Au cœur de l'action

Australian Open – Jour 3, bilan

L’Open d’Australie bat désormais son plein ! Dans la nuit de mardi à mercredi, et ce mercredi matin, vous avez pu voir le début du deuxième tour. Ou pas… Raison pour laquelle, comme tous les jours, nous vous proposons de vous plonger avec nous au cœur de l’action, pour faire le point sur la journée écoulée à Melbourne. De la sueur, des larmes, de l’action, des réactions et le début du tournoi en double : tout est là, alors suivez le guide !


1/ Wozniacki à quelques points de la défaite, Bencic ne confirme pas.

DTuEyshVoAAqup-On commence avec la remontée du jour, qui, si elle n’avait pas eu lieu, aurait donné naissance à la plus grosse surprise du tournoi ! Menée cinq jeux à deux dans le troisième set sur la Rod Laver Arena, la Danoise Caroline Wozniacki (n°2) est passée tout près de l’élimination dès le deuxième tour… Mais elle est remontée, et n’a plus perdu un seul jeu pour se défaire de Jana Fett (n°103) en trois sets 3-6, 6-2, 7-5. L’Ukrainienne Elina Svitolina (n°4) a aussi dû batailler pendant trois sets pour passer ce deuxième tour, battant Katerina Siniakova (n°59) 4-6, 6-2, 6-1. Autre tête de série qui a eu besoin de trois sets pour s’en sortir, il s’agit de Jelena Ostapenko (n°7), qui a dominé Ying-Ying Duan (n°84) 6-3, 3-6, 6-4. Au rang des surprises, on peut placer en premier lieu la qualification pour le troisième tour de la jeune ukrainienne Marta Kostyuk (n°521), qui à seulement 15 ans dispute son premier Grand Chelem et a battu Olivia Rogowska (n°168) 6-3, 7-5, sans trembler. Autre surprise, l’élimination de Belinda Bencic (n°77), qui après son beau match contre Venus Williams n’a pas confirmé au deuxième tour, perdant sèchement face à Luksika KumKhum (n°124) 6-1, 6-3. Anastasia Pavlyuchenkova (n°16) et Daria Kasatkina (n°24) quittent également le tournoi au deuxième tour, respectivement éliminées par Kateryna Bondarenko (6-2, 6-3) et Magda Linette (7-6 (4), 6-2). Enfin, la tête de série n°30, Kiki Bertens (n°32) poursuit sa route après sa victoire 7-6 (3), 6-0 contre Nicole Gibbs (n°113), tandis que la championne olympique Monica Puig (n°58) a été stoppée par Kaia Kanepi (n°79) en deux sets 6-4, 6-3.

2/ Nadal, Cilic, Kyrgios : la force tranquille.

DTur3tAU8AAtftcDu côté des messieurs, pas de surprise. Le n°1 mondial Rafael Nadal a cependant bataillé pendant les trois sets qu’il a disputé pour battre Leonardo Mayer (n°52) 6-3, 6-4, 7-6 (4), alors que Nick Kyrgios (n°17) s’en est lui aussi sorti en trois sets pour se défaire de Viktor Troicki (n°65) 7-5, 6-4, 7-6 (2). Marin Cilic (n°6) poursuit tranquillement son chemin, battant au passage Joao Sousa (n°70) 6-1, 7-5, 6-2, alors que Gilles Muller (n°28) a eu besoin de cinq sets pour se défaire de Malek Jaziri (n°100) 7-5, 6-4, 6-7 (5), 3-6, 6-2. Autre joueur qui a bataillé pendant cinq sets, et ce fut chaud pour lui : il s’agit de Grigor Dimitrov (n°3), qui a eu beaucoup de mal ce mercredi face à l’Américain Mackenzie McDonald (n°186), seulement battu 4-6, 6-2, 6-4, 0-6, 8-6. Le Bulgare ne s’en est sorti que Futur adversaire de Nadal, Damir Dzumhur (n°30) a éliminé John Millman (n°122) en quatre sets 7-5, 3-6, 6-4, 6-1. Alors que Diego Schwartzman (n°26) est passé 6-4, 6-2, 6-3 contre le qualifié Casper Ruud (n°138), une petite surprise est venue de l’élimination de Pablo Cuevas (n°34), battu en trois sets 6-4, 7-6 (5), 6-4 par l’Américain Ryan Harrison (n°45). Tombeur de Lucas Pouille au premier tour, c’est en revanche fini pour Ruben Bemelmans (n°117), qui échoue contre Nikoloz Basilashvili (7-5, 6-1, 6-3). Par ailleurs, le jeune russe Andrey Rublev (n°32) sera au troisième tour, après avoir dominé Marcos Baghdatis (n°123) en quatre sets 6-4, 6-7 (5), 6-4, 6-2. À noter que Kyle Edmund (n°49), Andreas Seppi (n°76) et Ivo Karlovic (n°89) se sont également qualifiés pour le troisième tour.

3/ Le bilan Français : deux sur trois, des sueurs et une blessure…

DTuFGa1VQAA0K-eIl y avait très peu de Français sur les courts ce mercredi. Dans le tableau masculin, nous avons eu droit à un miracle et une grosse déception. Le miracle est venu de Jo-Wilfried Tsonga (n°15), qui a pris sa revanche sur le jeune canadien Denis Shapovalov (n°50), qui l’avait éliminé au deuxième tour du dernier US Open. Mais que ce fut dur ! Mené 5-2 dans le cinquième set, le Manceau a profité du manque d’expérience de Shapovalov pour remonter, ne perdant plus un seul jeu pour s’en sortir après 3h37 de jeu 3-6, 6-3, 1-6, 7-6 (4), 7-5. Un vrai miracle, mais qui a fait du bien au Tricolore qui aura fort à faire au troisième tour contre Nick Kyrgios. La déception, c’est celle de Gilles Simon (n°57). Blessé à la cuisse, meurtri pourrait-on même dire, il a dû se résoudre à l’abandon contre l’Espagnol Pablo Carreño-Busta (n°11), alors qu’il était mené 6-2, 3-0. depuis sa victoire à Pune, Simon semble traîner cette blessure, et il ne pouvait visiblement plus jouer… Chez les filles, en revanche, tout va bien pour Alizé Cornet (n°41). En effet, la Niçoise a réalisé une très belle performance en venant à bout au deuxième tour de l’Allemande Julia Goerges (n°12), plutôt en bonne forme en ce début de saison (elle avait battu Wozniacki en finale à Auckland). Cornet l’a emporté en deux sets 6-4, 6-3, avec un break d’avance dans chacun des deux sets, et elle affrontera au troisième tour la Belge Elise Mertens (n°37), qui a battu Daria Gavrilova (n°23) en deux sets 7-5, 6-3.

4/ Les réactions.

Voici ce que les joueurs français ont dit en conférence de presse, mais aussi les top players, qui ont (ou pas) poursuivi leur route dans cet Australian Open…

J’étais mal embarqué, derrière tout le long du match. C’était difficile dans la tête parce que physiquement c’était dur. Un match en plein chaleur, plein après-midi, je crois qu’il n’y en a pas beaucoup qui aiment jouer dans ces conditions. […] C’était bien pour moi de jouer un match comme celui-là. Il y avait très longtemps que je n’avais pas fait un combat comme celui-là en cinq sets. J’espère que ça va m’apporter des choses. Je pense que ça va continuer à m’apporter des réponses sur ce que je peux faire de mieux, ce sur quoi je peux être meilleur. C’est une bonne chose pour moi de jouer un match comme ça, ça me fait du bien.

Jo-Wilfried Tsonga, qualifié pour le 3ème tour

Un match en cinq sets, ace cette chaleur, c’était une première pour moi. Physiquement, je me sens bien. Sur le terrain, je me sentais plutôt bien. Je suis content de ça. Je suggère à tout le monde d’essayer de gagner en trois sets, ce serait la solution la plus simple.

Denis Shapovalov, battu par Tsonga au 2ème tour

J’ai essayé de faire ce que j’ai pu mais ça n’avait plus vraiment de sens d’essayer de jouer. J’ai deux muscles du quadriceps de la cuisse gauche qui sont touchés, l’adducteur aussi qui tire. Chaque jour ça devient plus compliqué de jouer en compensant. J’ai de plus en plus mal et la douleur est difficilement supportable. […] e qui est juste dommage, c’est que là je jouais vraiment très, très, très bien… Malheureusement, je ne pouvais plus y aller à fond.

Gilles Simon, contraint à l’abandon au 2ème tour

Je ne m’étais pourtant pas très bien préparée à cause de ma jambe, a déclaré la tricolore. Je ne me suis pas entraînée mardi mais finalement ça me réussit bien. J’ai très bien servi aujourd’hui. Cela ne s’est pas joué à grand-chose.

Alizé Cornet, qualifiée pour le 2ème tour et strappée à la cuisse gauche

Bien sûr que l’hélicoptère, qui planait au-dessus de mon match, m’a gêné. J’ai manqué quatre retours.

Nick Kyrgios, qualifié pour le 3ème tour

5/ Les instants WTF

On sait que vous commencez à les aimer, pour terminer cet article, voici les insolites de cette troisième journée à Melbourne !

Pour commencer, on va retrouver une paire de double que vous n’avez pas dû voir souvent. Eh oui, le tableau de double a déjà débuté chez les messieurs, et Benoît Paire est associé à un autre Français, Hugo Nys. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont attirés comme des aimants par la balle, au point de… se rentrer dedans ! Séquence comique !

Deuxième petite vidéo insolite : quand on perd sa chaussure en plein milieu d’un point, quelle est la meilleure réaction à avoir ? Eh bien, il faut faire comme si de rien n’était, et continuer à jouer ! Demandez à Alexandr Dolgopolov, il vous apprendra…

Crédits photos : Twitter @AustralianOpen , @FFTennis & @WeAreTennis

2 réflexions au sujet de “Australian Open – Jour 3, bilan”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s