Au cœur de l'action

Australian Open – Day 14 : un 20ème Grand Chelem record pour Roger Federer

Ce dimanche, dernier jour de compétition à l’Australian Open, il y avait seulement deux rencontres : tout d’abord la finale du double mixte, qui a vu la paire composée de Mate Pavic et Gabriela Dabrowski triompher ; et la finale du simple messieurs, où nous avons pu assister à un très beau match en cinq sets. Un peu en dents de scie, il est vrai, mais l’issue était belle : un vingtième titre du Grand Chelem pour le Suisse Roger Federer. Pour ce dernier résumé de cette dernière journée à Melbourne, nous tenons à remercier tous nos fidèles lecteurs ! Nous vous retrouverons très vite pour de nouveaux reportages et des interviews en tout genre…


Marin Cilic a tout donné, mais il n’a pas pu empêcher Roger Federer de s’imposer.

DUoHK3-X0AIK1jQClap de fin sur cet Australian Open 2018, avec en point d’orgue la finale masculine, dans une Rod Laver Arena au toit fermé, qui opposait le n°2 mondial Roger Federer au n°6 du classement Marin Cilic. Pour l’un, il y avait la possibilité de remporter un 20ème titre du Grand Chelem, pour assurer un peu plus sa légende… Pour l’autre, il s’agissait de prendre une revanche après Wimbledon l’année dernière, où il avait dû abandonner face au même adversaire, pour remporter son 2ème titre Majeur… En début de match, le Croate semblait nerveux, ce qui se traduisait sur ses jeux de service. Breaké tôt dans le set, il laissait Federer prendre les devants. Le Suisse comptait pas moins de 92% de points remportés sur sa première balle, et il emportait logiquement le set six jeux à deux. Les débats allaient ensuite s’équilibrer : aucun break dans le deuxième set, malgré trois occasions de chaque côté, tout allait alors se jouer au jeu décisif. Un tie break remporté sept points à cinq par Cilic qui recollait à une manche partout. Dans les deux sets suivants, les deux hommes allaient prendre l’avantage tour à tour grâce à un petit break d’avance à chaque fois, Federer remportant le troisième set 6-3, Cilic prenant le quatrième sur le même score. L’issue de cette finale allait donc se jouer au cinquième set, comme en 2017. Mais nous n’avons pas eu droit au même thriller, le Croate étant vite submergé par le jeu du Suisse, qui reprenait sa marche en avant. Le µsuisse allait breaker deux fois, frapper quatre aces et remporter 71% de points sur sa première balle dans ce set qu’il aura dominé (6-1). À plus de 36 ans (il en aura 37 au mois d’août), Roger Federer remportait son sixième Australian Open, son vingtième titre du Grand Chelem, battant Marin Cilic en cinq sets 6-2, 6-7 (5), 6-3, 3-6, 6-1. Cela valait bien quelques larmes lors de la remise des prix… Le Suisse allait ensuite s’exprimer sur toute ces émotions, déclarant : 

Je suis heureux de pouvoir montrer des émotions et de les partager avec les gens. Si je suis ému, c’est parce que c’était un stade plein une fois de plus. Personne dans le stade ne pourrait me rendre plus émotif, je vais vous le dire. C’est aussi pour eux. […] Quand tout a été dit et fait et que le match est fini, ça m’a vraiment frappé … Quand je suis ému comme ça, je m’en souviens beaucoup plus longtemps. […] Vous me rendez nerveux, les gars. Vous me faites m’entraîner. C’est vous qui remplissez les stades. Je vous remercie.

Le Croate Marin Cilic a aussi tenu à réagir à cette défaite, reconnaissant que son adversaire était le plus fort ce dimanche, mais ne souhaitant pas s’arrêter là : 

Ce fut un privilège de faire partie du tournoi et de jouer en finale pour la première fois. J’ai joué un tennis incroyable. […] Mon but ultime est d’atteindre la place de n°1. C’est mon objectif. C’est pour ça que je travaille.

Double mixte : le titre pour Dabrowski et Pavic.

DUnoV6TVMAIbv_RLa finale du double mixte opposait ce dimanche l’équipe tête de série n°5, composée de Timea Babos et Rohan Bopanna, à l’équipe tête de série n°8, composée de Gabriela Dabrowski et Mate Pavic. Du suspense, il y en a eu lors de ce match. En effet, Dabrowski / Pavic ont remporté la partie en trois sets, après avoir perdu la première manche. Tout s’est joué lors du tie break décisif du troisième set, remporté onze point à neuf par la paire composée de la Canadienne et du Croate (déjà vainqueur en double messieurs samedi). Dabrowski / Pavic l’ont donc emporté sur le score de 2-6, 6-4, 11/9 face à Babos / Bopanna, leur premier Grand Chelem en commun (Pavic avait déjà triomphé à l’US Open, associé à Laura Siegemund). Si on jette un œil aux statistiques, elles ne reflètent pas le score aussi serré : en effet, Dabrowski / Pavic sont devants aux aces (9 contre 5), mais aussi au pourcentage de points remportés sur première balle (88% contre 70%) et au nombre de points gagnants (22 contre 17).

Les meilleurs hot shots de la quinzaine.

Pour commencer, avant de vous offrir quelques-uns des plus beaux points du tournoi, voici les cinq plus beaux points de la finale de ce dimanche, qui opposait Roger Federer à Marin Cilic. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y en a pour tous les goûts !

Et voici, comme promis, les dix plus beaux points de cet Australian Open 2018 ! Au programme, de superbes rallyes et des coups magnifiques avec dans le désordre Denis Shapovalov, Jan-Lennard Struff, Pablo Carreño Busta, Dominic Thiem, Alizé Cornet, Angelique Kerber, ou encore la lauréate chez les dames Caroline Wozniacki.

Les insolites du tournoi (ou instants « What the fuck »).

Un tournoi du Grand Chelem, c’est souvent de la tension. Que ce soit en finale ou même lors des premiers tours, les esprits s’échauffent parfois. En témoignent ces images de Dudi Sela et Ryan Harrisson qui ont eu une forte discussion lors du premier tour, mais aussi les images, tout le monde s’en souvient, de Jo-Wilfried Tsonga au troisième tour, qui s’énerve contre un spectateurs…

L’image qui suit, vous l’avez sûrement déjà oubliée… Pourtant, nous, elle nous a  choqué ! Parce que quand on perd notre chaussure en pleine partie, notre premier réflexe est de nous arrêter pour la remettre. Ce qui n’est visiblement pas le cas de l’Ukrainien Alexandr Dolgopolov.

Le double, cela peut parfois être dangereux… Surtout lorsqu’il y a incompréhension avec son partenaire. Benoît Paire et Hugo Nys l’ont expérimenté lors du premier tour, sans trop de casse. Edouard Roger-Vasselin l’a aussi vécu, en double mixte avec sa partenaire Andra Hlavackova. Mais c’était sur une balle de match, en quarts de finale ! Ils ont ensuite perdu le match, ce qui a rendu le Tricolore confus, car il aurait pu laisser sa partenaire finir ce match…

Comment ne pas finir cette belle quinzaine australienne sans deux images du tournoi du légende et de notre éternel… Henri Leconte ! Associé à Mark Philipoussis, le Français a encore diverti la foule, pour notre plus grand bonheur.

Crédits photos : Twitter @AustralianOpen , @FFTennis & @WeAreTennis

3 réflexions au sujet de “Australian Open – Day 14 : un 20ème Grand Chelem record pour Roger Federer”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s