TOURNOIS

Madrid – Kvitova et Zverev, reine et roi d’Espagne

Madrid, c’est un des tournois les plus importants en vue de la préparation pour Roland-Garros. À quelques jours du début de la deuxième levée du Grand Chelem de la saison, on commence à voir qui est en forme et sur qui il faudra compter pour jouer les premiers rôles Porte d’Auteuil. Chez les hommes, le n°1 mondial apparaît une nouvelle fois comme l’homme très fort de la saison sur terre battue. après avoir remporté le Masters 1000 de Monte-Carlo et le tournoi ATP 500 de Barcelone, c’est le grand favori pour le Grand Chelem parisien. Pourtant à Madrid, il a chuté dès les quarts de finale face à Dominic Thiem. Rien de grave mais il a perdu à l’occasion sa place de n°1 mondial. Le grand gagnant de cette semaine madrilène est donc Alexander Zverev, qui empoche son troisième Masters 1000 à seulement 21 ans et se place parmi les favoris pour empêcher le taureau de Manacor de soulever un onzième trophée à Paris. Chez les dames, Karolina Pliskova (n°6) est en forme après son succès à Stuttgart, tout comme sa compatriote Petra Kvitova (n°10), titrée la semaine dernière à Prague. Et c’est bien cette dernière qui l’a emporté face à une spécialiste de terre battue, la Hollandaise Kiki Bertens. Sans oublier d’évoquer le beau parcours de Caroline Garcia, demi-finaliste en Espagne.


Tableau masculin : Alexander Zverev, homme fort du printemps ?

DdGIQEVX4AUzJfxAprès avoir triomphé à Munich la semaine précédente, l’Allemand Alexander Zverev (n°3) a enchaîné à Madrid, sans perdre un seul set ni une seule fois sa mise en jeu. Il a ainsi remporté son huitième titre et (déjà) son troisième Masters 1000 à 21 ans, ce qui le place juste derrière le Big Four parmi les joueurs en activité les plus titrés dans cette catégorie de tournois. En effet, aucun autre joueur en activité n’en a remporté trois. Zverev serait-il fin prêt à triompher en Grand Chelem ? La réponse pourrait arriver bientôt, tant son état de forme le place désormais parmi les favoris pour déloger Rafael Nadal de son piédestal. À Madrid, il n’y a eu aucun suspense en finale. Zverev affrontait un autre jeune loup du circuit, l’Autrichien Dominic Thiem (n°7), qui aura tout de même bientôt 25 ans et semble un peu en-dessous de l’Allemand. Ainsi, il s’est fait breaker une fois dans chaque set pour laisser Zverev l’emporter en deux sets 6-4, 6-4. Pourtant, Thiem s’était montré en forme pour sortir Rafael Nadal en quarts et Kevin Anderson en demies (voir plus loin). Il était alors revenu de loin en huitièmes, quand Borna Coric  (n°40) avait été à quelques point de l’éliminer (victoire 2-6, 7-6 (5), 6-4). Pour Zverev, cette semaine en Espagne a ressemblé à une croisière. Après deux premiers tours aisés, il a sorti l’Argentin Leonardo Mayer (n°42) 6-4, 6-2 en huitièmes puis l’Américain John Isner (n°9) 6-4, 7-5 en quarts. En demies, il en arrivait même à dégoûter le jeune canadien Denis Shapovalov (n°43), qui ne trouvait plus aucune solution dans le deuxième set (défaite 6-4, 6-1).

DdH0ICUUQAEMGO2

On peut dire que le Masters 1000 madrilène ne réussit pas toujours au n°1 mondial Rafael Nadal. En effet, sur tous les tournois du printemps joués sur terre battue, c’est celui où il a le moins bon ratio de victoires. Pas de quoi s’inquiéter donc pour Roland-Garros du côté de l’Espagnol. Cependant, il a été défait de son titre dès les quarts de finale par Thiem, qui l’a battu en deux sets 7-5, 6-3. Cette défaite avait également une autre conséquence : il laisse la place de n°1 mondial à son éternel rival, Roger Federer, qui ne joue pas durant la saison sur terre battue. D’autres joueurs du Top 10 n’ont pas été au mieux en Espagne. Ainsi, John Isner (n°9) a également perdu en quarts, ce qui n’est cependant pas une mauvaise performance pour lui sur terre battue. De plus, il a été battu par un bon Zverev en deux sets 6-4, 7-5. Plus inquiétantes sont les défaites de David Goffin (n°10) en huitièmes face à Kyle Edmund (6-3, 6-3) ou de Juan Martin Del Potro (n°6) au même stade contre Dusan Lajovic (3-6, 6-4, 7-6 (6)). Novak Djokovic (n°12), après avoir sorti Kei Nishikori au premier tour, n’a par ailleurs pas rassuré, battu au deuxième tour par Edmund (6-3, 2-6, 6-3). Enfin, Grigor Dimitrov (n°5) peine toujours à être régulier cette saison, lui aussi battu au deuxième tour à Madrid par Milos Raonic (7-5, 3-6, 6-3).

DdBuy3NVwAAM-VdEn revanche, deux joueurs moins attendus sur terre battue ont tiré leur épingle du jeu. Le Sud-Africain Kevin Anderson (n°8) a atteint les demi-finales, ne chutant que face à un excellent Dominic Thiem en demi-finale (6-4, 6-2). Le jeune canadien Denis Shapovalov (n°43) a quant à lui confirmé qu’il allait falloir compter sur lui à l’avenir. Déjà demi-finaliste dans un Masters 1000 à Montréal en 2017, il a surpris son monde en se hissant en demies d’un tournoi sur terre battue. Pourtant, il s’est défait de Benoît Paire (7-6 (5), 4-6, 6-4), de son compatriote Milos Raonic (6-4, 6-4) et de Kyle Edmund (7-5, 6-7 (6), 6-4) avant de perdre face à un très bon Alexander Zverev en demi-finale (6-4, 6-1). Une belle promesse pour l’avenir.

Dcn8dSvW0AEd565En ce qui concerne le bilan français, ça ne va pas mieux. En demi-teinte depuis le début de la saison, les Tricolores n’ont pas brillé dans la capitale espagnole. Sur sept joueurs engagés, aucun n’a dépassé le deuxième tour. Ainsi, Adrian Mannarino (n°27) a perdu d’entrée face à l’Argentin Diego Schwartzman (n°16) en deux sets 6-1, 6-3 et Julien Benneteau (n°60), pour son dernier tournoi de Madrid, s’est fait éliminer par Damir Dzumhur (n°32) 6-4, 6-2. Lucas Pouille (n°18) a aussi perdu dès le premier tour face à son compatriote Benoît Paire (n°50) en deux sets 6-2, 6-3. Paire qui a ensuite été sorti au deuxième tour par le Canadien Denis Shapovalov (n°43) en trois sets 7-6 (5), 4-6, 6-4. Richard Gasquet (n°29), après avoir brillamment sorti Tomas Berdych au premier tour, est ensuite tombé face au qualifié serbe Dusan Lajovic (n°95) 7-6 (1), 7-6 (1). Même constat du côté de Gaël Monfils (n°41), qui a battu Nikoloz Basilashvili au premier tour avant de tomber face au n°1 mondial Rafael Nadal en deux sets 6-3, 6-1.

Petra Kvitova confirme sa bonne forme, Kiki Bertens en spécialiste de la terre battue.

DdBzQfnWkAENBVfLa finale du Mutua Madrid Open opposait la Tchèque Petra Kvitova (n°10) à la Hollandaise Kiki Bertens (n°20). Avant d’arriver en finale, Kvitova (qui restait sur un titre à Prague la semaine précédente) a éliminé la Russe Daria Kasatkina (n°15) en quarts de finale, en deux sets 6-4, 6-0 et sa compatriote Karolina Pliskova (n°6) en demies, en deux sets là aussi, 7-6 (4), 6-3. De son côté, la Hollandaise sortait la n°2 mondiale Caroline Wozniacki en deux sets 6-2, 6-2 au troisième tour, la Russe Maria Sharapova (n°52) 4-6, 6-2, 6-3 en quarts et la Française Caroline Garcia en demies (voir plus loin). Le dernier match du tournoi fut un vrai blockbuster. Bertens allait breaker la première lors du premier set, mais Kvitova allait revenir pour l’emporter au jeu décisif. La Hollandaise n’avait alors pas dit son dernier mot, puisqu’elle prenait à nouveau les devants dans la deuxième manche, qu’elle allait remporter pour égaliser dans la foulée. Le troisième set allait offrir au public madrilène du très beau tennis, les deux joueuses étant à égalité jusqu’à trois jeux partout. Moment choisi par Kvitova, qui semblait au bord du gouffre physiquement, pour en mettre un peu plus et conclure en trois sets 7-6 (6), 4-6, 6-3. La Tchèque établissait ainsi un record, remportant un troisième titre à Madrid (du jamais vu !). Elle empochait aussi son quatrième titre de la saison (après Saint-Pétersbourg, Doha et Prague), le vingt-quatrième au total. Et surtout, tout comme Bertens, elle se place ainsi comme une des favorites pour Roland-Garros, elle qui avait repris la compétition lors du Grand Chelem parisien en 2017 après l’agression au couteau qu’elle avait subie fin 2016.

DdBdRTtWAAAvlIl

En revanche, la terre battue madrilène n’a pas réussi aux premières joueuses mondiales. Ainsi, Simona Halep (n°1), qui était double tenante du titre, a perdu en quarts de finale contre Karolina PliskovaCaroline Wozniacki (n°2) a été sèchement battue dès les huitièmes de finale par Kiki Bertens, alors que Garbiñe Muguruza (n°3) a été éliminée au même stade de la compétition par Daria Kasatkina (6-2, 4-6, 6-3). Enfin, l’Ukrainienne Elina Svitolina (n°4) a perdu dès le deuxième tour, battue par Carla Suarez Navarro (2-6, 7-6 (3), 6-4). De quoi s’inquiéter un peu à seulement deux semaines du début de Roland-Garros

DcdjHBYW0AA9LcvDeux autres joueuses ont marqué de précieux points à Madrid cette semaine : Karolina Pliskova (n°6), titrée à Stuttgart et demi-finaliste en Espagne, ainsi que Caroline Garcia (n°7), demi-finaliste pour la première fois dans la capitale espagnole. Avant de chuter face à sa compatriote Petra Kvitova, Pliskova avait tout de même sorti la n°1 mondiale et double tenante du titre, Simona Halep, en quarts de finale (6-4, 6-3). Pour Garcia, ce fut une belle semaine, avec notamment une victoire sur l’Allemande Julia Goerges (n°12) en huitièmes (6-2, 6-4) et sur l’Espagnole Carla Suarez Navarro (n°25) en quarts de finale (6-2, 6-3). Elle n’allait perdre que contre une spécialiste de la surface, Kiki Bertens, au jeu qui ne lui convient pas du tout (défaite 6-2, 6-2).

DcyHJLzXcAIMfut

Côté Tricolores, mis à part Caroline Garcia, elles étaient deux en lice à Madrid. Alizé Cornet (n°35), l’esprit occupé par ses problèmes de no show et son argumentaire face à l’ITF la semaine précédente, a perdu dès le premier tour face à l’Ukrainienne Elina Svitolina (n°4) en deux sets 6-2, 6-2. Kristina Mladenovic (n°22) a quant à elle réalisé une belle performance en sortant au premier tour l’Américaine Coco Vandeweghe (n°12). Mais après avoir dominé Shuai Zhang au deuxième tour, elle est tombée en huitièmes de finale face à la Russe Maria Sharapova (n°52) qui l’a emporté en deux sets 6-3, 6-4. Une déception et beaucoup de points perdus pour celle qui était finaliste il y a un an…

 

À LIRE AUSSI :

Madrid – Lucas Pouille, une saison étrange…

 

Wawrinka de retour, Murray dans le doute, Darcis et Serena out : les infos de la semaine

 

FFT – La semaine des Français : Okala, Guez et Ramialison titrés en ITF, Garcia se fait remarquer à Madrid

3 réflexions au sujet de “Madrid – Kvitova et Zverev, reine et roi d’Espagne”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s