TOURNOIS

Joueurs de la semaine – Pablo Andujar et Anna Karolina Schmiedlova

Chez « Jeu, Set Et Match », nous essayons d’innover pour vous faire plaisir. Nous avons remarqué que les compte-rendus de tournois, ce n’est pas ce que vous recherchez quand vous venez visiter notre blog. Non, les reportages, les interviews et les articles de a rubrique « Au cœur de l’action » semblent vous plaire et nous nous sommes demandés pourquoi. Peut-être est-ce parce que les résultats purs et durs, vous les trouvez ailleurs ? Seulement, nous ne pouvons pas ne pas parler des joueurs et joueuses qui gagnent chaque semaine ici et là sur tous les circuits, à tous les niveaux. Nous avons donc décidés d’innover en vous présentant les résultats selon deux modèles : les joueurs/joueuses du mois au niveau international, et les Français./Françaises qui se font remarquer sur la semaine écoulée. Voilà donc, pour al semaine qui s’est achevée ce dimanche, un joueur (Pablo Andujar) et une joueuse (Anna Karolina Schmiedlova) qui reviennent de loin et ont remporté un premier tournoi sur le circuit principal depuis de longs mois…


  • Pablo Andujar : la résurrection

Da1i0u1X4AENGlRAprès de multiples blessures, il était au fond du trou ces derniers mois. N°35 mondial en 2015, l’Espagnol Pablo Andujar (n°355) était tombé dans les fins fond du classement, au-delà de la 1000ème place. Pourtant, il a su se relever et voilà qu’il revient au plus haut niveau pour le plaisir de tous. Ce joueur est un exemple d’abnégation, car il n’a jamais fait parler de lui et a effectué sa résilience dans l’ombre de ses compatriotes. Il y a une semaine, il avait remporté le tournoi Challenger d’Alicante, à domicile. Ce dimanche, il a remporté à Marrakech, au Maroc (ATP 250, terre battue) son quatrième titre sur le circuit ATP après Casablanca (2011 et 2012) et Gstaad (2014). En finale, il a battu la tête de série n°2, le Britannique Kyle Edmund (n°26), en deux sets 6-2, 6-2 en 1h23. Avec cette victoire, il devient le joueur le plus mal classé à remporter un tournoi sur le circuit ATP depuis Lleyton Hewitt en 1998 (alors classé 550ème joueur mondial).

Tête de série n°1 à Marrakech, l’Espagnol Albert Ramos-Viñolas (n°23) a échoué dès le deuxième tour face au qualifié russe Alexey Vatutin (n°160) en deux sets 7-6 (4), 6-2. Le Néerlandais Robin Haase (n°44), tête de série n°5, a quant à lui subi au premier tour la loi du Bosniaque Mirza Basic (n°94), qui l’a éliminé en trois sets 4-6, 6-4, 7-5. Alexandr Dolgopolov (n°52), tête de série n°7 au Maroc, perdait lui aussi au premier tour face au qualifié Andrea Arnaboldi (n°221) en deux sets 6-2, 6-3. Mais la plus grosse surprise du premier tour est venue d’un invité marocain, Lamine Ouahab (n°617), qui a surpris Philipp Kohlschreiber (n°34), tête de série n°3, en trois sets 2-6, 6-0, 7-6 (3) ! L’Allemand devait être fatigué après la Coupe Davis mais c’est tout de même une belle perf pour ce quasi-amateur…

Da21LrwXcAAayoUÀ noter que du côté de Houston, aux États-Unis (ATP 250, terre battue), c’est l’Américain Steve Johnson (n°51), tête de série n°6, qui a conservé son titre en dominant son compatriote Tennys Sandgren (n°56), tête de série n°8, en trois sets  7-6 (2), 2-6, 6-4. Tête de série n°1 et en pleine forme après son succès à Miami au début du mois et un beau week-end de Coupe Davis, John Isner (n°9) a pourtant échoué à ce stade de la compétition face à son compatriote Steve Johnson (n°51), vainqueur en trois sets 7-6 (4), 4-6, 7-6 (5). Même chose pour Jack Sock (n°16), tête de série n°3, éliminé par son jeune compatriote Taylor Fritz (n°72) en trois sets 6-3, 3-6, 6-4. De retour à la compétition après une blessure, l’Australien Nick Kyrgios (n°24), tête de série n°4, a remporté un match avant d’échouer lui aussi en quarts face au géant croate Ivo Karlovic (n°88), là aussi en trois sets 3-6, 6-2, 6-3. Par ailleurs, la tête de série n°2 Sam Querrey (n°14) avait perdu dès son entrée en lice au deuxième tour face à l’Argentin Guido Pella (n°63) en trois sets 2-6, 7-6 (4), 7-6 (3).

  • Anna Karolina Schmiedlova : 

Da2ZqiEW0AMx8bCAnna Karolina Schmiedlova, 23 ans, était un espoir du tennis féminin quand en 2015, elle avait atteint la 26ème place mondiale. Seulement, elle n’avait plus remporté le moindre titre depuis cette année, où elle avait été titré à Katowice et Bucarest, et elle a même galéré pour retrouver le plus haut niveau. En 2017, elle remporté trois titres sur le circuit ITF (un 80 000 $ et deux 25 000 $). Ce dimanche, la Slovaque a donc fait son retour au plus haut niveau en remportant le titre à Bogota, en Colombie (International Event, terre battue), son troisième sur le circuit WTA. En finale, Schmiedlova a battu l’Espagnole Lara Arruabarrena (n°79), tête de série n°5, en deux sets 6-2, 6-4.

Par ailleurs, tête de série n°6, l’Américaine Alison Riske (n°91) a été battue d’entrée par la Slovène Dalila Jakupovic (n°141) en deux sets 6-2, 6-2, alors que Veronica Cepede Royg (n°84), tête de série n°4, perdait face à la Colombienne Emiliana Arango (n°510) en trois sets 6-0, 2-6, 6-4. Tête de série n°8, l’Australienne Alja Tomljanovic (n°92) était aussi éliminée d’entrée par Renata Zarazua (n°220) en trois sets 1-6, 6-4, 7-6 (6). Au deuxième tour, c’est la tête de série n°1, l’Allemande Tatjana Maria (n°62), qui était dominée par une qualifiée, Daniela Seguel (n°191) en deux sets 6-3, 6-1. La tête de série n°3 du tournoi, la Suédoise Johanna Larsson (n°73) a quant à elle tenu jusqu’en quarts de finale, où elle a perdu face à l’Espagnole Lara Arruabarrena (n°79), tête de série n°5, en deux sets 6-1, 6-3. 

Da1kYgoWsAAKZ2RÀ noter qu’à Lugano, en Suisse (International Event, terre battue), pour la première édition de ce nouveau tournoi, c’est la Belge Élise Mertens (n°20), tête de série n°2, qui a rempoté là son troisième titre sur le circuit WTA (le deuxième en 2018) en dominant en finale la Biélorusse Aryna Sabalenka (n°61) en deux sets 7-5, 6-2. Tête de série n°4, l’Estonienne Anett Kontaveit (n°28) a aussi été battue au premier tour par la Biélorusse Vera Lapko (n°130) en trois sets 3-6, 6-4, 6-3, alors que Svetlana Kuznetsova (n°29), tête de série n°5, subissait le même sort face à l’Allemande Mona Barthel (n°68) qui la dominait en trois sets 4-6, 6-3, 6-4. Au deuxième tour, une autre tête de série disparaissait : il s’agissait de la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (n°49), battue en trois sets 4-6, 6-4, 6-2 par la Belge Kirsten Flipkens (n°74).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s