Au cœur de l'action

ATP – Classement NextGen : Alexander Zverev intouchable, Denis Shapovalov prend la deuxième place ; Reilly Opelka remonte

En atteignant une nouvelle finale en Masters 1000 à Rome, Alexander Zverev a définitivement scellé sa première place à la « Race to Milan ». Il apparaît comme évident qu’il n’ira pas disputer au mois de novembre le Masters de la Next Gen. Derrière, Denis Shapovalov est passé devant Stefanos Tsitsipas à la deuxième place du classement, grâce à un bel enchaînement Madrid-Rome. Le seul gros changement en bas du Top 10 est la remontée de Reilly Opelka, qui a remporté cette semaine le Challenger de Bordeaux et fait ainsi son apparition dans ce Top 10 à la huitième place, faisant sortir son compatriote Michael Mmoh des dix premiers du classement. Côté Français, très peu de changements à signaler.


1/ Alexander Zverev (21 ans) :

Ddqv5jdU0AAWGnKAlexander Zverev semble intouchable dans ce classement de la Next Gen. Il est plus que jamais n°1, avec 3 135 points. Soit 2 360 points devant son poursuivant, Denis Shapovalov. Il ira très certainement au Masters de Londres avec les huit meilleurs joueurs de la planète et libère donc une place pour le Masters de la Next Gen. Tous ces points, il les a accumulé grâce à une belle saison sur terre battue, où il a enchaîné treize victoires d’affilée. De Munich à Madrid, il a remporté deux titres de rang et il ne s’est pas arrêté là, atteignant cette semaine la finale deux Masters 1000 de Rome, dont il était tenant du titre. Il n’a cédé qu’en finale face au n°1 mondial Rafael Nadal, mais il n’est pas passé loin de battre le roi de la terre battue. En effet, Zverev menait 3-2 avec un break d’avance dans le troisième set, avant que le match ne soit interrompu par la pluie. Il n’a plus marqué un seul jeu ensuite et personne ne sait ce qu’il aurait pu se passer s’il n’avait pas plu. On attend maintenant de voir le jeune allemand confirmer en Grand Chelem, et cela pourrait commencer dès Roland-Garros où il sera très attendu.

2/ Denis Shapovalov (19 ans) :

DdWLQ14VQAECYrtDemi-finaliste à Madrid, le Canadien a encore atteint les huitièmes de finale au Masters 1000 de Rome. Il a été battu par Rafael Nadal (n°1), contre qui il n’a pas fait le poids (défaite en deux sets 6-4, 6-1). Mais son bel enchaînement sur ces deux Masters 1000, combiné à la baisse de régime de Stefanos Tsitsipas, ont pour conséquence que Denis Shapovalov prend la deuxième place de la « Race to Milan ». Avec 775 points, il ne compte pas une grande avance sur le Grec, qui pointe à 16 points derrière. Mais si ce dernier ne se reprend pas très vite, il pourrait voir Shapovalov s’envoler, lui qui semble confirmer en ce moment tous les espoirs placés en lui. Le Canadien poursuivra-t-il sur sa lancée lors du deuxième Grand Chelem de la saison à Roland-Garros ? C’est tout ce que l’on attend de voir, lui qui semble promis à un bel avenir. En attendant, on en le verra pas sur les courts cette semaine, lui qui préfère récupérer après ces deux belles semaines passées en Espagne et en Italie.

3/ Stefanos Tsitsipas (19 ans) :

Dduq8kVVAAA8mRhÉliminé d’entrée à Madrid, le Grec n’a pas fait beaucoup mieux au Masters 1000 de Rome. En effet, après avoir bénéficié de l’abandon de Borna Coric au premier tour, il est tombé sous les coups de l’Argentin Juan Martin Del Potro (n°6) au tour suivant (défaite ne deux sets 7-5, 6-3). À noter que c’était tout de même son cinquième match, puisq’il avait dû passer par les qualifications. Stefanos Tsitsipas perd ainsi la deuxième place du classement de la Next Gen, qu’il avait acquise après un bel enchaînement entre Monte-Carlo et Barcelone. Il compte désormais 759 points mais garde une belle avance de 141 points sur son poursuivant, l’Américain Frances Tiafoe. Il devra profiter de sa semaine de récupération, puisqu’il ne joue aucun tournoi. S’il récupère correctement, il sera un espoir à suivre Porte d’Auteuil, lui qui était à peine dans le Top 100 en début d’année (il est 43ème joueur mondial désormais).

4/ Frances Tiafoe (20 ans) :

Dc7w0ciVwAAJjO4Comme Stefanos Tsitsipas, l’Américain Frances Tiafoe a dû passer par les qualifications du Masters 1000 de Rome. Il s’en est extirpé grâce à deux victoires et un abandon en sa faveur, mais il a ensuite perdu dès le premier tour face à l’invité italien Matteo Berrettini (6-3, 7-6 (1)). Une petite contre-performance pour l’Américain, qui restait pourtant sur de bonnes sensations grâce à sa finale au tournoi d’Estoril. Cette semaine, Tiafoe tentera de parfaire sa préparation pour Roland-Garros en disputant le tournoi de Genève, où il a déjà passé le premier tour ce lundi. On attend aussi de voir le tirage au sort dont il héritera Porte d’Auteuil, pour voir s’il sera capable de réaliser un bon tournoi pour le deuxième Grand Chelem de la saison. À la « Race to Milan », il conserve sa place au pied du podium, avec 618 points. S’il est loin du troisième, il garde une belle avance sur son compatriote Taylor Fritz, qui compte 116 points de retard. Mais attention tout de même, car les points vaudront cher en Grand Chelem.

5/ Taylor Fritz (20 ans) :

DdLHzWxVMAEMaEjÀ Madrid comme à Rome, l’Américain a dû en passer par les qualifications. Il n’a gagné qu’un seul match sur ces deux tournois, ne parvenant pas à entrer dans le grand tableau. Ces résultats ont pour conséquence une perte de points au classement de la Next Gen. Frances Tiafoe a eu le temps de renforcer sa quatrième place, et si Taylor Fritz veut glaner de précieux points, il devra réaliser une bonne semaine à Lyon, où il s’est rendu avant d’aller jouer Roland-Garros. Les points seront chers aussi lors de la deuxième levée du Grand Chelem de la saison, et Fritz pourrait – selon le tirage au sort – reprendre son retard. Heureusement, juste derrière lui, le Russe Andrey Rublev ne joue plus depuis Monte-Carlo à cause d’une blessure. Avec 502 points, Fritz garde donc une bonne avance de 62 points sur son premier poursuivant. On attend désormais de le voir à l’oeuvre à Lyon et Porte d’Auteuil.

6/ Andrey Rublev (20 ans) :

DTkBPowWAAAc13bLe Russe, qui n’a pas joué depuis Monte-Carlo, sera attendu à Roland-Garros. À l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne savons toujours pas s’il disputera le deuxième tournoi du Grand Chelem de la saison, mais son forfait n’a pas été annoncé.  Blessé au dos, on vous rappelle qu’il avait déclaré forfait pour les tournois de Barcelone, de Madrid et de Rome. Il devra profiter de cette dernière semaine de préparation pour essayer d’être compétitif Porte d’Auteuil, lui qui aura eu une préparation très écourtée. Il se rattrapera certainement sur la saison sur gazon et sur dur, si son dos le laisse désormais tranquille. À la « Race to Milan », Andrey Rublev conserve encore sa sixième place, mais devant Taylor Fritz prend quelques points d’avance. avec 440 points, il voit même son avance sur le septième, l’Australien Alex de Minaur, fondre petit à petit. Rublev n’a plus que 21 points d’avance, et s’il ne joue pas à Roland-Garros, il pourrait perdre des places dans ce classement de la Next Gen.

7/ Alex de Minaur (19 ans) :

DddJcmLVMAA2yOlEngagé au Challenger de Lisbonne la semaine dernière, l’Australien n’a pas enchaîné après sa demi-finale à Braga. En effet, il a perdu d’entrée contre l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (n°409) en deux sets 7-6 (5), 6-4. Une contre-performance pour Alex de Minaur, qui avait montré mieux en début de saison. Bénéficiaire d’une wild-card pour Roland-Garros, on attend de voir comment il va évoluer en Grand Chelem sur terre battue. S’il joue sérieusement, il pourrait passer quelques tours et créer une petite surprise, mais cela dépend aussi du tirage au sort dont il héritera. En tous les cas, nous suivrons ce joueur de prêt. Au classement de la Next Gen, de Minaur conserve sa septième place, se rapprochant peu à peu d’Andrey Rublev, qui ne joue plus depuis plusieurs semaines. L’Australien reste tranquille par rapport à son premier poursuivant, l’Américain Reilly Opelka, qui compte 128 points de retard.

8/ Reilly Opelka (20ans) :

Ddp3xqhVQAAntreOnzième de la « Race to Milan » la semaine dernière, l’Américain gagne trois places grâce à sa victoire au Challenger de Bordeaux. En finale, il a battu le Français Grégoire Barrere (n°241) en trois sets 6-7 (5), 6-4, 7-5. Grâce à cette belle victoire, sa première de la saison et surtout sa première en Challenger depuis 2016, Reilly Opelka a engrangé de précieux points pour le Next Gen ATP Masters. Reste à savoir s’il pourra confirmer, lui qui dispute cette semaine les qualifications pour Roland-Garros. Classé 206ème joueur mondial à l’ATP, il pourrait surfer sur sa vague de confiance pour disputer le Grand Chelem parisien et prendre d’autres points au classement de la Next Gen. S’il reste relativement loin du septième, il n’est pas à l’abri de voir l’Australien Marc Polmans revenir dans la course. Avec 291 points, Opelka ne compte en effet que 38 points d’avance sur son poursuivant.

9/ Marc Polmans (20 ans) :

Db1thX7VAAUlmlZL’Australien n’a pas gagné beaucoup de points cette semaine. Il compte 253 points à la « Race to Milan » et se trouve non loin du huitième. Cependant, il n’a que 4 petits points d’avance sur le Norvégien Casper Ruud, qui le talonne de près. Marc Polmans aurait pu gagner plus de points en disputant le Challenger d’Heilbronn en Allemagne, mais il a été défait dès le premier tour par l’Allemand Yannick Hanfmann (n°127) en trois sets 6-2, 4-6, 6-3. Classé 171ème à l’ATP, cette défaite n’est pas une contre-performance. Elle montre juste qu’il est difficile d’enchaîner les bonnes performances et de creuser son trou au plus haut niveau. Cette semaine, l’Australien dispute les qualifications pour Roland-Garros et il tentera de s’en extirper pour disputer le deuxième tournoi du Grand Chelem de l’année et engranger de précieux points au classement de la Next Gen. Nous avons hâte de le voir sur un court pour savoir s’il pourra réaliser de belles performances.

10/ Casper Ruud (19 ans) :

Dc_9Q7kXkAABBQjTout comme l’Australien Alex de Minaur, le Norvégien avait réalisé un excellent parcours au Challenger de Braga, où il avait atteint la finale, mais il a perdu d’entrée lors du tournoi suivant. C’était au Challenger d’Heilbronn, en Allemagne, où Casper Ruud s’est fait sortir dès le premier tour par Dustin Brown (n°156) en deux sets 7-6 (4), 4-6, 6-3. Un petit contretemps qui a pour conséquence la perte d’une place, puisque Reilly Opelka, le vainqueur du Challenger de Bordeaux, fait son entrée dans le Top 10 de la « Race to Milan ». Avec 249 points, Ruud n’a toutefois que quatre points de retard sur le neuvième mais il doit se méfier de Michael Mmoh, classé onzième, qui pointe à 42 points derrière lui. Le Norvégien dispute cette semaine les qualifications de Roland-Garros, et il sera à suivre pour voir s’il peut encore progresser et prendre des points pour rester dans le Top 10 du classement de la Next Gen.

  • Les Français :

Du côté des Français, Corentin Moutet (19 ans, n°17) a encore perdu une place après sa défaite au deuxième tour du Challenger de Bordeaux. Il sera à suivre à Roland-Garros, lui qui a obtenu une invitation pour le tableau principal. Ugo Humbert (19 ans, n°28), perd aussi trois places après avoir été éliminé d’entrée à Bordeaux. Il a également été dominé au premier tour des qualifications de Roland-Garros ce lundi et pourrait encore perdre plusieurs places après la quinzaine parisienne. Elliot Benchetrit (19 ans, n°30), quart de finaliste à Bordeaux, gagne sept places au classement de la Next Gen, lui qui a battu Nicolas Mahut sur son parcours et n’a perdu que contre un très bon Grégoire Barrere. Lui aussi jouera Roland-Garros grâce à une wild-card. Evan Furness (19 ans, n°44) chute encore de quatre places, lui qui a une nouvelle fois perdu d’entrée au Challenger de Bordeaux. Il dispute cette semaine les qualifications pour Roland-Garros et aura à cœur de mieux faire. Enfin, Geoffrey Blancaneaux (19 ans, n°47) a aussi perdu six places, lui qui a échoué au deuxième tour des qualifications du Challenger de Bordeaux pour son entrée en lice. Il s’est déjà rattrapé ce lundi en passant le premier tour des qualifications pour Roland-Garros et espérons qu’il pourra s’en extirper et montrer tout son talent dans le grand tableau.

 

À LIRE AUSSI :

FFT – La semaine des Français : Manuel Guinard et Sébastien Boltz, sans oublier Caroline Garcia

 

 

Roland-Garros – Les enseignements apportés par le tournoi de Rome : Rafael Nadal en grand favori ?

1 réflexion au sujet de “ATP – Classement NextGen : Alexander Zverev intouchable, Denis Shapovalov prend la deuxième place ; Reilly Opelka remonte”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s