Reportages

Challengers – Dusan Lajovic s’impose au Gosier, Ricardas Berankis vainqueur à St Brieuc

Cette semaine, nous avons pu assister à quatre tournois sur le circuit Challenger. Deux d’entre-eux se déroulaient en territoire français : le tournoi de St Brieuc (en indoor) qui a vu un Tricolore (Constant Lestienne) atteindre la finale, et celui du Gosier en Guadeloupe (sur dur extérieur). De plus, un tournoi sur terre battue a effectué ses débuts en Espagne, celui de Marbella. Enfin, un dernier tournoi se déroulait sur terre battue au Mexique, à San Luis Potosi. Découvrez qui sont les vainqueurs de tous ces tournois, et aussi les parcours des joueurs tricolores, qui n’ont participé qu’aux tournois disputés sur notre territoire.


  • Le Gosier (Guadeloupe – France, 85 000 $) :

DZw36d7XcAAqAP_Le tournoi du Gosier, en Guadeloupe, se jouait sur dur extérieur. C’est le Serbe Dusan Lajovic (n°108) qui y a remporté son sixième titre en Challenger, qui est aussi le premier en 2018. En finale, il a dominé l’Américain Denis Kudla (n°144) en deux sets 6-4, 6-0. Sur son parcours, Lajovic n’a perdu qu’un seul set, en quarts de finale face à Bradley Klahn (victoire 7-6 (5), 2-6, 6-3). Plusieurs Tricolores étaient engagés au GosierLaurent Rochette (n°615), issu des qualifications, a perdu au premier tour contre le Canadien Peter Polansky (n°126) en deux sets 6-0, 7-5. De son côté, Corentin Denolly (n°410) a perdu face à la tête de série n°1 du tournoi, le Grec Stefanos Tsitsipas (n°70) en deux sets 6-3, 6-3. Tête de série n°3, Lajovic a quant à lui éliminé d’entrée Benjamin Bonzi (n°192) sur le même score, alors que Darian King (n°172) a sorti Tom Jomby (n°545), issu des qualifications, en trois sets 6-7 (5), 6-1, 6-2. Gianni Mina (n°483) a de son côté perdu dès le premier tour face à l’Américain Christian Harrison (n°217) 6-4, 6-2, alors que Mathias Bourgue (n°239) a échoué face à Kudla en trois sets 7-6 (1), 2-6, 6-1. Un seul de nos représentants a survécu à cette hécatombe. Il s’agit de Calvin Hemery (n°150), tête de série n°7 en Guadeloupe, qui a atteint les quarts de finale. Il a dominé l’Argentin Renzo Olivo (sur abandon à 6-3, 4-1) au premier tour et le Japonais Kaichi Uchida (2-6, 7-5, 7-5) au deuxième tour avant d’échouer ensuite face au Belge Ruben Bemelmans (n°116), tête de série n°4, en deux sets 6-2, 6-4. Tête de série n°1 en Guadeloupe, le Grec Stefanos Tsitsipas (n°70) a échoué dès le deuxième tour, battu par le Chilien Christian Garin (n°235) en deux sets 7-6 (4), 7-5. Même sort pour la tête de série n°2, Gastao Elias (n°106) : le Portugais a également été sorti au deuxième tour, par le Canadien Filip Peliwo (n°186) en deux sets 6-4, 7-5.

  • San Luis Potosi (Mexique, 50 000 $) :

DZw5rqCXkAIwWgjSur terre battue au Mexique, c’est le joueur du Salvador, Marcelo Arevalo (n°175) qui est sorti vainqueur. Pour remporter son deuxième titre en Challenger après Bogota en 2017, il a battu en finale l’invité surprise, issu des qualifications, Roberto Cid Subervi (n°329) en trois sets 6-3, 6-7 (3), 6-4. Le Dominicain avait en effet survécu à l’hécatombe de ce tournoi exceptionnel sous plusieurs aspects. En effet, avec la présence de trois joueurs qualifiés en quarts de finale et aucune des huit têtes de série à ce même stade de la compétition, ce tournoi de San Luis Potosi fut plein de rebondissements. Tête de série n°1, l’Italien Paolo Lorenzi (n°57) a perdu d’entrée contre l’Américain Austin Krajicek (n°295) en trois sets 6-7 (2), 6-1, 6-3. Pas la meilleure des préparations avant le quart de finale de Coupe Davis face à la France dans quelques jours pour LorenziGerald Melzer (n°113), tête de série n°2, a quant à lui abandonné au premier tour face à l’Allemand Jan Choinski (qui menait alors 6-1, 3-1), alors que Victor Estrella Burgos (n°152), tête de série n°5, perdait aussi d’entrée contre Arevalo (6-1, 6-4). Les têtes de série n°3 et n°4 ont juste passé un tour de plus avant de disparaître du tournoi. L’Allemand Yannick Hanfmann (n°124), tête de série n°3, a perdu au deuxième tour contre le Britannique Jay Clarke (n°265) en trois sets 7-5, 2-6, 6-4, alors que Thomas Bellucci (n°135), tête de série n°4, était éliminé au même stade par le Colombien Daniel Elahi Galan (n°286) en deux sets 6-3, 6-3. Aucun joueur français n’avait pris part à ce tournoi.

  • Marbella (Espagne, 43 000 $) :

DZpK7XxX4AAZUQMPour la première édition du tournoi de Marbella, c’est l’Italien Stefano Travaglia (n°123), tête de série n°7, qui a soulevé le trophée. Dans un cadre idyllique et sous le soleil, il a battu en finale l’Argentin Guido Andreozzi (n°198) en deux sets 6-3, 6-3. L’Italien remporte ainsi son deuxième titre en Challenger après Ostrava en 2017. Après une entrée en lice difficile face à un joueur local, l’Espagnol Jaume Munar (victoire en trois sets 6-7 (5), 6-2, 7-5), Travaglia n’a connu e difficultés qu’en quarts de finale face à Kimmer Coppejans (7-5, 2-6, 6-4) ; mis à part cela, il a remporté tous ses autres matchs en deux sets. Ce nouveau tournoi, joué en Espagne sur terre battue, a connu plusieurs surprises. Seule la tête de série n°3 a survécu jusqu’en demi-finales. En effet, l’Italien Marco Cecchinato (n°97) a été battu à ce stade de la compétition par Andreozzi en deux sets 6-3, 6-3. En revanche, la tête de série n°1, l’Espagnol Roberto Carballes Baena (n°78), qui jouait devant son public, a été éliminé dès le deuxième tour par le Belge Kimmer Coppejans (n°278), issu des qualifications, en deux sets 6-3, 7-6 (5). Tête de série n°2 à Marbella, le Serbe Laslo Djere (n°94) a quant à lui été sorti d’entrée par le Letton Ernests Gulbis (n°190) en trois sets 7-5, 4-6, 6-4. Même chose pour les têtes de série n°4 et n°5, respectivement Adrian Melendez-Maceiras (n°112) et Pedro Sousa (n°119) qui ont perdu dès le premier tour face à Martin Klizan (6-3, 6-4) et Marco Trungelliti (6-3, 6-2). Aucun joueur français n’avait pris part à ce Jou entournoi.

  • St Brieuc (France, 43 000 $) :

DZw4jo4W4AEWLmRJoué en France en indoor, le tournoi de St Brieuc a vu un Français atteindre la finale. Ce n’était pas le plus attendu puisqu’il était issu des qualifications, mais Constant Lestienne (n°234) a bien joué la finale en Bretagne. Malheureusement, il a perdu face à la tête de série n°2, le Lituanien Ricardas Berankis (n°103) en trois sets 6-2, 5-7, 6-4. Ce qui n’enlève rien à sa grosse performance de la semaine, lui qui a sorti en demi-finale la tête de série n°1, le Chypriote Marcos Baghdatis (n°82) en deux sets 7-5, 6-1. Pour le Lituanien de 27 ans, c’est une neuvième victoire en Challenger, la toute première en 2018. En ce qui concerne les autres joueurs français, qui étaient nombreux en Bretagne, ils ont connu des fortunes diverses. Invités par les organisateurs du tournoi, Ugo Humbert (n°311) et Antoine Hoang (n°251) ont été sortis d’entrée par leurs compatriotes, respectivement Maxime Janvier (6-4, 6-3) et Evan Furness (3-6, 7-6 (5), 6-4). Issu des qualifications, Tristan Lamasine (n°409) a quant à lui perdu au premier tour face au Biélorusse Egor Gerasimov (n°154) en trois sets 6-7 (4), 6-4, 6-2. Enfin, Kenny de Schepper (n°173) a également été éliminé dès son premier match par l’Autrichien Dennis Novak (n°205) en deux sets 6-4, 7-6 (4), tout comme Corentin Moutet (n°138) qui a perdu contre Lestienne en trois sets 6-4, 4-6, 6-3. Au deuxième tour, seul Lestienne a survécu. En effet, Evan Furness (n°503) a été battu par Tobias Kamke (n°214) 7-6 (7), 6-0 alors que Stéphane Robert (n°168) a subi la loi de Lestienne en deux sets 6-3, 6-4. Vainqueur à Lille quelques jours auparavant, Grégoire Barrère (n°406) a lui perdu au deuxième tour contre Novak en deux sets 6-3, 6-3, tandis que Maxime Janvier (n°325) échouait face au futur vainqueur Ricardas Berankis (n°103) en deux sets 7-6 (5), 6-3.

1 réflexion au sujet de “Challengers – Dusan Lajovic s’impose au Gosier, Ricardas Berankis vainqueur à St Brieuc”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s