TOURNOIS

Roland-Garros – Tirage au sort : Rafael Nadal et Jelena Ostapenko remettent leurs titres en jeu

Ce jeudi 24 mai, à 19h, a eu lieu le tirage au sort de Roland-Garros, le deuxième tournoi du Grand Chelem de la saison. Bien entendu, nous n’avons pas été conviés à cette cérémonie de haute couture, n’étant pas journalistes. Car contrairement aux croyances de certains, nous ne faisons pas officiellement partie du métier, nous préférons revendiquer un statut de passionnés qui travaillons pour vous, autres passionnés du tennis. Nous avons donc, comme beaucoup d’entre-vous, suivi ce tirage au sort de notre canapé, via le live Facebook proposé par le tournoi. Nous avons alors pu entrevoir les vainqueurs de l’année dernière, Jelena Ostapenko et Rafael Nadal, ainsi que nos vice-champions olympiques de danse sur glace, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, qui ont procédé à ce tirage au sort, effectué pour la première fois depuis l’Orangerie des serres d’Auteuil, là où le stade va bientôt s’agrandir. Petit point sur une cérémonie destinée à épater le milieu du tennis (enfin, surtout les journalistes conviés) et à nous permettre de savoir à quelle sauce les joueuses et les joueurs seront mangés dès dimanche.

DeCvDBBWsAEiGtG

 


Nouveauté : le lieu où s’est déroulé le tirage au sort

DeCvB2OWsAEoyA7C’est la grande nouveauté de cette édition 2018, le tirage au sort des tableaux de simple dames et messieurs s’est déroulé sur le site de Roland-Garros. Cependant, nous étions bien loin de la sueur des joueuses et des joueurs qui disputaient encore les qualifications. Il ne faut pas déconner non plus, il y a un monde entre les pécores qui doivent jouer (et gagner) trois matchs pour espérer faire partie du grand monde des participants au Grand Chelem parisien et ceux qui sont acceptés directement dans le grand tableau. La cérémonie a donc eu lieu dans ce qui fera partie du nouveau stade très bientôt, à savoir l’Orangerie des serres d’Auteuil. C’est un bel endroit (de ce que l’on a pu en voir), mais il était bien caché loin du Central Philippe Chatrier et des courts annexes où nous étions pour assister aux qualifications. Cette cérémonie a eu lieu sous l’œil avisé du directeur du tournoi, Guy Forget, et du président de la Fédération Française de Tennis (FFT), Bernard Giudicelli. Ce sont donc les vice-champions olympiques de danse sur glace qui ont eu l’honneur (ils ont dû s’embêter quand même à ne servir qu’à ça) de tirer les petits papiers bien rangés et pliés dans les coupes des vainqueurs pour procéder à ce tirage au sort. À la fin de la cérémonie, nous avons même pu voir les champions en titre, Jelena Ostapenko et Rafael Nadal. C’est un peu stupide de les faire venir pour cinq minutes, mais ils sont bien apparus à la fin, comme pour montrer qu’ils étaient bien présents à Paris. Mais nous, nous le savions déjà qu’ils étaient bien arrivés, puisque nous les avions vu s’entraîner sur le Court Suzanne Lenglen l’après-midi même ! Les organisateurs auraient pu les laisser tranquille tout de même. Vous imaginez ? Passer une heure à se préparer et se faire beau au lieu de recevoir des soins et de prendre du bon temps pour faire les potiches devant les caméras et les appareils photos ? C’est un peu du foutage de gueule… Enfin, je dis ça, je dis rien !

Live Facebook et inauguration du Village

Comme je vous l’ai déjà dit , nous avons donc assisté au tirage au sort via le live Facebook proposé par le tournoi. L’idée est bonne, puisqu’elle permet de suivre en direct l’avancée du tirage. Bon, c’est un peu chiant au bout d’un moment et il nous a vite tardé de connaître les tableaux de Nadal, Simona Halep ou encore des Français. Mais si on enlève tout le « bla bla » inutile, c’était sympathique à voir. Même si on regrette que tout se passe si vite avec un système fortement informatisé, mais sans ça ce serait peut-être trop long et ennuyeux à regarder… Après ce tirage au sort et après avoir servi de potiches, Ostapenko et Nadal ont tout de même réalisé autre chose : ils ont inauguré le nouveau Village de Roland-Garros. Si vous êtes venus lors des qualifications ou si vous avez vu des images sur Eurosport ou sur le site de France TV Sport, c’est le nouveau bâtiment construite derrière les courts 7 et 9. Les vainqueurs de l’édition 2017 ne seront donc pas venus pour rien, ils ont pu une nouvelle fois montrer leur belle robe et leur beau costume et afficher un sourire magnifique qui signifiait « je suis tellement content d’être là ».

Le tirage au sort en lui-même : Nadal et Halep bien servis, les Français dans une position délicate

Dd4cEHQUQAArmZcAprès ces jolis mots et cet avis très personnel sur la cérémonie, faisons le point sur le tirage au sort en lui-même. Vous le connaissez sûrement déjà, mais si ce n’est pas le cas en voici les grandes lignes. Commençons par les dames, par souci de galanterie. La n°1 mondiale Simona Halep semble plutôt à l’abri pour démarrer son tournoi, puisqu’elle jouera au premier tour l’Américaine Alison Riske (n°105). Elle pourrait retrouver la Française Kristina Mladenovic (n°30) au troisième tour, Elise Mertens (n°16) en huitièmes de finale et une autre Française, Caroline Garcia (n°7) en quarts. Si la Tricolore parvient à se défaire de Kiki Bertens (n°18) en huitièmes, ce qui ne serait pas une chose facile. En demi-finales, Halep pourrait rencontrer Garbiñe Muguruza (n°3) ou Karolina Pliskova (n°6). Muguruza qui débutera contre Svetlana Kuznetsova (n°42),  et qui pourrait donc rencontrer Pliskova ou Maria Sharapova (n°29) en quarts de finale. Dans le bas du tableau, Caroline Wozniacki (n°2) commencera face à Danielle Collins (n°44) et pourrait rencontrer Alizé Cornet (n°33) au troisième tour. Elle pourrait affronter Daria Kasatkina (n°14) en huitièmes, ainsi que Petra Kvitova (n°8) ou Sloane Stephens (n°10) en quarts de finale. En demies, la Danoise pourrait retrouver la tenante du titre Jelena Ostapenko (n°5) ou Elina Svitolina (n°4). L’Ukrainienne pourrait affronter Madison Keys (n°13) ou Naomi Osaka (n°21) en quarts de finale, alors que la Lettone affronterait Johanna Konta (n°22) ou Venus Williams (n°9) en quarts. Et les Françaises dans tout ça ? Vous avez déjà pu voir que Garcia et Mladenovic ont hérité de la partie du tableau de Simona Halep (pas facile), alors que Cornet est dans la partie de Caroline Wozniacki (pas mieux). Pour les autres, Chloé Paquet (n°255) et Pauline Parmentier (n°75) s’affronteront dès le premier tour, pour un potentiel deuxième tour face à Cornet et donc un troisième tour contre… Wozniacki. Pas de chance ! Amandine Hesse (n°199) débutera face à Jennifer Brady (n°83) et se retrouve avec Venus Williams, qu’elle retrouverait au troisième tour. Enfin, Jessika Ponchet (n°228) jouerait Pliskova dès le deuxième tour (si elle passe Lucie Safarova d’entrée), et Fiona Ferro (n°256) affronterait Muguruza au deuxième match (si elle passe Carina Witthoeft au premier tour). Océane Dodin (n°133), pour finir, est aussi dans la partie de la n°1 mondiale, avec Mertens à affronter dès le deuxième tour… Tirage au sort peu clément vous avez dit ?

Dd-PkGpVMAYY3ixDu côté des messieurs, le n°1 mondial et tenant du titre Rafael Nadal est tranquille ! En effet, il n’a ni Dominic Thiem (le seul à l’avoir vaincu sur les tournois de préparation) ni Alexander Zverev (tête de sérié n°2) dans sa partie de tableau. Il démarrera face à Alexandr Dolgopolov (le pauvre…) et pourrait rencontrer Richard Gasquet (n°32) dès le troisième tour. Denis Shapovalov (n°26) ou Jack Sock (n°15) se dresseraient devant lui en huitièmes, et Diego Schwartzman (n°12) ou Kevin Anderson (n°7) en quarts de finale. En demies, le taureau de Manacor pourrait retrouver Marin Cilic (n°4) ou Juan Martin Del Potro (n°6). Le Croate jouerait Adrian Mannarino (n°27) au troisième tour, Kyle Edmund (n°17) ou Fabio Fognini (n°19) en huitièmes de finale. Quant à l’Argentin, il retrouverait Albert Ramos-Viñolas (n°36) au troisième tour et Tomas Berdych (n°18) ou John Isner (n°01) en huitièmes. Dans le bas du tableau, Zverev commencera face à Ricardas Berankis (n°92) et retrouverait Stan Wawrinka (n°25) ou Lucas Pouille (n°16) en huitièmes. En quarts, il pourrait affronter Dominic Thiem (n°8), si celui-ci parvient potentiellement à se défaire de Kei Nishikori (n°21) en huitièmes. En demies, l’Allemand ou l’Autrichien pourraient rencontrer David Goffin (n°9) ou Grigor Dimitrov (n°5). Le Belge qui n’a pas un tableau facile : Gaël Monfils (n°38) au troisième tour, Nick Kyrgios (n°23) ou Pablo Carreño Busta (n°11) en huitièmes et Dimitrov en quarts. Encore faudrait-il que le Bulgare se défasse de Novak Djokovic (n°22) en huitièmes. Du côté des Tricolores, à part Gasquet, Pouille et Mannarino qui n’ont pas été gâtés, ce n’est pas franchement mieux pour les autres. Calvin Hemery (n°127) a hérité de Schwartzman d’entrée, alors que Jérémy Chardy (n°86) jouera Berdych et Nicolas Mahut (n°116) aura fort à faire face à Del Potro. Pierre-Hugues Herbert (n°87) affrontera quant à lui un qualifié. Julien Benneteau (n°62) démarrera contre Leonardo Mayer (n°43), Corentin Moutet (n°143) affrontera Ivo Karlovic (n°93) et un duel 100% Tricolore s’annonce entre Monfils et Elliot Benchetrit (n°302). Enfin, Maxime Janvier (n°304) jouera Nishikori, Benoît Paire (n°50) débutera contre Roberto Carballes Baena (n°77) et Gilles Simon (n°75) face à Nikoloz Basilashvili (n°65). Pas facile vous avez dit ?

Dd8Uz26VwAEtu7P

1 réflexion au sujet de “Roland-Garros – Tirage au sort : Rafael Nadal et Jelena Ostapenko remettent leurs titres en jeu”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s