Au cœur de l'action

Coupe Davis – Après la victoire du double Mahut / Herbert, Lucas Pouille envoie la France en demies

Ce week-end, l’équipe de France de Coupe Davis se déplaçait à Gênes, en Italie. Face à Fabio Fognini et ses compatriotes, la tâche s’annonçait rude pour continuer de défendre le Saladier d’Argent remporté en novembre dernier. Mais le capitaine Yannick Noah, qui avait sélectionné Lucas Pouille et Jérémy Chardy en simple ainsi que Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert en double, croyait en ses chances. Et il a eu raison, même si la route a été semée d’embûches. Retour sur trois jours de compétition acharnée où les Bleus auront montré, une fois de plus, qu’ils ne vont pas abandonner si facilement leur titre…

30126999_10156461720443699_4085788426856853833_n


  • France bat Italie : 3 – 1 (Gênes, terre battue) :

30261077_10156461723498699_8166001152625996652_nCette rencontre de tous les dangers se déroulait à Gênes, sur terre battue extérieure. Pour les simples du vendredi, le capitaine Yannick Noah avait décidé de faire confiance à Lucas Pouille (n°11) et Jérémy Chardy (n°80) pour affronter respectivement Andreas Seppi (n°62) et Fabio Fognini (n°20). Dans une belle ambiance et sous le soleil italien, Lucas Pouille démarrait la rencontre sur les chapeaux de roue, menant rapidement de deux sets et un break d’avance dans le troisième set. Mais une petite baisse de son côté et un second souffle trouvé de l’autre a permis à Andreas Seppi d’égaliser à deux manches partout. N’ayant pas peur du combat, Lucas Pouille changeait de tactique, prenant la balle plus tôt pour gêner son adversaire, pour remporter ce premier point en cinq sets 6-3, 6-2, 4-6, 3-6, 6-1.

30126944_10156461718568699_9128578058104894400_nPour Jérémy Chardy, qui entrait ensuite sur le court pour tenter de faire le break, le schéma du match fut à peu près le même, sauf que l’issue allait être différente. Après le gain du premier set au jeu décisif, le Palois prenait un break d’avance dans la seconde manche, avant de baisser mentalement et physiquement. De son côté, Fabio Fognini allait monter en puissance. Passé le petit incident au changement de côté en début de troisième set, l’Italien n’allait plus lâcher le match pour finalement s’imposer en quatre sets 6-7 (6), 6-2, 6-2, 6-3. L’Italie et la France se quittaient alors sur une égalité d’un point partout, ce qui semblait somme toute logique.


DaL78NAXcAEf1PDSamedi 7 avril, place au double qui opposait Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut d’un côté à Simone Bolelli et Fabio Fognini de l’autre. On s’attendait à une rencontre serrée entre deux paires spécialistes du double, mais les Tricolores ont vite pris l’avantage, allant jusqu’à dégoûter des Italiens devenus amorphes en fin de rencontre. Dans le premier set, les deux équipes conservaient leurs services jusqu’au break crucial, remporté par Herbert sur un magnifique coup droit décroisé. Dans les deux manches suivantes, Bolelli et Fognini ont enchaîné les fautes (et même parfois les double-fautes), permettant aux Français de l’emporter en trois sets 6-4, 6-3, 6-1 sans être inquiété. La France menait alors deux points à un ce samedi soir, et on attendait avec impatience le match des numéros uns du dimanche entre Lucas Pouille et Fabio Fognini


DaQuqHDXkAASNG2Dimanche 8 avril, place au quatrième simple, qui opposait les deux numéros uns de chaque équipe. Lucas Pouille avait la demi-finale dans sa raquette, alors que Fabio Fognini, en spécialiste de la terre battue, se devait de ramener son pays à égalité deux points partout. Et c’est bien l’Italien qui a le mieux débuté le match, étant tout de suite dedans et profitant du faible pourcentage de premières balles au service de son adversaire. En quelques minutes, Fognini prenait la première manche (6-2). Mais c’était sans compter sur l’état d’esprit de Pouille, toujours prêt à aller au combat, qui tentait de s’adapter au jeu sur terre battue pour faire tourner la rencontre. Ce qu’il parvenait à faire aisément dans le deuxième set pour recoller (6-1). Les choses allaient être beaucoup plus difficiles dans la troisième manche, mais Fognini allait manquer de belles occasions de prendre l’avantage, et Pouille allait l’emporter au jeu décisif. Dégoûté, l’Italien ne reviendra jamais dans la partie et le Français pouvait exulter après la balle de match. C’est sur une victoire en quatre sets 2-6, 6-1, 7-6 (3),6 -3 que Lucas Pouille envoyait les Bleus en demi-finales de la Coupe Davis.

La prochaine rencontre sera donc forcément jouée en France au mois de septembre, mais contre qui ? L’Espagne de Rafael Nadal ou l’Allemagne d’Alexander Zverev ? La réponse dans quelques heures lorsque le quart de finale qui se joue en ce moment même à Valence aura délivré son verdict.

30265078_10156461723978699_5017620490774021281_n

Crédit photos : @FFTennis

2 réflexions au sujet de “Coupe Davis – Après la victoire du double Mahut / Herbert, Lucas Pouille envoie la France en demies”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s