Au cœur de l'action

Miami – Roger Federer, conséquences d’une défaite prématurée

Vous n’avez pas pu louper le tremblement de terre qui est survenu ce samedi soir au Miami Open ! Le n°1 mondial Roger Federer (36 ans) a été éliminé dès son entrée en lice au deuxième tour. Cela faisait bien longtemps que le Suisse n’avait pas subi deux défaites d’affilée, celle-ci intervenant quelques jours seulement après qu’il ait perdu son titre à Indian Wells face à un très grand Juan Martin Del Potro (29 ans, n°6). Quelles sont les conséquences d’une telle défaite ? Il y en a principalement deux, que nous développons ci-dessous.

DZHM5sRX0AEB0cP


Moins d’une semaine après avoir perdu son titre à Indian Wells lors du premier Masters 1000 de la saison, Roger Federer a donc perdu son titre à Miami. Invaincu cette saison il y a encore quelques jours, il vient de subir une deuxième défaite de rang face au jeune australien Thanasi Kokkinakis (21 ans, n°175), qui l’a battu au bout du suspense en trois sets 3-6, 6-3, 7-6 (4). Pour une première rencontre entre les deux hommes, le rookie (longtemps blessé et qui ne manque pas de talent) a donc su profiter des quelques errements du Suisse qui, comme face à Del Potro en finale d’Indian Wells, s’est empêtré dans une filière longue qui ne lui convient plus depuis plusieurs années.

507beLa première conséquence de cette défaite concerne le classement ATP. En 2017, Roger Federer avait enchaîné le « Sunshine Double » en remportant les trophées à Indian Wells et Miami, raflant la mise de 2 000 points. Il devait donc défendre tous ces points cette année, et cette défaite prématurée lui coûte très cher. Dès lundi, il cèdera la place de n°1 mondial, qu’il avait retrouvée le 18 février après avoir remporté le tournoi de Rotterdam, à son éternel rival Rafael Nadal. L’Espagnol retrouve donc le sommet mondial sans même avoir joué depuis son abandon à l’Australian Open. Et bien que Federer assure que cela lui importe peu de terminer l’année au sommet du tennis mondial, on peine à croire que cela le laisse indifférent. Mais comme il l’a déclaré samedi après le match : « Le plus important était de redevenir numéro 1 à Rotterdam. Voilà. J’ai toujours dit que ce n’était pas un objectif pour la fin de l’année. » En ce qui concerne Rafael Nadal, il a tout de même de nombreux points à défendre lors de la saison sur terre battue. En l’absence de certitudes sur son état de forme, on peut penser que le fauteuil de numéro un pourrait encore changer d’occupant dans les semaines à venir.

DZFhUcSWAAA08l1L’autre conséquence de ce match perdu, c’est que le Suisse renonce définitivement à participer à la saison sur terre battue. Nous ne le reverrons donc pas cette année à Roland-Garros, car comme il l’a déclaré en conférence de presse : « J’ai décidé de ne pas jouer sur terre. On a beaucoup discuté récemment pour voir où on se trouve. Pour finir, on avait la même opinion qu’il était plus simple de rester sur deux surfaces que sur trois en ce moment. J’aimerais encore jouer le plus longtemps possible et pour ça, on a pensé que la terre battue n’était pas la bonne solution. » Tout le monde pensait qu’au vu de son état de forme, Federer aurait pu reconsidérer le fait de jouer sur terre. Mais ces deux défaites ont montré ses limites physiques, et le Suisse doit craindre d’en faire trop. Comme à son habitude, à bientôt 37 ans, il préfère se concentrer sur la saison sur gazon, avec un titre à défendre du côté de Wimbledon, et sur la saison sur dur aux États-Unis cet été avec l’US Open en ligne de mire. Car même si Andy Murray sera encore sur le banc de touche lors de la saison sur terre battue, même si Novak Djokovic ou encore Stan Wawrinka ne sont pas encore revenus à leur meilleur niveau, de nombreux joueurs peuvent barrer la route de Roger Federer sur terre, sans parler de Rafael Nadal qui pourrait revenir à son meilleur niveau au printemps, comme il l’a souvent déjà fait.

DZHCC30WsAAjjWgPour finir, une des dernières conséquences de cette victoire de Thanasi Kokkinakis sur le maestro suisse est que le tableau de ce Miami Open est plus ouvert que jamais. Dans la partie haute du tableau, Alexander Zverev (20 ans, n°5) est le mieux classé, mais il est en manque de résultats cette saison, tout comme Nick Kyrgios (22 ans, n°20) qui revient tout juste de blessure. Alors qui pour se placer parmi les favoris de ce tournoi ? On pense bien sûr au lauréat d’Indian Wells, l’Argentin Juan Martin Del Potro (29 ans, n°6), qui se trouve dans la partie basse du tableau. On pourrait également citer Grigor Dimitrov (26 ans, n°4) ou Marin Cilic (29 ans, n°3) mais ils sont eux aussi en manque de résultats depuis quelques semaines. La seule certitude que l’on peut avoir sur ce tournoi de Miami, c’est qu’avec les sorties prématurées de Federer et Djokovic, et en l’absence d’Andy Murray, il y aura un nouveau vainqueur, ce qui n’était plus arrivé depuis 2010 et la victoire de l’Américain Andy Roddick, aujourd’hui retraité des courts.

2 réflexions au sujet de “Miami – Roger Federer, conséquences d’une défaite prématurée”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s