Au cœur de l'action

Australian Open – Jour 2, bilan

La suite et la fin du premier tour de l’Open d’Australie a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, et ce mardi matin. Vous dormiez peut-être, et c’est bien normal ! Comme tous les jours, dans l’après-midi, nous vous proposons de vous plonger avec nous au cœur de l’action, pour faire le point sur la journée écoulée « Down Under ». Cette deuxième journée de compétition a été plutôt tranquille, le tournoi suivant son cours. Côté Tricolore, Garcia, Monfils ou encore Gasquet sont passés sans difficultés, alors que Mladenovic et Paire ont été éliminés d’entrée.


1/ Le bilan Français : la logique respectée, inquiétant pour Mladenovic et Paire ?

DTqs4wjXUAAMnytDans le tableau féminin, la logique a été respectée lors de trois rencontres. N°1 Tricolore, Caroline Garcia (n°8) s’en est sorti en deux manches face à l’Allemande Carina Witthoeft (n°51) en deux sets 7-5, 6-3 malgré un début de premier set en dents de scie. Opposée à Garbiñe Muguruza (n°2), la jeune wild-card Jessika Ponchet (n°260) a logiquement perdu en deux sets 6-4, 6-3. Elle n’a cependant pas à rougir, pour sa première participation à un tournoi du Grand Chelem. Cela faisait longtemps qu’on n’avait plus revu Océane Dodin (n°85), qui elle aussi a logiquement perdu face à la Canadienne Eugenie Bouchard (n°81) en deux sets 6-3, 7-6 (5). La déception est donc venue de Kristina Mladenovic (n°11), ce qui devient une fâcheuse habitude. Elle a enregistré sa quinzième défaite d’affilée, perdant en deux sets 6-3, 6-2 contre la Roumaine Ana Bogdan (n°111). On espère la revoir en meilleure forme au plus vite. Chez les hommes, on a eu plaisir à voir Gaël Monfils (n°46) l’emporter en trois sets 6-3, 7-6 (5), 6-4 face au qualifié espagnol Jaume Munar (n°228). Un match plus compliqué l’attend au deuxième tour, puisqu’il jouera un choc face à Novak Djokovic ! Pour son dernier Australian Open, Julien Benneteau (n°57) s’en est sorti face à Taro Daniel (n°98) en quatre sets 6-7 (6), 7-6 (7), 6-4, 6-1, alors qu’Adrian Mannarino (n°28) a ouvert la journée par une victoire 6-4, 6-4, 6-4 contre Matteo Berrettini (n°127).  De son côté, Richard Gasquet (n°31) n’a connu aucune difficulté pour se défaire de Blaz Kavcic (n°102) en trois sets 6-1, 6-4, 7-5. Les deux tricolores éliminés de cette deuxième journée sont Jérémy Chardy (n°77), qui a perdu contre l’Américain Tennys Sandgren (n°86) 6-4, 7-6 (2), 6-2 et Benoît Paire (n°41), surpris par l’Espagnol Guillermo Garcia-Lopez (n°70) 6-0, 6-7 (4), 6-1, 6-4.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2/ Une journée tranquille pour les favorites, sauf pour Kvitova surprise par Petkovic.

DTphIkYUMAA5YYdDu côté des têtes de série féminines, la n°1 mondiale Simona Halep a passé le premier tour en deux sets 7-6 (5), 6-1 face à la jeune australienne Destanee Aiava (n°153). Karolina Pliskova (n°4) n’a pas connu de difficultés elle non plus, dominant Veronica Cepede Royg (n°75) 6-3, 6-4. Pour son retour à Melbourne après l’affaire du Meldonium, la Russe Maria Sharapova (n°61) a elle aussi gagné en deux sets 6-1, 6-4 face à l’Allemande Tatiana Maria (n°47). Johanna Konta (n°9) et Angelique Kerber (n°21) ont passé ce premier tour, respectivement face à Madison Brengle (6-3, 6-1) et Anna-Lena Friedsam (6-0, 6-4). À noter que Madison Keys (n°19) est passée contre Qiang Wang (n°45) en deux sets 6-1, 7-5, et que Agnieszka Radwanska (n°28) a dû lutter pendant trois sets pour se défaire de Krystina Pliskova (n°62) 2-6, 6-3, 6-2. La surprise du jour est venue de la défaite d’entrée de la Tchèque Petra Kvitova (n°29), qui a perdu en près de trois heures de jeu face à Andrea Petkovic (n°99), en trois sets 6-3, 4-6, 10-8.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3/ Chez les hommes, c’est déjà fini pour Raonic, seule surprise de ce mardi.

DTp44DtVMAAOi6XDans le tableau masculin, la logique du classement a été respectée dans l’ensemble. Roger Federer (n°2) et Alexander Zverev (n°4) ont déroulé, respectivement face à Aljaz Bedene (6-3, 6-4, 6-3) et Tomas Fabbiano (6-1, 7-6 (5), 7-5). Même constat pour Juan Martin Del Potro (n°11) et Novak Djokovic (n°14) : l’Argentin a battu Frances Tiafoe (6-3, 6-4, 6-3) alors que le Serbe s’est défait de Donald Young (6-1, 6-2, 6-4). Stan Wawrinka (n°9) a eu besoin de quatre sets pour battre Ricardas Berankis (6-3, 6-4, 2-6, 7-6 (2)), tout comme Tomas Berdych (n°19) qui a dominé le jeune australien Alex de Minaur (6-3, 3-6, 6-0, 6-1). Pour son entrée en lice, Dominic Thiem (n°5) n’a eu besoin que de trois sets pour battre Guido Pella (6-4, 6-4, 6-4), et David Goffin (n°7) a lutté quatre sets pour se débarrasser de Mathias Bachinger (6-7 (3), 6-3, 6-2, 6-4). À noter que l’Australien Thanasi Kokkinakis (n°211), pas épargné par les blessures et invité par les organisateurs, a échoué face au jeune russe Daniil Medvdev (n°65) 6-2, 6-7 (6), 7-6 (8), 6-4. Pour terminer, une petite surprise avec l’élimination du Canadien Milos Raonic (n°24), battu par Lukas Lacko (n°93) en quatre sets 6-7 (5), 7-5, 6-4, 7-6 (4).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4/ Les réactions.

Suite à cette deuxième journée de compétition, voici quelques réactions glanées çà et là en conférence de presse…

C’est génial d’être de retour. C’est génial de gagner, c’est sûr. C’était dur dans tous les aspects du jeu. Mais en général, je suis vraiment content de passer un tour comme ça, de me battre comme je l’ai fait aujourd’hui. J’ai encore beaucoup de travail à faire. Je dois être patient parce que j’ai beaucoup à faire à propos de ma forme et d’entraînement à effectuer si je veux revenir à mon niveau.

Stan Wawrinka

Gagner en trois sets c’est toujours satisfaisant, je n’ai pas laissé trop d’énergie sur le court. Le niveau de jeu, pour un premier tour, était pas mal. Ce n’était pas exceptionnel, mais ce n’est jamais facile de rentrer dans un tournoi, surtout qu’aujourd’hui il y avait un peu de vent, les conditions n’étaient pas faciles. Je suis plutôt content de ma prestation, j’espère que ça va continuer.

Adrian Mannarino

C’était un match difficile et je suis contente de le gagner en deux sets. Au niveau du jeu, je ne suis pas vraiment satisfaite de ce que j’ai produit, mais j’ai su rester calme et aller chercher les solutions quand il le fallait, sans paniquer. C’est le point le plus positif du match.

Caroline Garcia

Ils annoncent 37°C, face à David, au meilleur des cinq sets… Sur le papier, je ne suis pas favori, c’est sûr… Ce sera forcément très difficile mais je n’ai pas grand chose à perdre. Je vais essayer de m’appuyer sur des souvenirs de ma victoire contre lui à Bercy il y a deux mois, même si les conditions seront très différentes.

Julien Benneteau, sur son deuxième tour face à David Goffin

Depuis Sydney j’ai une déchirure aux abdos. J’ai passé des examens, j’ai cinq millimètres donc forcément je joue un peu avec une épée de Damoclès au-dessus de ma tête. C’est pour ça que je prends 6-0, parce que je ne sais pas trop où j’en suis, je n’ai pas servi avant le match, j’avais très peur. Donc je commence très doucement. J’ai essayé de donner le maximum. J’ai juste tapé vingt minutes, sans servir. C’est le risque d’aggraver. Il faut une semaine d’arrêt normalement. Moi je n’ai arrêté que trois jours. J’ai encore la déchirure, j’ai saigné un peu de l’abdo. C’était un risque, est-ce que je jouais, est-ce que je ne jouais pas ? J’ai pris la décision de jouer, de me battre. Je ne suis pas passé loin.

Benoît Paire

Franchement, mon ressenti est très dur car j’ai l’impression d’avoir très mal joué, alors que mon coach ne le pense pas forcément. Mon début de match est catastrophique, je n’y arrive pas, mais par miracle, il n’y arrive pas aussi. Jusqu’à 5-3 au deuxième, j’ai l’impression d’être sur un fil et après, je ne sais même pas comment ça se déroule. Je joue un peu à l’envers, je n’arrive pas à avoir une tactique simple, posée. Pour moi, c’est des coups par-ci, des coups par-là, des erreurs de sa part. Il va falloir que j’augmente bien plus mon niveau que ce que j’ai montré depuis mon retour pour être compétitif vraiment face à Novak.

Gaël Monfils

C’était la première fois dans le tableau final, première fois sur un grand court, la n°3 mondiale : ça fait beaucoup pour un premier tour, mais bon je suis quand même déçue parce que j’ai raté des grosses occasions. A un moment je n’ai pas très bien servi et ça aurait pu m’aider parce que j’ai quand même un gros service. Je mène dans les sets, c’est un peu dur quand même. Mais après, c’est vrai que j’ai quand même fait un bon match globalement. Mais bon, je suis assez mauvaise perdante et quand je rentre sur le court, c’est pour gagner contre qui que ce soit, la n°1 ou la non-classée ! Ça restera un super souvenir. J’adore l’Australie et le public, c’était juste énorme.

Jessika Ponchet

C’était un très mauvais match. Un match où on l’on a l’impression que tout ne se goupille pas très bien. Mon niveau de jeu n’était pas bon, mon adversaire a saisi ses chances quand il le fallait. C’était un  mauvais match, tout simplement. […] Il n’y a pas de problème. Ce n’est pas comme l’année dernière où je trainais un problème physique. Là, tout va très bien. C’était un mauvais match, hors rythme. Mais il n’y a pas de soucis à se faire, ça ne peut pas continuer comme ça. Surtout avec le travail que je fais au quotidien. […] Je suis considérée comme top 10 cette année donc je n’ai le droit de participer qu’à deux tournois 250 000 $ dans la saison. C’est une règle, je n’ai l’autorisation de jouer que les gros tournois. Il n’y a pas d’alerte. Je vais me concentrer à gravir les paliers qui me manquent pour me remettre sur la route de la victoire.

Kristina Mladenovic

5/ Les instants WTF, volume 2.

Par instants WTF, comprenez des instants « What’s The Fuck »… Sans être vulgaires, ce sont des moments insolites que nous vous proposons là, et on va essayer de vous en trouver tous les jours !

Pour commencer sur cette deuxième journée de compétition, retrouvons Gaël Monfils lors de sa rencontre contre le jeune Jaume Munar. Alors qu’il est mené 4-2 au troisième set, le Parisien va nous faire ce que l’on appelle un « golden game » : quatre points, quatre aces ! Autant dire que ce jeu a été vite plié…

Deuxième petit tweet, c’est le compte officiel de l’Australian Open qui nous l’offre, et il concerne Novak Djokovic. Il nous est proposé de comparer le geste au service du Serbe en 2016 et aujourd’hui, geste qu’il a changé depuis s a blessure au coude droit.

Crédits photos : Twitter @AustralianOpen , @FFTennis & @WeAreTennis

2 réflexions au sujet de “Australian Open – Jour 2, bilan”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s