Infos

Wawrinka de retour, Murray dans le doute, Darcis et Serena out : les infos de la semaine

Comme nous aimons à le dire souvent, la planète tennis ne s’arrête jamais de tourner. Il y a ce qu’il se passe sur les courts du monde entier pendant les tournois, et puis il y a les off. Voilà pourquoi nous nous devons de vous tenir informé de tout ce qui touche de près ou de loin à la petite balle jaune et à ses acteurs. Blessures, retours à la compétition, mariages, naissances etc… Chaque samedi, nous faisons pour vous le point sur tout ce qu’il faut retenir de la semaine. Ainsi, nous évoquerons ici le retour (repoussé ?) d’Andy Murray à la compétition, le nouvel abandon de Serena Williams, le retour à Rome de Stan Wawrinka, mais aussi les plateaux des tournois sur gazon qui sont annoncés et la fin de saison (avant même d’avoir débuté) du Belge Steve Darcis.


  • Stan Wawrinka de retour à Rome, mais pas Serena Williams.

Dc2-h67XkAMtUKhOn commence par le tournoi de Rome, qui débute ce samedi pour les femmes et débutera ce dimanche chez les messieurs. Après son forfait à Madrid, l’ex-numéro une mondiale Serena Williams (n°454) a aussi déclaré forfait pour le tournoi de Rome. Son retour aux sommets du tennis féminin se fait attendre, l’Américaine n’ayant disputé que deux tournois (Indian Wells et Miami) depuis son accouchement en septembre dernier. Avec ce nouveau forfait, les rumeurs sur sa non participation à Roland-Garros ne font qu’augmenter. Se sentira-t-elle prête pour la deuxième levée du Grand Chelem de la saison ? Après plus de trois mois sans jouer, Stan Wawrinka (n°25) effectuera son retour à la compétition lors du Masters 1000 de Rome. C’est une très bonne nouvelle après son forfait de dernière minute à Madrid. Son genou semble totalement remis, et on espère que le Suisse pourra revenir à son meilleur niveau, lui qui avait remporté le titre à Roland-Garros en 2015. Il s’entraîne depuis jeudi au Foro Italico et nous le suivrons de près pour connaître son état de forme. David Ferrer (n°34), récemment papa, effectuera également son retour à la compétition à Rome, démarrant ainsi sa saison sur terre battue. On note en revanche deux autres forfaits avec le Canadien Milos Raonic (n°24) qui renonce à se rendre en Italie, tout comme Nick Kyrgios (n°23), blessé au coude et qui a subi une petite intervention chirurgicale dont il ne semble pas complètement remis. Après avoir atteint les huitièmes de finale à Madrid avec au passage une belle victoire sur le n°4 mondial Grigor Dimitrov, il semblerait que ses problèmes de genou l’embêtent encore, lui faisant choisir le repos pour ne pas trop forcer.

En attendant, le dernier gros tournoi avant Roland-Garros débute par les qualifications ce samedi, et le tirage au sort des tableaux principaux masculins et féminins ont été effectués ce vendredi. Voici ce à quoi il faut s’attendre du côté de Rome :

  • Tommy Haas à nouveau conseiller de Lucas Pouille ?

DTfXncbWAAAF_VIOn se rappelle que lors de l’Open d’Australie, en début d’année, l’ancien n°2 mondial avait conseillé le n°1 Français Lucas Pouille. Après sa défaite au premier tour du Masters 1000 de Madrid, le Nordiste a annoncé que leur collaboration allait être réitérée pendant Roland-Garros, en déclarant : « Tommy reviendra à Roland. » En Australie, l’Allemand échangeait par textos avec Lucas Pouille et son entraîneur, Emmanuel Planque. Il y a deux mois, Tommy Haas parlait de cette collaboration dans les colonnes de notre confrère L’Equipe : « Je lui ai dit que je pouvais l’accompagner quelques semaines ici et là dans l’année et qu’il fallait qu’il décide ce qu’il voulait faire, ce qui selon lui pouvait l’aiderDepuis Melbourne, on est resté en contact, par téléphone surtout. Mais on n’a pas encore pris de décision pour la suite. » Interrogé sur la question, l’entraîneur du Tricolore a même ajouté : « Il a annoncé la fin de sa carrière et il fait plus ou moins une tournée d’adieu donc il a fait beaucoup d’exhibitions, c’est la raison pour laquelle il ne pouvait pas être avec nous, mais il est au contact, il regarde beaucoup de matchesCe qu’il peut apporter, c’est son expérience d’ancien joueur de haut niveau. Une vision de joueur. Il est passé par là, il a eu des moments compliqués dans sa carrière, il a probablement des choses à dire par rapport à ça. Il est là pour apporter un œil de joueur, d’ancien athlète de haut niveau. Il vient d’arrêter, il est très contemporain, il n’a rien oublié de ce qu’il a vécu. » Espérons qu’il puisse aider Lucas Pouille à repartir de l’avant Porte d’Auteuil.

  • Andy Murray inquiète et pourrait même manquer Wimbledon…

Dc2cNA_WAAE7kTULa semaine dernière, nous évoquions le retour d’Andy Murray (n°39) pour la saison sur gazon. Cette semaine, les médias britanniques (The Telegraph, BBC ou Daily Mail) nous ont pris de court, révélant que l’Écossais ne s’était pas si bien remis de sa blessure à la hanche qu’on le pensait. Ces deux dernières semaines, il aurait ressenti de nouvelles douleurs à cette hanche lors de ses entraînements… Le Britannique devait revenir en Challenger à Loughborough fin mai, et surtout lors des tournois de ‘s-Hertogenbosch et du Queen’s, juste avant Wimbledon. Ces participations semblent compromises, tout comme le fait de jouer en cinq sets lors du troisième Grand Chelem de l’année. On se souvient qu’il y a quelques mois, Andy Murray avait prévenu : « Je ne reviendrai que lorsque je serai à 100%. » Ce qui ne semble pas être le cas actuellement. Johanna Konta, la compatriote de Murray, semblait triste à l’annonce de cette nouvelle, comme elle l’a déclaré à la presse : « J’espère toujours qu’il pourra [se rendre à Wimbledon]. De toute évidence, il doit faire ce qu’il y a de mieux pour la longévité de sa carrière. Je ne peux pas imaginer à quel point il doit être triste d’être loin du jeu qu’il aime tant. Il doit faire tout ce qu’il peut pour revenir en forme et devenir plus fort et jouer longtemps, donc s’il n’est pas là pendant cette période, il nous manquera beaucoup. » Judy Murray, la mère du joueur britannique, a quant à elle tenu à se montrer rassurante, déclarant : « La force du tennis masculin est si grande que je ne pense pas que quiconque voudrait revenir dans cet environnement à moins d’être à 100%. Il y  a encore beaucoup de choses qu’[Andy] veut accomplir dans le jeu. »

  • Le plateau du Queen’s sera « le plus relevé » de l’histoire du tournoi.

Dc1A5vzV0AAklnyCe mardi, les organisateurs du tournoi ATP 500 du Queen’s, sur gazon (en préparation à Wimbledon), ont annoncé un plateau très relevé. En effet, six joueurs du Top 10 sont attendus à Londres : Rafael Nadal (n°1), Grigor Dimitrov (n°4), Marin Cilic (n°5), Juan Martin Del Potro (n°6), Kevin Anderson (n°8) et David Goffin (n°10). Si les rumeurs ne se confirment pas sur sa hanche douloureuse, Andy Murray (n°39) devrait aussi être de la partie, tout comme le Suisse Stan Wawrinka (n°25). De nombreux spécialistes des surfaces rapides (Tomas Berdych, Milos Raonic ou encore Feliciano Lopez) sont aussi attendus au Queen’s. Heureux de voir un tel plateau se mettre en place, Stephen Farrow, le directeur du tournoi, a même déclaré : « Voir six des dix meilleurs joueurs du monde dans notre liste des participants avant même d’arriver à des noms comme Andy Murray, Stan Wawrinka, Milos Raonic, Feliciano Lopez, Nick Kyrgios et Kyle Edmund présage vraiment d’une semaine fantastique. » Du côté des Français, Adrian Mannarino (n°27) et Jo-Wilfried Tsonga (n°36) sont pour l’instant les deux seuls inscrits au tournoi londonien.

  • Roger Federer sera bien présent à Halle et Simona Halep à Eastbourne.

DDLEmLDXgAAvUQRLa saison sur terre battue n’est pas encore terminée qu’on se projette déjà sur ce qui va suivre, à savoir le gazon. Cette semaine, la présence du n°2 mondial Roger Federer au tournoi ATP 500 de Halle (18-24 juin) a été confirmée. Trois autres membres du Top 10 seront aussi présents : Alexander Zverev (n°3), Dominic Thiem (n°7) et John Isner (n°9). Autant de joueurs qui pourraient potentiellement gêner le maître des lieux sur sa surface favorite. Notons aussi la présence de Kei Nishikori (n°20), Borna Coric (n°35) ou encore Stefanos Tsitsipas (n°40), qu’il faudra suivre de près. Du côté des Français, ils seront trois à se présenter en Allemagne : on pourra compter sur Lucas Pouille (n°18), Richard Gasquet (n°29) et Benoît Paire (n°50). Chez les dames, c’est la venue de la n°1 mondial Simona Halep à Eastbourne (25-30 juin) qui a été annoncée. Présente pour la première fois en 2017 en Angleterre, la Roumaine a décidé d’ajouter ce tournoi pour se préparer en vue du troisième Grand Chelem de la saison à Wimbledon. Enfin, c’est le directeur du tournoi de Stuttgart, qui accueillera aussi Roger Federer du 11 au 17 juin, qui s’est exprimé cette semaine. Ainsi, Edwin Weindorfer a déclaré sur le site internet du tournoi : « C’est un grand honneur que Roger, l’un des meilleurs joueurs de tous les temps, joue à Stuttgart pour la troisième fois. Ses matches des deux dernières années lui ont permis d’être à la hauteur et il a apprécié l’environnement du tournoi. Sa participation améliore encore le statut du tournoi et pour que toutes les stars se préparent parfaitement à Wimbledon, nous avons complètement reconstruit quatre terrains pour cette édition. »

  • Le Belge Steve Darcis ne jouera malheureusement pas en 2018…

Dc0786HX4AEPpsuIl n’avait pas encore joué de match officiel cette année. Le Belge Steve Darcis (34 ans, n°160) a annoncé ce jeudi lors d’une conférence de presse qu’il ne jouerait pas du tout en 2018, en raison d’une blessure au coude qui demande beaucoup de repos. « Je voulais être prêt pour Roland-Garros, c’était l’objectif. Mais j’ai ressenti des nouvelles douleurs après la reprise de l’entraînement. Je suis au repos forcé », a déclaré Steve Darcis, qui avait demandé un classement protégé pour entrer dans le grand tableau à Roland-Garros. Ce n’est qu’un coup dur de plus pour un joueur souvent blessé depuis le début de sa carrière (poignet, genou, épaule) et qui avait pourtant atteint son meilleur classement en 2017 (n°38). Darcis traîne ses douleurs au coude depuis juin l’année dernière, et il n’aurait pas dû disputer la finale de Coupe Davis face à la France à Lille en novembre dernier. Que les fans du joueur belge se rassurent, même s’il a 34 ans, il ne pense pas à se retirer et fera son retour sur les courts en 2019, car comme il’a déclaré : « Je ne veux pas finir sur une blessure. »

  • Petra Kvitova s’exprime sur les futurs changements prévus en Fed Cup.

DbT9kBNX4AAQlxfLa Tchèque Petra Kvitova (n°10), qui disputera ce samedi la finale du tournoi de Madrid, s’est exprimée sur l’avenir de la Fed Cup et de la Coupe Davis. Sa voix est légitime, elle qui a toujours représenté son pays et a apporté de nombreuses victoires. Et elle n’est pas forcément d’accord avec les changements annoncés, d’abord en Coupe Davis mais qui pourraient ensuite s’étendre à la Fed Cup. Comme elle l’a déclaré à nos confrères de Ubitennis : « Je pense que la Fed Cup est spéciale parce que parfois nous jouons à la maison et parfois nous jouons à l’extérieur. C’est l’essentiel, je ne suis pas d’accord avec ce qu’ils veulent faire de la Coupe Davis, je ne voudrais pas voir de changements. »

3 réflexions au sujet de “Wawrinka de retour, Murray dans le doute, Darcis et Serena out : les infos de la semaine”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s