Schwartzman, qualifié pour les quarts de finale.

De13X5BXcAACYPY« C’était inattendu de changer du court Suzanne Lenglen au Philippe Chatrier. Ce fut un peu bizarre pour moi. Mais je pense que c’est une expérience importante, et je suis vraiment heureuse à la fin d’avoir été mentalement plus présente. (…) Je n’ai vu aucun des matchs de Stephens ici. Ppour sûr, si je veux aller plus loin, je dois montrer mon meilleur. Je pense que ça va être un match assez intéressant à regarder, parce que nous jouons bien toutes les deux. » Daria Kasatkina, qualifiée pour les quarts de finale.

Un lundi en quelques images insolites

L’amorti rétro vous connaissez ? Voilà un coup que le Français Benoît Paire affectionne tout particulièrement. D’autres joueurs et d’autres joueurs sont capables de réaliser ce coup ô combien difficile. La preuve sur cette vidéo où la Belge Élise Mertens (n°16) empêche la Roumaine Simona Halep (n°1) d’avoir une seule petite chance de rattraper sa balle…

Ça aurait pu être un hot shot, mais nous avons préféré mettre ce point dans les insolites vu son issue. Sur le Court Suzanne Lenglen, Juan Martin Del Potro (n°6) affrontait John Isner (n°10) en huitièmes de finale de Roland-Garros. Et quand le géant américain a attiré la tour de Tandil au filet, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Argentin a essayé de le décontenancer d’une manière très originale.

Visiblement très heureux d’être de retour en quarts de finale à Roland-Garros, Juan Martin Del Potro (n°6) n’a pas fait le show que sur le court. Lors de la traditionnelle interview de fin de match, il s’est amusé avec le public, scandant des « USA, USA » qui étaient des encouragements pour son adversaire John Isner et un « Allez les bleus » très sympa avec son accent hispanique.

Attention, les images suivantes n’ont rien à voir avec Roland-Garros, mais elles sont hilarantes alors on se devait de vous les montrer. Nick Kyrgios, pas assez remis de sa blessure au coude pour disputer le tournoi Porte d’Auteuil, est allé se refaire une santé sur gazon, au Challenger de Surbiton (Grande-Bretagne). Ce lundi, il a joué en double avec l’Américain Jackson Withrow face à une paire indienne et le moins que l’on puisse dire, c’est que comme à son habitude il a fait le show !

Interrogé par les internautes sur les spécificités du tennis en fauteuil, le Français Stéphane Houdet a répondu avec plaisir et a expliqué que c’était un mélange de tennis, de ski et et de moto. Mais le mieux, c’est encore de l’écouter car il explique cela bien mieux que nous.

Crédits photos : @FFTennis, @rolandgarros & @WeAreTennisFR

 

À LIRE AUSSI :

Roland-Garros – La surprise Cecchinato, le point de double de Mahut/Herbert, les mots de Zverev et l’hommage rendu à Benneteau : l’actu décalée #8

 

Roland-Garros – Fognini et les italiens en force, la défense de Monfils, les mots de Pouille et Gasquet, Nadal et le ramasseur : l’actu décalée #7

 

Roland-Garros – Les humeurs de Djokovic, la perf de Verdasco, le record de Wozniacki et la solidité de Goffin : l’actu décalée #6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s