TOURNOIS

Le retour de Kvitova à Doha, Federer roi du monde à Rotterdam ainsi que Reboul, Benchetrit, Humbert et Jomby titrés en ITF

La semaine qui vient de s’écouler a été très chargée sur la planète tennis, avec trois tournois sur le circuit ATP (dont un ATP 500 à Rotterdam, qui a sacré le retour de Roger Federer à la place de n°1 mondial) et un Premier Event sur le circuit WTA à Doha. Le circuit secondaire n’a cependant pas été en reste, notamment pour les joueurs français : le Challenger de Cherbourg (avec la finale de Constant Lestienne), et sur le circuit Futures nous avons pu assister à la victoire de Fabien Reboul (Shrewsbury, 25 000 $), Ugo Humbert (Bellevue, 25 000 $) et Elliot Benchetrit (Jerba, 15 000 $).


ATP World Tour

  • Rotterdam (Pays-Bas, ATP 500) : 

DWVPlxqWkAArHHLEn atteignant au minimum les demi-finales à Rotterdam, Roger Federer (n°2) pouvait redevenir n°1 mondial, plus de cinq ans après avoir cédé sa place. C’est dans ce seul objectif qu’il avait demandé une invitation pour jouer le tournoi. Grand bien lui en a fait, puisqu’il a accompli sa mission de la meilleure des manières : en s’adjugeant son 97ème titre. Pour soulever ce trophée, il a battu en finale la tête de série n°2, le Bulgare Grigor Dimitrov (n°5), qui n’a pas existé et s’est fait battre en deux sets 6-2, 6-2. En demies, Dimitrov avait bénéficié de l’abandon de David Goffin (n°7) au début du deuxième set, celui-ci s’étant pris une balle dans l’œil en essayent de jouer une volée. Federer, de son côté, avait battu l’Italien Andreas Seppi (6-3, 7-6 (3)). Par ailleurs, le Suisse n’a perdu qu’un seul set sur sa route, en quarts de finale face au Néerlandais Robin Haase (4-6, 6-1, 6-11) qui aurait pu le priver d’un retour au sommet du tennis mondial. Du côté des Français, la surprise est venue de Pierre-Hugues Herbert (n°80), issu des qualifications, qui est allé jusqu’au deuxième tour, pas mirobolant mais tout de même le meilleur parcours pour un Français. Pour y parvenir, il a bénéficié de l’abandon de son compatriote Richard Gasquet (n°33) en début de match à 3-1 au premier tour. Après un bon départ lors du match suivant face au Russe Daniil Medvedev (n°57), il n’a malheureusement pas été assez constant et il s’est incliné en trois sets 3-6, 7-6 (2), 6-4. Sinon, tous les autres Tricolores ont perdu d’entrée ! Après le forfait de dernière minute de Benoît Paire (touché au dos), Nicolas Mahut (n°101), qui avait perdu au dernier tour des qualifications, a été repêché pour jouer face à David Goffin (n°7). Ce qui ne fut pas un cadeau, Goffin l’emportant en deux sets 6-1, 6-3. Après son succès à Montpellier, Lucas Pouille (n°16) a calé malgré un bon début de match face au Russe Andrey Rublev (n°34) qui s’est finalement imposé en deux sets 7-5, 6-4.

 

DWMppXwVQAAFhw0

DWWF9QIXcAAmQkVÀ noter qu’en double, les Français Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ont remporté leur premier titre de la saison, le onzième ensemble au total ! Pour soulever le trophée, ils ont battu en finale les vainqueurs de l’Australian Open, Olivier Marach et Mate Pavic, en trois sets 2-6, 6-2, 10/7 au super tie-break. Avant cela, la paire française avait battu la paire Dodig / Ram en demies (7-6 (5), 4-6, 10/6) ainsi que la paire Khachanov / Pouille au en quarts de finale (6-3, 6-2).

  • New York (États-Unis, ATP 250) :

DWYpK6tX4AEvre5Pour la première édition du tournoi de New York, qui remplace celui de Memphis, un joueur américain était en finale. Malheureusement pour ses fans, il n’a pas remporté le trophée du vainqueur. En effet, Sam Querrey (n°12) a échoué en finale face au Sud-Africain Kevin Anderson (n°11) en trois sets 4-6, 6-3, 7-6 (1). Anderson remporte ainsi  son quatrième titre sur le circuit ATP. En demies, il avait battu Kei Nishikori (n°27) qui après un succès en Challenger, faisait son retour au plus haut niveau. Le Japonais a réalisé un très beau parcours, ne perdant que d’un fil face à Anderson (6-1, 3-6, 7-6 (4)). Deux joueurs français avaient fait le déplacement jusqu’aux États-Unis. Adrian Mannarino (n°25) a réalisé le meilleur parcours, atteignant les demi-finales où il a été éliminé par la tête de série n°2 Sam Querrey (n°12) en trois sets 6-7 (5), 7-5, 6-3. De son côté, Jeremy Chardy (n°95) a passé un tour avant d’être stoppé au deuxième tour par la surprise espagnole, le qualifié Adrian Menendez-Maceiras (n°128) en deux sets 7-5, 7-6 (5). Au premier tour, le Palois avait dominé un autre qualifié, l’Italien Stefano Travaglia (4-6, 7-6 (1), 6-4).

  • Buenos Aires (Argentine, ATP 250) :

DWV90IbWkAEH0SsPremier tournoi de la saison sur terre battue pour Dominic Thiem (n°6) et déjà une première victoire ! À Buenos Aires, l’Autrichien a remporté son neuvième titre (dont sept sur cette surface) en dominant le Slovène Aljaz Bedene (n°51), invité surprise en finale, en deux sets 6-2, 6-4. Tête de série n°1 en Argentine, Thiem n’a perdu aucun set sur son parcours. Bedene, de son côté, s’est tout de même offert les têtes de série n°3 et n°5 du tournoi, respectivement Albert Ramos-Viñolas (3-6, 7-5, 6-1) au deuxième tour et Diego Schwartzman (6-4, 6-4) en quarts de finale. Tête de série n°2, l’Espagnol Pablo Carreño Busta (n°10) a été battu dès son entrée en lice au deuxième tour par son compatriote Guillermo Garcia-Lopez (7-6 (5), 3-6, 7-6 (6)). Seul Français en lice sur la terre battue argentine, Gaël Monfils (n°43) s’est hissé jusqu’en demi-finales, où il a été battu par Thiem, futur vainqueur, en deux petits sets 6-2, 6-1. Avant cela, le Parisien avait éliminé la tête de série n°7, Pablo Cuevas au premier tour (6-1, 6-4), le Serbe Dusan Lajovic (6-4, 6-3) au deuxième tour et l’Argentin Leonardo Mayer (6-4, 3-6, 6-3) en quarts de finale.


WTA

  • Doha (Qatar, Premier Event) :

DWWrhQFXcAYtHTRAbsente du premier tournoi du Grand Chelem de la saison, la Tchèque Petra Kvitova (n°21) n’a repris la compétition que fin janvier à St Pétersbourg. Depuis, elle a enchaîné treize victoires pour zéro défaite et elle a remporté deux titres d’affilée ! À Doha, elle a soulevé le trophée en dominant Garbiñe Muguruza (n°4) en finale, en trois sets 3-6, 6-3, 6-4. Kvitova avait montré ses qualités de battante lors d’une demi-finale de haute voltige face à la n°1 mondiale Caroline Wozniacki, l’emportant au bout du suspense en trois sets 3-6, 7-6 (3), 7-5. Muguruza avait quant à elle bénéficié du forfait de Simona Halep (n°2), encore touchée à la cheville après son quart de finale. Grâce à ce vingt-deuxième titre, la joueuse de 27 ans fait son retour dans le Top 10 mondial ce lundi. Du côté des joueuses françaises, Caroline Garcia (n°7) est allée jusqu’en quarts de finale où elle a été dominée par Muguruuza après avoir pourtant remporté le premier set. Elle s’inclinait au final 3-6, 6-1, 6-4. Avant cela, la Lyonnaise avait éliminé Dominika Cibulkova (n°30) 6-3, 6-7 (3), 6-0 et la qualifiée russe Anna Blinkova (n°164) 7-6 (3), 7-5. Les deux autres Tricolores en lice au Qatar ont passé un tour avant d’être éliminées au deuxième tour. Kristina Mladenovic (n°13), qui est partie directement de France après le week-end de Fed Cup, a vaincu la Chinoise Shuai Peng (6-2, 6-4) au premier tour avant de perdre contre la jeune Anna Blinkova (6-3, 6-3). Alizé Cornet (n°39) a quant à elle battu l’Estonienne Anett Kontaveit (6-2, 6-1) au premier tour avant de buter face à la tête de série n°5, Karolina Pliskova (6-2, 6-3).


ATP Challenger

  • Chennai (Inde, 50 000 $) :

DWPlG-HWAAErHknSur dur à Chennai, c’est l’Australien Jordan Thompson (n°107), tête de série n°1, qui a soulevé le trophée, son cinquième titre en Challenger. En finale, il a dominé la tête de série n°2, l’Indien Yuki Bhambri (n°112) en trois sets 7-5, 3-6, 7-5. Thompson n’a perdu qu’un set – en finale – pour glaner son premier titre depuis 2016. Un seul Français était en lice en Inde, et il s’agissait d’Antoine Escoffier (n°372) qui s’est hissé jusqu’en quarts de finale, où il a perdu face au Sud-Coréen Duckhee Lee (n°206) en trois sets 6-2, 3-6, 6-3. Avant cela, Escoffier avait battu la tête de série n°5, l’Indien Sumit Nagal (6-3, 6-3) au premier tour et l’Espagnol Gerald Granollers (7-6 (2), 6-2) au deuxième tour. Deux belles victoires pour le joueur de 25 ans qui est à son meilleur classement en ce début d’année 2018.

  • Cherbourg (France, 43 000 $) :

DWW4bCRW0AAqxr2Le Challenger de Cherbourg aurait pu voir triompher un joueur français, mais celui-ci a malheureusement échoué en finale. En effet, Constant Lestienne (n°304) a perdu lors du dernier match du tournoi face à la tête de série n°2, l’Allemand Maximilian Marterer (n°78) en deux sets 6-4, 7-5. Lestienne qui avait dominé Mats Moraing (6-3, 6-4) en demies, alors que Marterer se défaisait de Matteo Berrettini (6-4, 7-6 (7)). Par ailleurs, l’Allemand ne perdait aucun set sur sa route pour empocher son sixième titre en Challenger, le premier cette année. Parmi tous les Tricolores présents à Cherbourg, deux d’entre-eux ont réalisé un beau parcours. Hormis LestienneKenny De Schepper (n°157) est allé jusqu’en quarts de finale, stade de la compétition où il a été éliminé par l’Italien Matteo Berrettini (n°124) en deux sets 6-4, 7-5. De leur côté, Maxime Tabatruong (n°474), Rémi Boutillier (n°502), Corentin Denolly (n°399), Geoffrey Blancaneaux (n°278), Calvin Hemery (n°152), Antoine Hoang (n°256) et Benjami Bonzi (n°202) ont tous perdu d’entrée. Tête de série n°1, Gilles Simon (n°64) a passé un tour avant d’échouer face à l’Allemand Mats Moraing (n°174) en deux sets 6-4, 6-4. Même sort pour Gleb Sakharov (n°160) et Mathias Bourgue (n°191), qui ont respectivement été éliminés par Mikaël Ymer (6-4, 6-4) et Constant Lestienne (6-2, 1-6, 6-3).


ITF

Du côté des dames, aucune n’est sorti vainqueur d’un tournoi, mais plusieurs joueuses se sont hissées jusqu’en quarts de finale. Myrtille Georges (n°225) s’est arrêtée en quarts à Perth (Australie, 25 000 $) sur dur extérieur, où elle a perdu face à la Britannique Katy Dunne (n°280) en deux sets 6-1, 6-1. À Bergamo (Italie, 15 000 $) sur terre battue intérieure, deux Tricolores ont également été stoppées en quarts : Marie Temin (n°619), éliminée par la locale Francesca Bullani (n°952) 4-6, 6-1, 6-2 et Lou Brouleau (n°962), battue de son côté par l’Allemande Lena Rueffer (n°563) en deux sets 6-4, 6-1. Très active sur les réseaux sociaux, Marine Partaud (n°499) a aussi atteint les quarts de finale d’un autre tournoi, à Surprise (États-Unis, 25 000 $) sur dur extérieur. Issue des qualifications, elle a été éliminée par la Mexicaine Ana Sofia Sanchez (n°341), elle aussi qualifiée, en deux sets 6-4, 7-5.

DWR1AF2XcAA3KmjDu côté des hommes, c’est pas moins de quatre joueurs français qui ont remporté un tournoi sur le circuit ITF ! Le tournoi de Shrewsbury (Grande-Bretagne, 25 000 $), en indoor a été remporté par Fabien Reboul (n°449 – photo ci-contre), qui a dominé en finale l’Autrichien Maximilian Neuchrist (n°411) en trois sets 6-4, 3-6, 7-6 (3) pour obtenir son troisième titre en Futures à 22 ans. Evan Furness (n°616) a quant à lui perdu en quarts de finale face à ce même Neuchrist en deux sets 6-4, 6-3. À Bellevue (Suisse, 25 000 $), en indoor, un autre joueur français s’est imposé : il s’agit du jeune Ugo Humbert (n°368), 19 ans, qui a battu en finale le Belge Niels Desein (n°489) en trois sets 6-7 (2), 7-6 (5), 6-3. D’autres Tricolores se sont fait remarquer : Albano Olivetti (n°338) a échoué en demies contre Desein en deux sets 6-4, 6-4 et Hugo Voljacques (n°938), issu des qualifications, a aussi perdu au même stade de la compétition contre le futur vainqueur, sur le même score. Elliot Benchetrit (n°371, 19 ans) s’est quant à lui imposé à Jerba (Tunisie, 15 000 $), sur dur extérieur, pour empocher son troisième titre en Futures. En finale, il a battu son compatriote Mattéo Martineau (n°909), issu des qualifications, en deux sets 6-3, 6-2. En demies, Benchetrit avait battu un autre Tricolore en la personne de Johan Sébastien Tatlot (n°439), éliminé en trois sets 6-2, 2-6, 6-4. Enfin, Tom Jomby (n°687) a de son côté été titré pour la quatrième fois en ITF, la première depuis 2015 (où il avait remporté trois titres) à Sharm El Sheikh (Égypte, 15 000 $), sur dur extérieur. En finale, il a battu le Hongrois Zsombor Piros (n°521) en deux sets 6-2, 6-4. Un autre joueur français s’est fait remarqué en Égypte, et il s’agit du jeune Jaimee Floyd Angele (n°1256), 17 ans et issu des qualifications, qui n’a échoué qu’en demies face à Piros en deux sets 6-2, 6-2.

4 réflexions au sujet de “Le retour de Kvitova à Doha, Federer roi du monde à Rotterdam ainsi que Reboul, Benchetrit, Humbert et Jomby titrés en ITF”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s