TOURNOIS

La Fed Cup pour les USA, Chung s’impose aux Next Gen ATP Finals, Robert titré à Kobe, Couacaud et Ramialison vainqueurs en ITF

C’est devenu une tradition le lundi, on fait le tour à travers cet article de tous les résultats des tournois ATP et WTA, des tournois Challenger et des tournois ITF masculins et féminins. La fin de la saison approche à grands pas, et cette semaine a été très chargée ! Chez les dames, il y avait la finale de la Fed Cup, qui a vu les États-Unis s’imposer pour la dix-huitième fois de l’histoire en Biélorussie. Mais il faut aussi noter le retour de Belinda Bencic à Hua Hin, le tournoi de Limoges et la victoire en ITF d’Irina Ramialison. Chez les messieurs, le jeune Hyeon Chung a remporté la première édition des Next Gen ATP Finals, et du côté des Français Stéphane Robert a gagné un Challenger alors que Enzo Couacaud est sorti vainqueur d’un tournoi Futures. Tous les résultats en détail ci-dessous.


ATP

  • Next Gen ATP Finals (Milan, Italie) :

DOYtrDBXcAMX0k3Les Next Gen ATP Finals, c’était la première édition d’un Masters réservé à la Next Generation, soit les huit meilleurs joueurs de 21 ans et moins de la saison, qui s’est déroulé à Milan, en Italie et sur dur indoor. Durant cette compétition, de nouvelles règles ont été testées : le shot clock, pas de juge de ligne (remplacés par le hawk eye) et surtout des sets en quatre jeux avec jeu décisif à 3 partout (le tout pour des matchs au meilleur des trois sets). Et le premier vainqueur de cette nouvelle épreuve a été le Sud-Coréen Hyeon Chung (21 ans, 54ème mondial), qui a dominé en finale le Russe Andrey Rublev (20 ans, 37ème mondial) en quatre sets 3-4 (5), 4-3 (2), 4-2, 4-2. Chung est par ailleurs resté invaincu en cinq matchs : en phase de poule, il a battu Denis Shapovalov (n°51), Andrey Rublev (déjà) et Gianluigi Quinzi (n°306), avant de dominer en demi-finales le Russe Daniil Medvedev (n°65) 4-1, 4-1, 3-4 (4), 1-4, 4-0. L’autre demi-finaliste était Borna Coric (n°48), qui a échoué face à Rublev en trois sets 4-1, 4-3 (6), 4-1.


WTA

  • Fed Cup – finale (Minsk, Biélorussie) :

DOeCvtqU8AAiHr3Ce week-end, la finale de la Fed Cup s’est jouée à Minsk, en Biélorussie, sur dur indoor. La Biélorussie a accueilli les États-Unis, sans leur n°1 Victoria Azarenka, toujours retenue en Californie pour la garde de son fils. Samedi, Aliaksandra Sasnovich a ouvert le bal en simple face à Coco Vandeweghe, et c’est l’Américaine qui a offert le premier point à son pays en s’imposant en deux sets 6-4, 6-4, ne connaissant de difficultés qu’en début de deuxième manche. Ensuite, Sloane Stephens, lauréate en septembre à l’US Open, est entrée sur le court face à Aryna Sabalenka. Et c’est la Biélorusse qui l’a emporté pour remettre les deux pays à égalité. Sabalenka a eu besoin de trois sets pour dominer Stephens 6-3, 3-6, 6-4. Résultat, à l’issue de cette première journée, Biélorussie : 1 – États-Unis : 1. Le dimanche, même rengaine. Coco Vandeweghe a débuté par une victoire en simple face à Aryna Sabalenka, acquise une nouvelle fois en deux sets 7-6 (5), 6-1. Les Américaines menaient alors deux points à un, et une victoire lors du quatrième simple pouvait leur assurer la victoire. Mais comme la veille, Sloane Stephens a échoué, alors qu’elle menait d’un set. Au final, la victoire est revenue à Aliaksandra Sasnovich, qui a gagné 4-6, 6-1, 8-6 pour remettre les deux équipes à égalité et offrir un double décisif. Double remporté par la paire Rogers / Vandeweghe pour les États-Unis, en battant la paire Sabalenka / Sasnovich 6-3, 7-6 (3). Les Américaines remportaient ainsi leur dix-huitième Fed Cup de leur histoire, et la première après dix-sept ans de disette !

  • Hua Hin (Thaïlande, 125 000 $) :

DOcPFo_W4AIffhfDans ce tournoi de catégorie inférieure, équivalent à un Challenger chez les messieurs, la Suissesse Belinda Bencic (n°165) a poursuivi son retour au pus haut niveau après des mois difficiles dûs à une blessure et une opération à l’épaule droite en début d’année. À Hua Hin, elle a remporté le titre en dominant en finale la joueuse de Taipei Su-Wei Hsieh (n°96) en deux sets 6-3, 6-4. Sur son parcours, Bencic n’a perdu qu’un seul set, en quarts de finale face à Vitalia Diatchenko (n°188), qui lui a infligé un sévère 6-0 dans le premier set. Mise à part cette mise en route difficile, elle a battu toutes ses adversaires en deux sets. Depuis son retour en septembre, la Suissesse a tout de même remporté 18 victoires pour seulement 3 défaites, et a gagné 198 places au classement mondial (elle est 120ème ce lundi) !

  • Limoges (France, 125 000 $) :

DOcdggbWkAA0MznAutre tournoi doté de 125 000 $, en France et en indoor, le tournoi de Limoges. Et c’est la Roumaine Monica Niculescu (n°100) qui l’a emporté, en battant en finale l’Allemande Antonia Lottner (n°201) en deux sets 6-4, 6-2. Tête de série n°5, Niculescu n’aura perdu qu’un set en route, en demi-finales. La meilleure joueuse française aura été Pauline Parmentier (n°91), tête de série n°3, qui a atteint les demi-finales en sortant notamment Kaia Kanepi (n°107), quart de finaliste du dernier US Open. Mais en demies, elle a buté sur la Roumaine Monica Niculescu (n°100), qui l’a éliminée en trois sets 3-6, 7-5, 6-2. Alizé Cornet (n°38), tête de série n°1 et Jessika Ponchet (n°269) ont échoué au deuxième tour, respectivement face à Anna Blinkova (n°136) et Kanepi. Ponchet était sortie d’un duel 1000% Tricolore au premier tour, face à Chloé Paquet (n°266).


ATP Challenger

  • Bratislava (Slovaquie, 106 000 $) :

DOdCIzRX0AMNqvDSur dur, en Slovaquie, c’est un joueur local qui a soulevé le trophée. En effet, Lukas Lacko (n°126) a battu en finale le Roumain Marius Copil (n°96), pourtant mieux classé, en deux sets 6-4, 7-6 (4). Lacko, tête de série n°8 à Bratislava, remporte ainsi son dixième titre en Challenger, le premier depuis le tournoi d’Izmir en 2015. Mikhail Kukushkin (n°79), tête de série n°1, a été éliminé en demi-finales par Copil sur abandon à 6-3, 3-0. Tête de série n°2, Marton Fucsovics (n°84) a lui échoué dès le deuxième tour face à Franko Skugor, issu des qualifications. Aucun joueur français n’avait pris part à ce tournoi.

  • Mouilleron-Le-Captif (France, 85 000 $) :

DOc2rg3X0AI65UUEn Vendée, et en indoor, à Mouilleron-Le-Captif, c’est un Suédois qui s’est imposé. Elias Ymer (n°183) a remporté la finale face à l’Allemand Yannick Maden (n°167) en deux sets 7-5, 6-4. C’est là le quatrième titre dans cette catégorie pour le Suédois, le deuxième en 2017. Sur son parcours, Ymer a dominé deux Français : Constant Lestienne (n°379) en quarts de finale, battu 6-3, 4-6, 6-3 ; et Gleb Sakharov (n°165) en demies, battu en trois sets 3-6, 6-4, 6-1. Sakharov aura par ailleurs été le meilleur Tricolore de la semaine. Parmi les autres joueurs français, Maxime Janvier (n°410) s’est arrêté au deuxième tour, battu par Ilya Ivashka (n°250). Benoît Paire (n°41), tête de série n°1 du tournoi, Mathias Bourgue (n°161), Vincent Millot (n°194), Geoffrey Blancaneaux (n°291) et Corentin Moutet (n°155) sont quant à eux sortis d’entrée de jeu.

  • Montevideo (Uruguay, 75 000 $) :

DOecScLVoAApR2PEn Uruguay, sur terre battue, c’est le joueur local Pablo Cuevas (n°35), tête de série n°1, qui s’est imposé. Pour remporter le titre à Montevideo, Cuevas a battu en finale le Portugais Gastao Elias (n°121) en deux sets 6-4, 6-3. Le parcours de Cuevas n’a pour autant pas été si aisé, puisqu’il a dû batailler au premier tour pour se défaire du qualifié argentin Ficovich (4-6, 6-2, 6-4) et en quarts pour éliminer un autre Argentin, Facundo Bagnis (6-3, 2-6, 6-3). Parmi les autres têtes de série, Guido Pella (n°64) a perdu en quarts face à Elias en trois sets 4-6, 6-4, 6-2, et Nicolas Kicker (n°82) a échoué en demies face à Cuevas 7-5, 6-3. Il n’y avait aucun Français en Uruguay.

  • Knoxville (Etats-Unis, 75 000 $) :

DOdx-7kXcAE7tieÀ Knoxville, dans le Tennessee, c’est le Canadien Filip Peliwo (n°279) qui a soulevé le trophée, en battant en finale l’Américain Denis Kudla (n°207) en deux sets 6-4, 6-2 et à peine 58 minutes de jeu. Issu des qualifications, Peliwo remporte là son premier Challenger, lui qui a remporté pas moins de six tournois Futures en 2017 ! Tête de série n°2, Henri Laaksonen (n°97) a été stoppé en demies par le futur vainqueur en deux sets 6-3, 6-0. Titré à Tempe et à Savannah cette année et tête de série n°1 du tournoi, Tennys Sandgren (n°96) a perdu dès le premier tour face à l’Australien John-Patrick Smith, en deux sets 6-4, 7-6 (5).

  • Kobe (Japon, 50 000 $) :

DOcoktuVoAA3kGoAu Japon, la finale avait des allures très françaises ce dimanche. En effet, deux de nos représentants ont repris des couleurs au pays du soleil levant : Stéphane Robert (n°323) et Calvin Hemery (n°190), qui se sont affrontés en finale pour le titre. Et c’est Robert qui a remporté le titre, son huitième en Challenger, le premier en 2017. Pour soulever le trophée à Kobe, il a battu en finale Hemery en trois sets 7-6 (1), 6-7 (5), 6-1 après 2h05 de jeu. Un match où le plus jeune des deux Tricolores aura fait neuf double fautes, et ce sera fait prendre son service trois fois au total. Grâce à cette victoire, Robert va remonter au 231ème rang mondial, et il pourrait même se donner le droit de disputer les qualifications du prochain Open d’Australie ! Impensable il y a quelques mois pour ce joueur de 37 ans…


ITF

En ce qui concerne les tournois ITF, chez les hommes, Enzo Couacaud (n°395) a remporté le titre d’un Futures au Vietnam, à Thu Dau Mot City (15 000 $) sur dur extérieur. En finale, qui n’a duré que 47 minutes (!), il a battu le joueur du Kirghizistan Daniyar Duldaev (n°802) en deux sets 6-1, 6-1. Couacaud défend là un titre déjà remporté en 2016. Parmi les autres Tricolores, Yannick Jankovits (n°418) a été jusqu’en demies en Grèce, à Heraklion (15 000 $). Il a été battu à ce stade de la compétition par le Néerlandais tête de série n°1, Tallon Griekspoor (n°244), en deux sets 6-1, 6-4. Leny Mitjana (n°628) a aussi échoué en demi-finales, à Meshref (15 000 $) au Koweït. C’est Maximilian Neuchrist (n°434), tête de série n°4, qui l’a éliminé en deux sets 7-5, 6-2. Un troisième Tricolore a perdu en demies : il s’agit de Samuel Bensoussan (n°481), qui a été sorti par la tête de série n°1 à Hammamet (15 000 $), Nino Serdarusic (n°332) 6-3, 6-2.

Du côté des dames, Irina Ramialison (n°708) s’est imposée en Grèce, à Heraklion (15 000 $), sur terre battue. Pour remporter son dixième titre dans un tournoi ITF, le premier cette saison, la Tricolore a battu en finale une Suissesse, Ylena In-Albon (n°683), en deux sets 6-1, 6-4.

1 réflexion au sujet de “La Fed Cup pour les USA, Chung s’impose aux Next Gen ATP Finals, Robert titré à Kobe, Couacaud et Ramialison vainqueurs en ITF”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s